fileadmin/user_upload/Auvergne-Rhone-Alpes/113_Extr-Rhone_img/Interface/logo-rss-chambres.jpg Flux RSS des actualités2886498fr_FRChambre d'agriculture du RhôneSun, 09 Aug 2020 08:09:18 +0200Sun, 09 Aug 2020 08:09:18 +0200TYPO3 EXT:newsnews-82769Tue, 04 Aug 2020 12:20:30 +020045.1979.83 4.34095545.1979.834.340955 Journée Tech&Bio sur le travail et la vie du sol et l'autonomie en élevage biohttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/journee-techbio-sur-le-travail-et-la-vie-du-sol-et-lautonomie-en-elevage-bio-1/Jeudi 17 septembre 2020, de 9h30 à 16h30 : Journée Tech&bio près de Montfaucon au gaec du Fultin

 

Cette journée est organisée par les Chambres d’agriculture en collaboration avec la FR Cuma est à ne pas manquer !

Le travail, la vie du sol et la diffusion des innovations sont des enjeux majeurs pour toutes les exploitations agricoles bio ou non face aux changements climatiques

Lors de cette journée, vous pourrez échanger avec des experts, d’autres agriculteurs, découvrir des matériels innovants, visiter des essais innovants et disposer de références locales...

Les Ateliers Tech&Bio ont pour objectif de vous aider à améliorer vos pratiques et à sécuriser vos projets en lien avec les évolutions et les changements à venir.

Ces Ateliers Tech&Bio ont été conçus pour les exploitants agricoles en Auvergne-Rhône-Alpes, intéressés par les techniques biologiques et agroécologiques.

 

Téléchargez le flyer et le programme

 

 

]]>
RhôneAgriculture biologique
news-82554Thu, 30 Jul 2020 11:20:39 +020045.72755170000001 4.728214145.727551700000014.7282141ATELIERS MARAICHAGE Tech&bio mardi 15/09/20https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/ateliers-maraichage-techbio-mardi-150920/Mardi 15 septembre 2020

Station experimentale légumes SERAIL à Brindas (69)

 

Progamme

•    Accueil 9h15 - 9h45
•    Introduction de la journée 9h45 - 10h
•    S’organiser collectivement pour vendre des légumes en demi-gros et restauration collective Pauline Bonhomme (ARDAB), Coralie Pireyre et Patrice Goutagny (Auvabio) 10h - 10h20
•    Le maraîchage sur petites surfaces Joachim Berthoud, maraîcher (Loire) et Dominique Berry (Chambre d’agriculture du Rhône) 10h20 - 10h40
•    Connaitre et maîtriser les punaises : bilan de 4 années d’expérimentation Benjamin Gard (CTIFL) 10h40 - 11h20
•    3 ateliers techniques Chaque participant suit les 3 ateliers successivement 11h30 - 14h15 - 15h30
•    Buffet bio et local par Alice au Pays : 12h15 - 14h

 

Téléchargez le flyer et le bulletin d'inscription : ici

Contact :

Ateliers Tech&Bio 2020
Station expérimentale SERAIL 123 Chemin du Finday 69126 Brindas
T. 04 78 87 97 59
station.serail@remove-this.wanadoo.fr

 

]]>
RhôneAgriculture biologiqueLégume
news-82456Tue, 28 Jul 2020 16:37:02 +0200Charte départementale d'utilisation des produits phytopharmaceutiqueshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/charte-departementale-dutilisation-des-produits-phytopharmaceutiques/Le décret ministériel du 27 décembre 2019 précise les mesures de protection des personnes lors de l'utilisation de produits phytopharmaceutiques à proximité des zones d'habitation. Parmi elles, l’élaboration de Charte départementale d’engagement des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques permet d’adapter les distances de zones non traitées.Le sujet des traitements phytosanitaires est toujours délicat et peut être source de tensions.

Dans le Rhône, dans un souci du « bien vivre ensemble », un projet de charte départementale visant à favoriser le dialogue entre les habitants, les élus locaux et les agriculteurs et à répondre aux enjeux de santé publique liés à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques en agriculture, a été élaboré.

 

Son objectif est de formaliser les engagements des agriculteurs du département du Rhône à respecter des mesures de protection des personnes habitant à proximité des parcelles agricoles lors de l’utilisation de produits phytopharmaceutiques en agriculture, en réponse au nouveau contexte légal et réglementaire et dans ce cadre uniquement, en se limitant aux mesures prévues par le décret n°2019-1500 du 27 décembre 2019.

 

Dans le Rhône, une charte portant sur :

  •  les modalités d’information des personnes présentes à proximité des secteurs cultivés,
  •  les distances de sécurité,
  •  les modalités de dialogue et de conciliation entre utilisateurs et habitants concernés

 

a été élaborée par la FDSEA 69 en lien avec la Chambre d’agriculture du Rhône, les Jeunes Agriculteurs, le Département, l’Association des Maires de France et l’Association des Maires Ruraux.
La charte résulte d’un travail de concertation qui a débuté en 2018.

Ce projet de charte a été soumis à la concertation du public du 18 mai au 18 juin dernier.

La version finalisée de la charte, ci-dessous, et prenant en compte le résultat de cette concertation répond aux exigences réglementaires. Elle est approuvée par le préfet.

Pour prendre connaissance de la Charte :  cliquez ici

]]>
Rhône
news-82385Mon, 27 Jul 2020 17:08:29 +0200Démarrage du Réseau Maturation Beaujolais : nous avons besoin de vous ! https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/demarrage-du-reseau-maturation-beaujolais-nous-avons-besoin-de-vous/Le Réseau Maturation Beaujolais résulte d’un travail en commun, où chaque acteur de la profession apporte sa graine à l’édifice. Animé par la Chambre d'Agriculture du Rhône et financé par Inter Beaujolais, il s’appuie sur l’implication de différents partenaires : l'ODG Beaujolais Beaujolais Villages, l'ODG des Crus, le laboratoire Vinéal, l'IFV-Sicarex, l'INAO, les caves coopératives et les négoces du territoire, et bien sûr tous les vignerons acteurs du réseau. En 2020, afin de maintenir un réseau couvrant au mieux l’ensemble de notre vignoble beaujolais, nous sommes toujours à la recherche de parcelles de gamay et de chardonnay.

Pour en savoir plus sur les besoins en parcelles et le rôle des membres du réseau Maturation, cliquez ici

 

Les résultats du Réseau Maturation Beaujolais sont disponibles 2 fois par semaine,

à partir des données collectées dans les différents centres Maturation du vignoble. Les bulletins de synthèse sont mis en ligne sur le site d’Inter Beaujolais dans l’espace pro onglet maturation / bulletins maturation. Ils peuvent également vous être envoyés par mail sur simple demande (cf contact ci-dessous).

Le réseau Beaujolais Maturation met à la disposition des viticulteurs et de la profession des éléments primordiaux pour gérer au mieux la période de vendanges. C’est un outil essentiel pour la gestion du vignoble.  2020 sera la 29ème campagne du réseau Matu !

 

Contact(s) :

Florence Hertaut, Chambre d’Agriculture : 04 74 02 22 36 ou  06 72 91 11 78,  florence.hertaut@remove-this.rhone.chambagri.fr

]]>
RhôneVigne
news-82375Mon, 27 Jul 2020 16:19:03 +0200VIDEOS : Accompagner les viticulteurs dans la vente de leurs produits face à la crise du COVIDhttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/videos-accompagner-les-viticulteurs-dans-la-vente-de-leurs-produits-face-a-la-crise-du-covid/Face à l’annulation de salons des vins, à la baisse des ventes aux professionnels (restaurateurs, cavistes,…) et l’arrêt des exportations, beaucoup de viticulteurs ont subi une chute de leurs ventes de vin.En partenariat avec l’ODG des Crus du Beaujolais, la Chambre d’Agriculture et la Communauté de Communes Saône Beaujolais, et avec le soutien financier du Département du Rhône, une série de 3 webinaires d’une heure ont été organisés pour échanger et apporter des éléments de réflexion aux viticulteurs du Beaujolais.

