Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Dégâts d’oiseaux : pensez à les déclarer

Dégâts d’oiseaux : pensez à les déclarer

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Si les dégâts d’oiseaux ne sont pas indemnisés, il est important de les déclarer. En effet, déclarer les dégâts d’espèces susceptibles d’occasionner des dégâts (ESOD) aux cultures donne la possibilité légale de mettre en place des moyens de lutte contre cet animal pour en limiter les dégâts. Ainsi, il est impératif de signaler et d’estimer les dégâts à vos cultures au travers d’une fiche de déclaration de dommages à renvoyer à la chambre d’agriculture.

 

 

 

Un classement indispensable pour pouvoir lutter

Tous les trois ans, l’ensemble des fiches reçues est compilé et sert d’appui à la demande de classement des ESOD au niveau d’un territoire ou du département. Plus il y aura des fiches de dégâts, plus le classement au titre des ESOD aura des chances d’être reconnu. Les retours sont donc primordiaux. Dans le Rhône, le renard, la fouine, le corbeau freux et la corneille noire sont classés, jusqu’en 2022, pour l’ensemble du territoire rhodanien. La pie bavarde est classée pour plusieurs communes dont la liste est précisée dans l’arrêté du 3 juillet 2019. (D’après un article de l’information agricole du Rhône).

 

Si vous êtes concerné, merci de remplir la déclaration de dommages suivante soit :

 

Attention ! Un formulaire de déclaration à remplir pour chaque espèce

cultivée : 1 formulaire = 1 espèce

 

Limiter les dégâts d’oiseaux : quelles techniques pour quels résultats ?

Différentes méthodes d’effarouchement ont été testées en 2021 (tirs, plantes appâts, piment, ballons, fauconnier). Certaines méthodes comme le fauconnier et les ballons semblent intéressantes et présentent des taux d’attaques inférieurs aux témoins. Toutefois, les dégâts de corvidés sont multifactoriels ce qui rend la protection des cultures complexe et l'association des techniques de lutte est indispensable. La Chambre d'agriculture avec l'appui de ses partenaires poursuit l'évaluation de méthodes combinée et la mise en place d’un plan d’actions concerté.

Télécharger la synthèse de l'étude ici

 

Contact :

Audrey BOUTON, Chambre d’Agriculture du Rhône : 06 73 57 02 63, audrey.bouton@remove-this.rhone.chambagri.fr