Deux thématiques ont été développées par la Chambre d’Agriculture :

  • Comment reprendre contact avec ses clients perdus suite à l’annulation de salons
  • Adapter ses ventes au caveau pour miser sur l’œnotourisme.

 

Ces 2 webinaires ont été synthétisés dans 2 vidéos de 2 à 3 min afin de permettre à tous les viticulteurs de visualiser rapidement les points importants à retenir.

 

Découvrez les résumés vidéo en cliquant ici :

  • Quels outils pour relancer sa communication et ses ventes ? Cliquez ici
  • Assurer les ventes au caveau en toute sérénité cet été, cliquez ici

 

Contact :

Axelle VERNIOL – Chambre d’Agriculture du Rhône
Conseillère en stratégie commerciale, Circuits de proximité, Agritourisme
04 74 02 22 38 / 06 71 91 90 10

axelle.verniol@remove-this.rhone.chambagri.fr

]]>
RhôneAgritourisme et vente directe
news-82234Fri, 24 Jul 2020 10:14:25 +0200Un plan d'urgence de la Région Rhône Alpes en faveur de l'agritourisme, accueil à la ferme et centres equestreshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/un-plan-durgence-de-la-region-rhone-alpes-en-faveur-de-lagritourisme-accueil-a-la-ferme-et-centre/La crise sanitaire qui atteint notre pays et notre région entraine de graves conséquences économiques.Dans ce contexte et dans une démarche de réactivité et de solidarité, la Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce le lancement d’un plan d’urgence pour venir en aide aux exploitations agricoles exerçant une activité d’agritourisme et/ou d’accueil à la ferme, ainsi qu'une aide aux fermes équestres.

Cette aide est conditionnée à la réalisation d'investissement ou d'un emprunt en cours, en lien avec l'activité agrotouristique ou équestre et à une baisse du chiffre d'affaire d'au moins 20% pour l'activité d'agritourisme et 50% pour l'activité equestre sur l'un des mois du confinement par rapport au même mois en 2019.

Pour en savoir plus sur l'aide à l'activité d'agritourisme: lien


Pour en savoir plus sur l'aide aux fermes équestres : lien

]]>
RhôneTourisme ruralBienvenue à la fermeEquin
news-82209Thu, 23 Jul 2020 16:46:34 +0200Plan filière ovin 2020 : du nouveau pour l'achat de reproducteurshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/plan-filiere-ovin-2020-du-nouveau-pour-lachat-de-reproducteurs/Améliorer le potentiel de cheptel pour gagner en efficacité et répondre aux besoins du marché La mesure B1 du Plan Filière ovin a été mise à jour en 2020  

Éleveur ovin en région Auvergne Rhône Alpes, vous souhaitez améliorer le potentiel de votre cheptel à des fins commerciales pour gagner en efficacité et répondre aux besoins du marché ?

La région Auvergne Rhône alpes vous accompagne depuis 2018 dans l’amélioration génétique de votre troupeau !

 

Pour toutes les informations et modalités, cliquez ici

 

CONTACT :

AUVERGNE-RHONE-ALPES ELEVAGE

23 rue Jean BaldassiniLYON CEDEX 0769364

04 72 72 49 42 contact@remove-this.aurafilieres.fr

]]>
RhôneOvin
news-82208Thu, 23 Jul 2020 16:38:27 +0200Nouveauté Plan de filière Bovins viande AURAhttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/nouveaute-plan-de-filiere-bovins-viande-aura/une aide aux investissement pour la création de points d’abreuvement au pâturage des bovins allaitants est mise en place en 2020.Pour pouvoir en bénéficier, déposez un dossier d’ici le 14 septembre 2020

 

Conditions d’éligibilité :

  • Avoir un cheptel minimum de 30 Vaches Nourrices (à la date de la demande de subvention)
  • Les exploitations pouvant émarger à un autre programme d’accompagnement: départemental ( Département de la Loire , Pacte Cantal ) ou régional ( Plan de filière Bovin Lait ) seront orientés vers ces autres dispositifs.

 

Retrouvez toutes les information en cliquant ici

 

CONTACT :

Elisa LANDAIS Tel: 06 36 13 88 39 Mail :elandais@remove-this.aurafilieres.fr

]]>
RhôneBovin viande
news-82141Thu, 23 Jul 2020 09:59:03 +0200Semis direct du maïs après dérobées d’été et d’hiver : favoriser la conservation des sols et limiter l’érosionhttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/semis-direct-du-mais-apres-derobees-dete-et-dhiver-favoriser-la-conservation-des-sols-et-limiter-1/Jeudi 2 juillet était organisé à Meys un temps d'échange autour de l'agriculture de conservation, en particulier sur la couverture des sols et le semis-direct du maïs dans le cadre du plan d'action mis en œuvre par les Chambres d'Agriculture du Rhône, de la Loire et le SMAELT.Une vingtaine de participants ont répondu présents, et ont ainsi pu échanger sur les résultats obtenus sur la parcelle d'essai, le choix des espèces pour composer les dérobées d'été et d'hiver, leurs modalités de semis, leur intérêt pour le semis-direct et la conduite du maïs semé en direct après les dérobées. L'occasion également de représenter le projet de l'association Conserva'Terres des Monts, composée d'éleveurs des Monts du Lyonnais et en cours de reconnaissance GIEE, qui travaille sur ces thématiques agroécologiques depuis quelques années.


Un grand merci à Franck CHAPUIS de nous avoir reçu et d'avoir conduit ces essais de couverture du sol et de semis direct du maïs sur une de ses parcelles.

 

Retrouver le dossier complet ici

 

Contact(s) :

Chrystel BAUDINET, Tél. : 07 86 07 93 75, chrystel.baudinet@remove-this.rhone.chambagri.fr
Eric FARRE, Tél. : 06 75 09 23 99, eric.farre@remove-this.rhone.chambagri.fr

]]>
RhôneMaïs-Sorgho
news-82136Thu, 23 Jul 2020 09:29:53 +0200Soutien du Département du Rhône aux centres équestres, fermes pédagogiques et de découvertes Bienvenue à la Fermehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/soutien-du-departement-du-rhone-aux-centres-equestres-fermes-pedagogiques-et-de-decouvertes-bienven/Pour faire face aux difficultés rencontrées dans le cadre de la crise du COVID, le département du Rhône a annoncé mardi 20 juillet une aide exceptionnelle de 1500 € pour les centres équestres adhérents à la fédération française d'équitation et les fermes pédagogiques et de découvertes labellisées Bienvenue à la Ferme.L'objectif est de leur permettre de poursuivre l'accueil de scolaires et de personnes en situation d'handicap.

Pour bénéficier de cette aide, vous devez remplir la demande ci-jointe et la faire parvenir avant le 14 septembre au département.

Téléchargez le dossier de demande d'aide ici

 

Seuls les dossiers complets seront examinés

Cette demande de subvention signée et accompagnée des pièces demandées est à retourner au Département du Rhône à :

Monsieur le Président du Département du Rhône,

Bureau agriculture

29-31 Cours de la Liberté - 69483 LYON CEDEX 03

 

Contact :

Pour toute question complémentaire vous pouvez contacter le département du Rhône agriculture@remove-this.rhone.fr / Tel : 04 26 72 82 06.

]]>
RhôneBienvenue à la fermeEquin
news-81974Mon, 20 Jul 2020 12:09:27 +0200AÉÉLA : accélérateur d'économies d'énergie pour le logement des agriculteurshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/aeela-accelerateur-deconomies-denergie-pour-le-logement-des-agriculteurs/Ce programme d’information et de sensibilisation sur la rénovation énergétique peut vous permettre de bénéficier d’un diagnostic gratuit de votre logement et de participer à sa rénovation au travers de l’Auto-Réhabilitation Accompagnée (ARA).Le programme CEE AÉÉLA PRO-INNO-23 vous permet d’être accompagné dans votre projet de travaux de rénovation énergétique et d’en savoir plus sur les aides financières mobilisables.

Ce programme est initié par la MSA et mis en place par MSA-Services en partenariat avec SOLIHA, les Compagnons Bâtisseurs et AURA-EE.             

 

PUIS-JE BÉNÉFICIER DU PROGRAMME AÉÉLA ?

Le programme AÉÉLA s’adresse : Aux agriculteurs en activité ou retraités, Propriétaires de leur logement,  Résidant en Auvergne Rhône-Alpes                                           

 

QU’EST-CE QUE LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE ?

La rénovation énergétique désigne l’ensemble des travaux visant à diminuer la consommation énergétique d’un bâtiment.                                                                             

 

3 OBJECTIFS :

  • Un confort amélioré 
  • Une bonne isolation de la toiture, des murs, des fenêtres et des planchers bas permet de mieux conserver la chaleur dans son logement et d’éviter les infiltrations d’air froid Des factures moins élevées - Un logement bien isolé limite ses besoins de chauffage
  • Un patrimoine valorisé 

 

Pour plus d’information : https://www.aeela.fr/

 

Vous souhaitez être accompagné ?

Contacter MSA Services Rhône Alpes Méline Bornua 04.75.75.68.51 / 06.19.76.87.44 bornua.meline@remove-this.msa-services.fr  

 

Contact(s) :

MSA Services Rhône Alpes Méline Bornua 04.75.75.68.51 / 06.19.76.87.44

]]>
Rhône
news-81843Fri, 17 Jul 2020 08:48:44 +0200Programme d’aide FranceAgriMer Aide aux investissements pour l’acquisition de certains matériels permettant de réduire significativement la dérive et/ou la dose de pulvérisation de produits phytosanitaireshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/programme-daide-franceagrimer-aide-aux-investissements-pour-lacquisition-de-certains-materiels-per/FranceAgriMer qui lance un programme d'aide doté de 30 millions d'euros pour accompagner l'achat de certains matériels d'application de produits phytosanitaires les plus performants ainsi que certains matériels alternatifs à l'utilisation de ces produits. Cette aide est destinée aux filières arbo/maraichage, grandes cultures et viticulture. Pour votre information, vous trouverez ci-joint le lien de cet AAP de FranceAgriMer qui lance un programme d'aide doté de 30 millions d'euros pour accompagner l'achat de certains matériels d'application de produits phytosanitaires les plus performants ainsi que certains matériels alternatifs à l'utilisation de ces produits.

Cliquez ici

 

Pour qui ?

Cette aide est destinée aux filières arbo/maraichage, grandes cultures et viticulture.

 

Quel matériel ?

Les matériels éligibles sont ceux qui figurent sur la liste positive jointe en annexe de la décision :

- des buses permettant de réduire la dérive

- des équipements d'application des produits phytopharmaceutiques permettant de réduire la dérive de pulvérisation

- certains équipements de substitution à l'usage des produits phytosanitaires

- des matériels bénéficiant de la labellisation "Label Pulvé" classe 1 à 4

 

De plus, j'attire votre attention sur les points suivants :

- matériel d'occasion non éligible

- plafond des dépenses éligibles 40 000 € HT par demandeur

- plancher des dépenses éligibles 500 € par demandeur

- une seule demande possible mais qui peut comporter plusieurs matériels

- taux d'aide de 30% ou 40 % en fonction du matériel avec une majoration de 10 points pour les jeunes agriculteurs ou nouveaux installés qui détiennent plus de 20 % du capital social ainsi que pour les CUMA

La demande sera à établir en ligne sur le site de FranceAgrimer où vous pourrez trouver toutes les informations nécessaires.

 

Quand ?

Calendrier prévisionnel :

- ouverture de la téléprocédure prévue le 31 Juillet 2020

- dispositif ouvert jusqu'au 31 décembre 2020 (ou clôture avant si l'enveloppe est consommée)

- délai d’exécution de 12 mois à compter de la date d'autorisation d'achat

- délai de demande de versement de l'aide au plus tard 4 mois après la date de fin d'exécution

 

Le dispositif  se veut simple et doit permettre un paiement rapide (fonds État pur, sans FEADER)

Le commencement d'exécution du projet ne peut pas intervenir avant la date de l'autorisation d'achat sous peine de rendre la totalité de la demande d'aide irrecevable

ATTENTION : il n'y a pas de quota ni de répartition par région ou type d'exploitation, les dossiers de demande complets sont traités par ordre d'arrivée dans la limite des crédits disponibles = PREMIERS ARRIVES - PREMIERS SERVIS

PREPAREZ DONC D’ORES ET DEJA VOTRE DOSSIER, EN DEMANDANT VOTRE (VOS) DEVIS !

ALLEZ REGULIERMENT SUR LE SITE FIN JUILLET AFIN DÊTRE DANS LES PREMIERS A ENVOYER VOTRE DOSSIER (PAR TELEPROCEDURE, CF LIEN CI DESSUS

 

Contact :

Christophe GRATADOUR, Chambre d'Agriculture du Rhône

Tel : 04 72 31 59 66

christophe.gratadour@remove-this.rhone.chambagri.fr

]]>
RhôneAgriculture biologiqueEnvironnementGrande cultureLégumeVigne
news-81693Mon, 13 Jul 2020 12:17:03 +0200La Chambre d’agriculture du Rhône officiellement habilitée pour proposer le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) sur son site de La Tour de Salavgnyhttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-chambre-dagriculture-du-rhone-officiellement-habilitee-pour-proposer-le-conseil-en-evolution-pro/Le CEP c’est quoi ? C’est pour qui ?Tout actif, salarié, indépendant, demandeur d'emploi, porteur de projet… peut bénéficier gratuitement d’un conseil en évolution professionnelle, pour s’orienter et construire un projet professionnel. Créé en 2014, le conseil en évolution professionnelle permet de disposer d’un temps d’écoute, de recul et d’appui sur sa situation professionnelle. Avec la loi du 5 sept. 2018, c'est maintenant un vrai levier pour agir et choisir son avenir professionnel.  

Le CEP est un conseil gratuit, accessible à tous, confidentiel, impartial, et neutre.
Il consiste en un accompagnement personnalisé délivré par un conseiller spécialisé qui permet :
- d’élaborer un projet d’évolution professionnelle,
- d’identifier les besoins de montée en compétences,
- et d’accompagner la mise en œuvre du projet d'évolution.

Au niveau régional, un dispositif dédié aux salariés et aux indépendants est piloté par le CIBC Auvergne-Rhône-Alpes (Centre Interinstitutionnel des Bilans de Compétences) en partenariat avec les Chambres des métiers et les Chambres d’agriculture.
Deux conseillères spécialisées de l'équipe installation ont été formées pour assurer ces accompagnements sur rendez-vous à La Tour de Salvagny pour tous les projets d'évolution professionnelle en lien avec l'agriculture.

Il s’agit pour la Chambre d'agriculture d’une opportunité supplémentaire pour accompagner le développement de l’emploi agricole et de l’installation dans notre département.

Un numéro unique non surtaxé est mis en place pour la prise de rendez-vous :

09 72 01 02 03

Vous trouverez plus d'informations sur la plaquette de présentation ci-jointe.

]]>
RhôneInstallationJeune agriculteurPorteur de projetDéveloppement personnelFormation - Emploi
news-81692Mon, 13 Jul 2020 12:06:52 +02001er concours pratiques agro-écologiques prairieshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/1er-concours-pratiques-agro-ecologiques-prairies/Et si nous mettions en avant nos qualités et savoirs faire ?Pour la première fois, les monts du Beaujolais organisent et participent au concours national « Pratiques agro-écologiques prairies et parcours ». 11 parcelles ont été « inspectées » sur 2 jours.

Le jury composé de 5 membres aux profils complémentaires a cherché à trouver les 2 parcelles les plus équilibrées en termes de profil agronomique, écologique et d’intégration dans le système d’élevage.

2 catégories étaient ouverte cette année : celle du pâturage exclusif et celle pâture + fauche prioritaire. Certaines parcelles visitées ont dépassé les 50 espèces végétales présentes.

Les deux lauréats seront connus cet automne avant leur participation au concours national. La démarche servira également de base à une communication avec les citoyens du territoire pour échanger sur les pratiques agricoles, car si seulement 11 parcelles ont été visitées cette année, il n’en reste pas moins que la quasi-totalité des surfaces herbagères du territoire présentent de grandes qualités et un réel équilibre entre la production et l’environnement.

Concours ou pas l’an prochain, il faudra savoir tirer parti de ces expériences pour communiquer positivement sur l’agriculture du territoire.

Projet réalisé avec le soutien financier du compte d'affectation spéciale « développement agricole et rural » (CASDAR) du Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt».

Contact(s)

Chambre d’agriculture – VERDEJO - Fabrice – 06.08.02.28.20 – fabrice.verdejo@remove-this.rhone.chambagri.fr

]]>
Rhône
news-80924Thu, 25 Jun 2020 15:27:55 +0200Film documentaire « HUMILITAS » … redonner un peu de fierté au monde paysanhttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/film-documentaire-humilitas-redonner-un-peu-de-fierte-au-monde-paysan/Vous vivez sur un territoire magnifique fait de collines verdoyantes. Ces Monts et Coteaux, territoires d’élevage du Rhône, ont été façonnés par des générations de paysans. Ils sont environ 1 700 sur le département ; les connaissez-vous vraiment ? Avez-vous une vision objective de la réalité de leur vie ? Que ressentent-ils au plus profond d’eux, dans une profession qui évolue si vite, au milieu d’une société qui évolue si profondément ?Avec leurs mots et leur cœur, ils vous invitent à découvrir la complexité de leur métier.

Film documentaire écrit et imaginé par Gilles MURIGNEUX, Valérie BOCHARD, Jean Claude GUILLAUME.

Deux projections en juillet : les vendredi 3 et 17 juillet à 20H30 au cinema Paradiso à St Martin en Haut

 

Téléchargez le flyer : ICI

]]>
Rhône
news-80596Tue, 23 Jun 2020 08:09:25 +0200L’informatique pour toushttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/linformatique-pour-tous-1/Nous avons traversé au printemps une période particulière avec le Coronavirus qui a montré le rôle que peuvent jouer les outils informatiques afin d’assurer une continuité des actions. Ces outils facilitent aussi le travail au quotidien et un certain nombre de déclarations, comme notamment les déclarations PAC (TéléPAC), les déclarations de mouvements d’animaux (Boviclic), l’organisation d’échange par visio-conférence,… Conscient de la difficulté à appréhender parfois ce type d’outil et au besoin d’accompagnement pour le faire de façon rassurante, nous reconduisons pour l’automne/hiver 2020/2021 des formations sur l’utilisation de l’informatique pour se familiariser avec les fonctionnalités de base des ordinateurs ou d’Internet avec l’appui d’une formatrice à votre écoute. C’est l’occasion unique de s’y mettre en étant guidé et ainsi mieux en comprendre le fonctionnement avant de se lancer sur les outils professionnels…

 

Vous trouverez ci-joint l’ensemble des modules proposés et en particulier, deux modules :

  • « Apprivoiser »
    qui se tiendra les 5, 12, 19, 26 novembre et 3 décembre 2020

Ce module est conçu pour maîtriser les outils de base de l’ordinateur et le fonctionnement de base pour ne pas se retrouver démunie face à la machine…

  • « Connecté »
    qui se tiendra les 18, 25 février, 4, 11, 18 mars 2021

Ce module permet de se familiariser de façon efficace avec Internet pour vos recherches, la gestion des mails, l’envoi d’information,…

 

Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à nous le faire savoir au plus vite (Amandine GIRAUDIER au 04 78 44 37 70) car c’est en fonction du nombre d’inscrits que l’on détermine si nous maintenons le module.

 

Téléchargez le flyer : ici

 

Contact(s) :

Amandine GIRAUDIER, 04 78 44 37 70, amandine.giraudier@remove-this.rhone.chambagri.fr

]]>
RhôneInformatique et internet
news-80434Thu, 18 Jun 2020 15:23:32 +0200Transmission des exploitations agricoles des Monts du Lyonnaishttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/transmission-des-exploitations-agricoles-des-monts-du-lyonnais/Vous êtes agriculteur, futur cédant dans les Monts du lyonnais Vous souhaitez transmettre votre exploitation ou remplacer un associé parti à la retraite… La Communauté de communes des Monts du lyonnais souhaite accompagner les exploitants dans leur recherche de repreneur hors cadre familial, que ce soit dans le cadre de la transmission d’une exploitation individuelle ou la recherche d’un associé pour remplacer celui qui part.

Inscrit au Répertoire départ installation (RDI) du Rhône, vous bénéficierez d’une aide financière de la CCMDL et d’un audit (outil qui fera un état des lieux de la situation de votre exploitation et qui permettra d’analyser sa capacité à être transmise) pris en charge en partie par la région Auvergne Rhône-Alpes.

 

Retrouvez tous les détails dans le document ci-joint et en particulier les conditions d’attribution de ce soutien. Cliquez ici

 

Contact :

RÉPERTOIRE DÉPART INSTALLATION
04 78 19 60 85
marie-pierre.adam@remove-this.rhone.chambagri.fr

]]>
RhôneTransmission
news-80285Tue, 16 Jun 2020 13:39:16 +0200Jobs d'été ou emploi salarié en agriculture : où s'adresser ?https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/jobs-dete-ou-emploi-salarie-en-agriculture-ou-sadresser/ 

 

 

Vous recherchez un emploi de saisonniers ou un contrat plus long de salariés en agriculture  sur le de Rhône

 

  • Soit vous téléphonez au guichet unique de Graine d’emplois au 04 78 19 61 50

 

 

]]>
RhôneEmploi
news-80201Mon, 15 Jun 2020 11:37:56 +0200Communiqué FEADER 2014-2020 : informations concernant la fin de gestionhttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/communique-feader-2014-2020-informations-concernant-la-fin-de-gestion/La Région Auvergne-Rhône-Alpes, en qualité d’Autorité de gestion du FEADER, est toujours en attente de précisions de la part de la Commission européenne et du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation concernant la période de transition, et en particulier le budget de l’année 2021. En l’absence de ces précisions, il n’est pas possible de déterminer à ce jour les modalités de reconduction des PDR Auvergne et Rhône-Alpes. Il n’est donc possible de communiquer ni sur une réouverture de l’ensemble des appels à candidature, ni sur la fermeture définitive de certains d’entre eux. Cependant, afin de lever d’éventuelles ambiguïtés, le communiqué de presse est complété comme suit :

FEADER 2014-2020 : informations concernant la fin de gestion
La programmation FEADER touchant à sa fin, les appels à candidatures seront clos au cours de l’année 2020.La date de clôture est variable en fonction des dispositifs, chaque porteur de projets est invité à consulter le détail sur le site : https://www.europe-en-auvergnerhonealpes.eu, rubrique appel à projets.

Pour être instruits, les dossiers devront être complets à la date indiquée. Les dossiers reçus après cette date ne seront pas recevables et seront retournés aux demandeurs.

Les dossiers qui ne seraient pas sélectionnés en 2020, feront l'objet d'une décision de rejet sans report possible sur une session ultérieure. Les porteurs de projet qui souhaitent garder la possibilité de présenter à nouveau leur projet, ne devront pas avoir démarré leur opération. En effet, la date d’éligibilité des dépenses de la première demande d’aide ne sera pas conservée.]]>
Rhône
news-80166Fri, 12 Jun 2020 16:25:12 +0200Commande de matériel de vendangeshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/commande-de-materiel-de-vendanges/A ce jour, les consignes pour les vendanges ne sont pas clairement établies car l'état de situation sanitaire de notre pays en aout et septembre n’est pas connu. Par contre, quelques règles vont demeurer comme :  Le lavage des mains plus fréquents  L'individualisation du matériel  La distanciation entre les personnes ou le port de masques si pas possible de la respecterDans le cadre de la préparation des vendanges 2020, et après discussion avec les services de la MSA, les ODG des Beaujolais proposent des commandes groupées de matériel (masques, gobelets…) pour les vendangeurs. et pour permettre de répondre aux exigences en tant qu’employeur, des kits vendanges sont en préparation.

Avec la fourniture de ce type de matériel par vendangeur, vous répondez en partie aux règles pour la mise en place des gestes barrières pour vos salariés.

Consultez le bon de commande ici

Cette offre est proposée à tous les vignerons du beaujolais !
Attention date limite de commande : 17 juin 2020 !

]]>
RhôneVigne
news-80077Thu, 11 Jun 2020 14:46:53 +0200Transition agro-écologique collective EN AUVERGNE-rhône-alpes, échangeons pour avancer ensemble !https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/transition-agro-ecologique-collective-en-auvergne-rhone-alpes-echangeons-pour-avancer-ensemble/Mardi 30 juin 2020 Une journée pour découvrir, échanger avec de 9h à 17h des ateliers, des interventions. Un évènement digital auquel vous pouvez participer depuis chez vous. Inscrivez-vous ici]]>Rhônenews-80068Thu, 11 Jun 2020 11:41:00 +0200MADAME : la mixité professionnelle en zones rurales !https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/madame-la-mixite-professionnelle-en-zones-rurales-1/Connaissez-vous le projet Madame❓ Les entreprises artisanales et agricoles sont des acteurs de premier plan pour le développement de l’économie locale en zones rurales. Ces deux secteurs souffrent néanmoins de nombreux freins à la mixité professionnelle et à l’égalité homme-femme, y compris en zones rurales. Le projet MADAME est là pour
✅Comprendre les mécanismes à l’œuvre
✅Proposer des solutions adaptées à la spécificité des zones rurales.
Il s’agit d’un projet collaboratif piloté par les Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CMA) France et implique de nombreux partenaires : les CMA du Rhône, de la Drôme, de l’Ardèche, la Chambre d’agriculture du Rhône et les Maisons familiales rurales d’Auvergne-Rhône-Alpes et de Provence-Languedoc.

Fédération Régionale des MFR Auvergne-Rhône-Alpes CMA France CMA Drôme CMA du Rhône Chambre agriculture Rhône MFR du Rhône My MFR MFR de Provence Mfr Aura Fdmfr Drome Ardeche

 

Découvrez les objectifs en cours de réalisation pour cette 2°année avec une vidéo réalisée par la Fédération départementale des MFR

 

]]>
Rhône
news-79871Mon, 08 Jun 2020 14:29:06 +0200Bilan de la collecte des plastiques agricoles à Montrottierhttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/bilan-de-la-collecte-des-plastiques-agricoles-a-montrottier/Comme chaque année, le début du mois de juin a vu se tenir la collecte des plastiques agricoles d’élevage (ensilage et enrubannage) sur Montrottier.Malgré le contexte sanitaire, la collecte a pu se tenir dans des conditions garantissant le respect des consignes grâce à l’implication de tous, et à la mise à disposition des abords de la déchetterie de Montrottier par la Communauté de communes des Monts du lyonnais.

Les 81 éleveurs ayant participé ont ainsi regroupé sur le site 20 tonnes de plastiques d’ensilage et 12 tonnes de plastiques d’enrubannage. Cela représente au global 9 tonnes de plus que l’an passé.

Enfin, si l’immense majorité respecte strictement les consignes de collecte en termes de tri, de propreté, il est à noter pour cette année 2020, des manquements significatifs qui vont entrainer des pénalités.

Dans la note jointe, vous trouverez les détails des éléments retrouvés dissimulés dans les plastiques (jusqu’à une botte !)… Clairement, le comportement de quelques-uns ne doit pas pénaliser le bon déroulement de la collecte. Cela amènera donc pour l’année prochaine probablement une organisation adaptée afin d’écarter ceux qui ne les respectent pas.

 

Téléchargez la note : cliquez ici

 

Contact(s) :

Rémi DEMAZOIN, Chargé de territoire des Monts du Lyonnais, 04 78 44 37 71, remi.demazoin@remove-this.rhone.chambagri.fr

]]>
RhôneGestion des déchets
news-79543Fri, 29 May 2020 11:13:34 +0200Adapter sa vente de vin suite au COVID19 Mode d’emploihttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/adapter-sa-vente-de-vin-suite-au-covid19-mode-demploi/La filière viticole est très fortement impactée par la crise COVID19 avec l’arrêt des évènements rassemblant des personnes (foires, salons, portes ouvertes), l’arrêt des restaurants ou ralentissement des cavistes par exemple. Il est nécessaire de s’adapter et de réinventer des modalités de communication et de vente. Afin d’aider les domaines dans leur adaptation, nous proposons des webinaires d’une heure maximum pour répondre à vos questions selon des thématiques dont vous nous avez fait part soit lors de l’enquête envoyée à tous les viticulteurs ou lors de contacts téléphoniques.

Les premières thématiques seront :

  • Foires et salons annulées, comment les remplacer ? 11 Juin 2020 de 13h30 à 14h30 
  • Etre présent sur le numérique, quel gain pour mon domaine ? 18 juin 2020 de 13h30 à 14h30 
  • Vendre au caveau avec les gestes barrières, mode d’emploi : 25 juin 2020 de 13h30 à 14h30 :

 

Comment ?

 Depuis chez vous, vous vous connecterez de votre ordinateur ou téléphone à partir d’un lien qu’on vous aura transmis. Un intervenant vous présentera la problématique, les premiers éléments de réponse et ensuite vous pourrez poser vos questions sur le sujet

 

Comment s’inscrire ?

Il suffit de vous inscrire sur le lien transmis par les ODG. L’inscription est gratuite. Toutefois les places sont limitées. Si vous ne pouvez plus assister à un webinaire où vous vous êtes inscrit, merci de nous l’indiquer

 

Contact :

Véronique Bernard 09 67 28 59 26

]]>
RhôneAgritourisme et vente directe
news-79519Fri, 29 May 2020 09:30:34 +0200Flavescence dorée : Foyers rhodanienshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/flavescence-doree-foyers-rhodaniens/Communiqué d’informations réglementaires et techniques N°1 du 20 mai 2020Téléchargez le communiqué ici]]>RhôneProtection des culturesVignenews-79516Fri, 29 May 2020 09:03:58 +0200Charte départementale d’utilisation des produits phytopharmaceutiques : la concertation publique est ouvertehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/charte-departementale-dutilisation-des-produits-phytopharmaceutiques-la-concertation-publique-est/Le décret ministériel du 27 décembre 2019 précise les mesures de protection des personnes lors de l'utilisation de produits phytopharmaceutiques à proximité des zones d'habitation. Parmi elles, l’élaboration de Charte départementale d’engagement des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques permettra d’adapter les distances de zones non traitées. Sur le Rhône, le projet de charte est désormais ouvert à la concertation publique. Nous vous invitons à en prendre connaissance et à faire part de vos retours d’ici le 18 juin. Le sujet des traitements phytosanitaires est toujours délicat et peut être source de tensions.

Dans un souci du « bien vivre ensemble », le projet de charte départementale vise à favoriser le dialogue entre les habitants, les élus locaux et les agriculteurs et à répondre aux enjeux de santé publique liés à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques en agriculture, particulièrement à proximité des lieux habités.

Son objectif est aussi de formaliser les engagements des agriculteurs du département du Rhône à respecter des mesures de protection des personnes habitant à proximité des parcelles agricoles lors de l’utilisation de produits phytopharmaceutiques en agriculture, en réponse au nouveau contexte légal et réglementaire et dans ce cadre uniquement, en se limitant aux mesures prévues par le décret n°2019-1500 du 27 décembre 2019.

La charte précise notamment les distances de sécurité et les mesures à respecter à proximité des habitations et les moyens techniques disponibles pour réduire les distances de sécurité et les risques de dérives. Elle constitue une condition nécessaire pour permettre une adaptation des distances de sécurité.

Déroulement de la phase de concertation publique

Sur le Rhône, le projet de Charte départementale est porté par la FDSEA 69.

La concertation publique est ouverte du 18 mai au 18 juin 2020 inclus. Cette étape importante du projet a pour but de recueillir les observations des personnes habitant à proximité des zones susceptibles d’être traitées, des maires et des utilisateurs agricoles des produits phytopharmaceutiques.

 

Pour prendre connaissance de la Charte et formuler vos commentaires, cliquez ici

 

Nous vous invitons à donner votre avis, notamment pour valoriser les efforts fait par la profession en termes de gestion et de précision des traitements. L’ensemble des remarques seront traitées et transmises à la Préfecture à l'issue de la consultation.

]]>
RhôneEnvironnement
news-79189Fri, 15 May 2020 13:56:31 +0200Déchets de l’agro-fourniture : les collectes se maintiennent sur mai et juinhttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/dechets-de-lagro-fourniture-les-collectes-se-maintiennent-sur-mai-et-juin/Suspendues au moment de la mise en place du confinement, les collectes de déchets agricoles (bidons vides, films plastiques, big bags…) prévues sur mai et juin sont maintenues. Organisées par les distributeurs de produits ou sur des sites mis à disposition par les collectivités, ces collectes devront désormais se faire dans le respect des gestes barrières. Préparation et propreté des déchets

 

Comme pour les collectes précédentes, la propreté des déchets apportés est un point essentiel pour permettre leur recyclage et le maintien des collectes sur le long terme.

La préparation des déchets sur votre exploitation, en amont des collectes, est un point particulièrement important cette année, afin de respecter les gestes barrière et les consignes de collecte une fois sur site.

Les corps étrangers (cailloux, piquets, matériaux divers…), les amas de terre, les débris de paille, doivent être retirés au maximum.

  • Les films plastiques seront pliés et triés par type (ensilage / enrubannage / maraîchage) ;
  • Les ficelles et filets de balles rondes apportés dans des saches séparés ;
  • Les big bags et sacs d’engrais ou de semences, correctement vidés et pliés ;
  • Pour les bidons vides les règles d’ORES continuent de s’appliquer : Ouverts,  Rincés, SEchés.

 

Retrouvez l’ensemble des consignes de préparation des déchets : en cliquant ici

 

Des collectes adaptées au contexte Covid-19

 

Sur les sites de collecte, les gestes barrière devront être respectés : pas de poignées de mains ni embrassades pour se saluer, tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir jetable et le jeter, se laver les mains dans la mesure du possible.

Une distance minimaled’un mètre entre les personnes est également recommandée.

Sur les sites de collectes, des organisations et des sens de circulation spécifiques pourront également être mis en place afin d’assurer la sécurité de tous :  

  • Cadencer les apports de déchets sur site par la prise de rendez-vous sur des plages horaires
  • Privilégier le travail en côte à côte plutôt que face à face
  • Privilégier les outils individuels (stylo, téléphone, etc.), ou prévoir un nettoyage systématique des outils prêtés
  • Favoriser tous les procédés sans contact physique et favorisant l’éloignement des personnes
  • Organiser les chargements/déchargements pour limiter les contacts
  • Pour échanger des documents, des objets ou des charges, pratiquer la pose et la dépose pour éviter le passage direct entre personnes

 

Rapprochez-vous de votre site de collecte habituel pour connaitre les dispositions particulières mises en place.

 

Calendrier des prochaines collectes

Secteur

Commune

Site de Collecte

Date des collectes

Déchets collectés

Est Lyonnais

Pusignan

Bernard Productions Végétales

Du 1 au 5 juin  

Emballages vides de produits phytosanitaires

Big bags et sacs d'engrais

Produits phytosanitaires non utilisables

Lyonnais

Quincieux

Terre d'Alliances

Du 8 au 12 juin 

Emballages vides de produits phytosanitaires

Emballages vides de produits d'hygiène en élevages laitiers

Big bags et sacs d'engrais

Big bags et sacs papier de semences

Monts du Beaujolais

Amplepuis

Terre d'Alliances

Du 8 au 12 juin 

Emballages vides de produits phytosanitaires

Emballages vides de produits d'hygiène en élevages laitiers

Big bags et sacs d'engrais

Big bags et sacs papier de semences

Monts du Beaujolais

Amplepuis

Maison F. Cholat

Du 2 au 5 juin

Emballages vides de produits phytosanitaires

Emballages vides de produits d'hygiène en élevages laitiers

Big bags et sacs d'engrais

Monts du Beaujolais

Pontcharra sur Turdine

Maison F. Cholat

Du 2 au 5 juin

Emballages vides de produits phytosanitaires

Emballages vides de produits d'hygiène en élevages laitiers

Big bags et sacs d'engrais

Monts du Beaujolais

St Romain de Popey

Terre d'Alliances

Du 8 au 12 juin

Emballages vides de produits phytosanitaires

Emballages vides de produits d'hygiène en élevages laitiers

Big bags et sacs d'engrais

Big bags et sacs papier de semences

Monts du Lyonnais

Aveize

Bernard Productions Végétales

Du 1 au 5 juin 

Emballages vides de produits phytosanitaires

Big bags et sacs d'engrais

Films d'ensilage

Films d'enrubannage

Ficelles

Filets de balles rondes

Produits phytosanitaires non utilisables

Monts du Lyonnais

Montrottier

Déchetterie "Les Auberges" 

Organisateurs : JA du secteur et CA69

2  juin 2020 de 9h à 12h

Films d'ensilage

Films d'enrubannage

 

Monts du Lyonnais

Saint Martin en Haut

Maison F. Cholat

Du 2 au 5 juin 

Emballages vides de produits phytosanitaires

Emballages vides de produits d'hygiène en élevages laitiers

Big bags et sacs d'engrais

 

Ampuis

Les Haies

Mornant

St Pierre de Chandieu

Coopérative la Dauphinoise

Contactez le site de collecte

Contactez le site de collecte

Eveux

Agri Sud Est

 

 

Les sites en collectes permanentes :

Secteur

Commune

Site de Collecte

Déchets collectés

Beaujolais

Juliénas

Fleurie

Villié-morgon

St Etienne la Varenne

St Lager

Moiré

Ecovigne Beaujolais Mâconnais

Emballages vides de produits phytosanitaires

Emballages vides de produits œnologiques et d'hygiène de cave

Big bags et sacs d'engrais

Big bag et sacs papier semences

Ficelles

Beaujolais

Fleurie

Belleville en Beaujolais

Coopérative Agricole Mâconnais Beaujolais

Emballages vides de produits phytosanitaires

Bidons vides de produits œnologiques

Big bags et sacs d'engrais

Ficelles

Equipements de protection individuelle

Beaujolais

Fleurie

Oeonophyt

Emballages vides de produits phytosanitaires

Emballages vides de produits œnologiques et d'hygiène de cave

Big bags et sacs d'engrais

Ficelles

Monts du Beaujolais

Amplepuis

Eurea Coop

Emballages vides de produits phytosanitaires

Emballages vides de produits d'hygiène en élevages laitiers

Big bags et sacs d'engrais

Films d'enrubannage

Ficelles et filets de balles rondes

Monts du Beaujolais

St Jean la Buissière

Garnier SAS

Films ensilage

Ficelle et filets de balles rondes

Contacter le magasin au préalable:

04 74 64 20 77

Monts du Beaujolais

 

Tarare

Agri Sud Est Centre

Emballages vides de produits phytosanitaires

Emballages vides de produits d'hygiène en élevages laitiers

Big bags et sacs d'engrais

Films d'enrubannage

Ficelles et filets de balles rondes

Monts du Lyonnais

Souzy

Eurea Coop

Emballages vides de produits phytosanitaires

Emballages vides de produits d'hygiène en élevages laitiers

Big bags et sacs d'engrais

Films d'enrubannage

Ficelles et filets de balles rondes

Monts du Lyonnais

St Laurent de Chamousset

 

St Martin en Haut

Agri Sud Est Centre

Emballages vides de produits phytosanitaires

Emballages vides de produits d'hygiène en élevages laitiers

Big bags et sacs d'engrais

Films d'enrubannage

Ficelles et filets de balles rondes

 


Contact : Audrey PAGES, Chambre d’agriculture du Rhône, audrey.pages@remove-this.rhone.chambagri.fr,   06.08.02.70.05

]]>
Rhône2020EnvironnementGestion des déchets
news-79087Thu, 14 May 2020 09:49:23 +0200Fonds de solidarité : Comment déposer une demande d'aide exceptionnelle de 1500€ au titre de la crise sanitaire COVID19 ?https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/fonds-de-solidarite-comment-deposer-une-demande-daide-exceptionnelle-de-1500eur-au-titre-de-la-cris/Le fonds de solidarité, mis en place par l’Etat avec les régions et collectivités d’outremer, vise à soutenir les très petites entreprises (TPE) touchées par les conséquences économiques de la crise du coronavirus. Il s’adresse aux personnes physiques et aux personnes morales de droit privé, quel que soit leur statut et leur régime fiscal et social.Le premier volet de l’aide : une aide défiscalisée, du montant de la perte déclarée de chiffre d’affaires, plafonné à 1500 euros, versée par l’Etat sous réserve du respect des conditions d’éligibilité.


Qui peut bénéficier de l’aide jusqu’à 1500 euros:

Les TPE, indépendants, micro-entrepreneurs et professions libérales ayant maximum 10 salariés, un chiffre d'affaires annuel inférieur à 1 million d'euros et un bénéfice annuel imposable inférieur à 60 000 euros sur le dernier exercice clos.

Les agriculteurs sont donc inclus dans le champ du dispositif, y compris les associés de GAEC.

L’activité de l’entreprise doit avoir débutée avant le 1er février 2020 et l’entreprise ne devait pas être en liquidation judiciaire au 1er mars 2020.


Quelles sont les conditions à remplir pour pouvoir en bénéficier :

Pour l'aide versée au titre du mois de mars : soit l'entreprise a fait l'objet d'une fermeture administrative dans le cadre des mesures de confinement, soit l'entreprise a perdu au moins 50% de chiffre d'affaires en mars 2020 par rapport à mars 2019.

Pour l'aide versée au titre du mois d'avril : soit l'entreprise a fait l'objet d'une fermeture administrative dans le cadre des mesures de confinement, soit l'entreprise a perdu au moins 50% de chiffre d'affaires en avril 2020 par rapport à avril 2019 ou par rapport au chiffre d'affaires mensuel moyen de 2019


Le deuxième volet de l’aide, pour une aide totale pouvant aller jusqu’à 6500 euros : un complément d’aide est possible, dont le montant est versé par les régions, entre 2000 et 5000 euros.

Attention, ce 2ème volet est réservé aux entreprises ayant au moins 1 salarié, ou un conjoint-collaborateur déclaré. Il est réservé aux entreprises rencontrant de grandes difficultés, leur actif disponible ne leur permettant pas de régler leurs dettes à 30 jours ni leurs charges fixes. Elles sont éligibles uniquement si elles se sont vues refuser un prêt de trésorerie ‘raisonnable’ par leur banque.

 
Comment bénéficier de l'aide :
Pour l’aide jusqu’à 1500 euros : les entreprises éligibles pour l’aide au titre du mois de mars peuvent encore demander l’aide jusqu’au 30 avril en faisant leur demande sur le site impots.gouv.fr et en renseignant les éléments suivants : SIREN, SIRET, RIB, chiffre d’affaires, montant de l’aide demandée, déclaration sur l’honneur attestant que l’entreprise n'a pas de dette fiscale ou sociale impayée au 31 décembre 2019, à l’exception de celles bénéficiant d’un plan de règlement.

Pour les associés en GAEC et les artistes-auteurs, le délai pour la demande d’aide fixé au 30 avril est prolongé jusqu'au 15 juin.
A partir du 1er mai (pour l’aide au titre du mois d’avril), toutes les entreprises éligibles sous les nouvelles conditions peuvent également faire une déclaration sur le site impots.gouv.fr ; cette demande doit être effectuée au plus tard le 31 mai.

 

Pour le complément régional jusqu’à 5000 euros : Depuis le 15 avril, l’entreprise peut se rendre sur une plateforme ouverte par la région dans laquelle elle exerce son activité. Afin que les services de la région puissent examiner la demande, l’entreprise doit joindre une description succincte de sa situation, accompagnée d’un plan de trésorerie à 30 jours ainsi que le nom de la banque dont l’entreprise est cliente lui ayant refusé un prêt de trésorerie d’un montant raisonnable, le montant du prêt demandé et son contact dans la banque.

 

Pour consulter  la procédure de demande : Cliquez ici

Dossier de presse du 30 avril 2020 Fonds de solidarité : Cliquez ici

 

Rappel des dates limites de dépôts :

  • Les chefs d’exploitation associés au sein d’un GAEC doivent déposer individuellement une demande au titre du fonds de solidarité, avant le 15 juin (pour les aides au titre des mois de mars et avril) Pour accéder au formulaire pour les associés de GAEC, cliquez ici
  • Pour le mois d’avril 2020 : Date limite de dépôt de la demande le 31 mai 2020
]]>
Rhône
news-79078Thu, 14 May 2020 08:34:47 +0200Déconfinement : déclaration de déplacement en dehors de votre département et à + de 100kms de votre résidence principalehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/deconfinement-declaration-de-deplacement-en-dehors-de-votre-departement-et-a-de-100kms-de-votre/À partir du 11 mai 2020, la France rentre dans une période de déconfinement progressif. Celui-ci implique une modification des restrictions de déplacement en vigueur depuis le 17 mars.Retrouvez toutes les informations sur la stratégie de déconfinement sur la plateforme :

gouvernement.fr/info-coronavirus

 

--> La déclaration est exigée lorsque le déplacement conduit à la fois à sortir :

  • d’un périmètre défini par un cercle d’un rayon de 100 km autour du lieu de résidence (la distance de 100 km est donc calculée «à vol d’oiseau»),
  • du département.

 

--> Il n'est pas nécessaire de se munir de la déclaration :

  • pour les déplacements de plus de 100 km effectués au sein de son département de résidence.
  • pour les déplacements en dehors du département de résidence, dans la limite de 100km.

 

La déclaration de déplacement en dehors de son département et à plus de 100km de sa résidence est téléchargeable ci-dessous aux formats .pdf, .docx et au format numérique : 


Téléchargez la déclaration en format .pdf

Téléchargez la déclaration en format xord .docx

Remplissez et générez la déclaration en ligne

 

]]>
Rhône
news-78989Tue, 12 May 2020 12:11:44 +0200Commandez vos masques sur " masques-pme.laposte.fr "https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/commandez-vos-masques-sur-masques-pmelapostefr/La plateforme « masques-pme.laposte.fr » désormais accessible aux associations, micro-entrepreneurs, professions libérales et agricoles.Lancée par le ministère de l’Economie et des Finances avec l’appui de La Poste et le soutien des réseaux des CCI, CMA et des Chambres d’agriculture, à destination des petites et très petites entreprises de métropole et d’Outre-Mer, la plateforme « masques-pme.laposte.fr » est désormais accessible aux associations employant des salariés, aux micro-entrepreneurs, aux professions libérales et agricoles. Depuis son lancement samedi 2 mai, 30 000 entreprises ont commandé 1,3 million de masques pour un équivalent de 26 millions d’usage.

https://masques-pme.laposte.fr/

]]>
Rhône2020
news-78883Mon, 11 May 2020 09:09:48 +0200Consommons local sur le territoire de Vienne Condrieu : Enquête en ligne !https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/consommons-local-sur-le-territoire-de-vienne-condrieu-enquete-en-ligne/Suite à l’article paru le 10 avril 2020, vous présentant le projet de création d’une base de données pour mieux connaître les agriculteurs qui vendent en circuits courts sur le territoire de Vienne Condrieu, veuillez trouver le lien vers l’enquête en ligneCliquez ici  pour y répondre

Pour rappel, ce projet consiste à répertorier les agriculteurs du territoire qui produisent et vendent en circuits courts pour pouvoir ensuite créer un outil à destination de tous les acteurs du territoire, qui permettra de diffuser les informations récoltées.

 

Les objectifs du futur outil sont les suivants :

  • permettre une meilleure visibilité de l’offre des produits locaux du territoire à tous les acteurs: restaurateurs, distributeurs, institutions publiques, consommateurs,
  • faire croître la commercialisation de produits locaux dans le territoire et faire naître d'éventuels projets de mutualisation logistique pour l’approvisionnement.

 

Ce projet est réalisé par quatre étudiants de l’ISARA, dans le cadre de la stratégie agricole de Vienne Condrieu Agglomération en collaboration avec les chambres d’agriculture. 

Vous êtes agriculteur sur le territoire de Vienne Condrieu, cette enquête vous concerne !

Cliquez ici  pour y répondre. 

Temps estimé pour faire le questionnaire: 10-15 min maximum.

N'hésitez pas à nous contacter pour toute information complémentaire.

Merci pour votre participation ! Nous vous tiendrons informé de la suite du projet.

 

Contact :

Lucie GIRARD Chargée du Territoire de Vienne Condrieu
Chambre d’agriculture du Rhône et de l’Isère
Mob.: 06.48.56.97.59

]]>
RhôneCircuit court et vente directe
news-78880Mon, 11 May 2020 08:53:02 +0200Ouverture du nouvel appel à projets PENAP : une opportunité pour vos projets ! https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/ouverture-du-nouvel-appel-a-projets-penap-une-opportunite-pour-vos-projets/Le Département du Rhône lance son 4ème appel à projets dans le cadre de sa politique PENAP (Protection des Espaces Naturels et Agricoles Périurbains), initialement prévu mi-mars mais reporté du fait de la situation sanitaire. Depuis février 2005, le Département s’est engagé dans une politique volontariste destinée à répondre à la problématique de l’étalement urbain dans le Rhône : la politique départementale de protection des espaces naturels et agricoles périurbains.  

Trois périmètres PENAP sont approuvés dans le Rhône : l’Ouest lyonnais, la Plaine des Chères et coteaux et l’agglomération lyonnaise (sur les sept communes rhodaniennes).

Sur ces territoires, le Département aide les agriculteurs, les acteurs locaux et les collectivités à financer leurs projets, individuels ou collectifs.

Le nouvel appel à projets est ouvert sur une période de 2 mois, du lundi 4 mai au mardi 30 juin 2020.

Éligibilité des dossiers

 Les projets doivent s’inscrire dans une des 4 orientations du programme d’action PENAP, à savoir :

  • Assurer la pérennité du foncier en faveur de l’agriculture et favoriser l’installation,
  • Maintenir une dynamique agricole et valoriser les activités agricoles et forestières,
  • Préserver les qualités environnementales du territoire,
  • Faciliter les projets agricoles et environnementaux et sensibiliser le public.

 

Les projets doivent concerner un territoire ayant un périmètre PENAP approuvé par le Département du Rhône. Les porteurs de projet devront exploiter des parcelles classées en PENAP.

  • Pour plus d’informations sur les périmètres PENAP sur les communes, cliquez ici

 

Conditions de participation
 

Vous avez jusqu’au mardi 30 juin 2020 pour renvoyer votre dossier de candidature complet auprès des services du Département du Rhône :

  • par mail : penap@remove-this.rhone.fr
  • par voie postale : Monsieur le Président du Département du Rhône, Bureau agriculture - 29-31 Cours de la Liberté - 69483 LYON CEDEX 03

ATTENTION : Passée la date limite du 30 juin, aucun dossier ne sera examiné.

  • Pour télécharger le règlement de l’appel à projets,cliquez ici
  • Pour télécharger le dossier de candidature, cliquez ici



Contact(s) :

Pour toute question ou demande d’appui pour le montage du dossier vous pouvez solliciter la chambre d’agriculture du Rhône :
 
Territoire Ouest Lyonnais :

Maxime GUITTAT : Tel : 06.78.65.75.65 -  Mail : maxime.guittat@remove-this.rhone.chambagri.fr

 

Territoire Agglomération lyonnaise :

Mathieu NOVEL : Tel : 06.79.78.66.07 -  Mail : mathieu.novel@remove-this.rhone.chambagri.fr

 

Territoire Plaine des Chères et coteaux Beaujolais :

Audrey PAGES : Tel : 06.08.02.70.05 - Mail : audrey.pages@remove-this.rhone.chambagri.fr

]]>
RhôneDéveloppement agricole
news-78767Tue, 05 May 2020 16:09:42 +0200Une viticulture sans herbicide : quels impacts économiques sur l’exploitation - Cas-type Sud Beaujolaishttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/une-viticulture-sans-herbicide-quels-impacts-economiques-sur-lexploitation-cas-type-sud-beaujol/Les Chambres d’agriculture proposent une étude évaluant les impacts technico-économiques et sociaux d’une transition vers un itinéraire technique « zéro herbicide ». Découvrez les résultats pour le cas type Sud Beaujolais.Les Chambres d’agriculture proposent une étude évaluant les impacts technico-économiques et sociaux d’une transition vers un itinéraire technique « zéro herbicide ».

INOSYS Viticulture est un dispositif national de références économiques par circuit de commercialisation et par vignoble. Il a pour objectif d’évaluer l’impact du système (main-d’œuvre, mode de commercialisation, orientation technique) sur l’économie de l’exploitation-type. Il permet également d’analyser les évolutions du système défini et de procéder à des simulations.

Ces nouvelles pratiques impliquent des Investissements en matériel et l’augmentation des temps de travaux. A cela, sont liées différentes hypothèses de perte de rendement afin d’évaluer la prise de risque.

Le cas-type étudié pour le Beaujolais est défini par sa surface (15 ha de vignes) et son débouché presque exclusivement à destination du négoce (76% en vrac et 20% en moûts). La part des bouteilles est très faible (4%). Les situations financières sont très tendues à cause de la mévente et des coûts de production. Le système est très dépendant du négoce et de la vente en Beaujolais nouveau (adaptation au marché, précocité, …).

La structure du vignoble est caractérisée par une forte densité : de 8000 à 10000 pieds / ha, écartement des rangs 1,20 m. Les plants sont conduits en gobelets et guyots. Le vignoble est âgé (50 ans en moyenne), il n’y a pas ou peu de plantations nouvelles sauf pour diversifier les cépages : le gamay a été remplacé sur 2 ha par les cépages chardonnay et pinot pour répondre à la demande du négoce et fournir des bases crémants plus rémunératrices.

Nous avons identifié les nouvelles pratiques en lien avec des viticulteurs et calculer les impacts technico-économiques sur l’exploitation du cas-type.

Dans ce contexte, la mutation du système de culture vers la fin de l’utilisation des herbicides a un impact fort sur la pérennité de l’exploitation, pour retrouver les conclusions du cas type Sud-Beaujolais, cliquez ici

Pour retrouver l’ensemble de l’étude à l’échelle de huit vignobles, cliquez ici


Contact : Nina Chignac 04 74 02 22 35

]]>
Rhône2020Agriculture biologiqueRéférences systèmeInosysConversion ABSolVigne
news-78282Tue, 21 Apr 2020 14:29:56 +020045.738927200000006 4.46223600000000145.7389272000000064.462236000000001Ré ouverture du marché aux veaux de SAINT LAURENT DE CHAMOUSSEThttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/re-ouverture-du-marche-aux-veaux-de-saint-laurent-de-chamousset/Suite à une grande réflexion avec des agriculteurs apporteurs et des commerçants en bestiaux fréquentant régulièrement le marché, nous avons décidé de ré ouvrir notre halle aux veaux le Lundi 27 Avril 2020. Par contre cette réouverture engendrera un nouveau fonctionnement pour pouvoir répondre rigoureusement aux « mesures barrières » sanitaires demandées dans le cadre du COVID-19. L’entrée sera bien-sûr interdite à tout public. Il s’agira là d’une nouvelle organisation provisoire du marché et nous reviendrons à « la vente de gré à gré », dès que la situation sanitaire sera revenue normale. Le marché sera ouvert à partir de 9h30 .

Les ventes se feront, une par une, à l’intérieur  de la halle.

L’apporteur déchargera son veau à proximité du ring où seront placés les commerçants en bestiaux, de part d’autre(un seul acheteur par société sera présent).

La vente pourra ensuite commencer.

Le négociateur du marché demandera à l’apporteur son prix de base (en euro) puis commenceront les annonces de prix, par les acheteurs. (système de vente du cadran dans certains marchés) .

Ils auront une plaquette pour valider les annonces, le dernier à avoir sa plaquette levée remportera la transaction, si l’apporteur est d’accord (en cas de désaccord un deuxième passage sera autorisé).

Les veaux seront ensuite emmenés par une personne  de l’organisation, directement au camion du négociant si la transaction est validée.

Les veaux ne devront pas avoir de vices cachés  sinon l’acheteur pourra refuser l’animal (étant donné qu’il ne peut les toucher).

L’apporteur ira ensuite se garer sur le parking de la place du Marché, pour remplir sa feuille de désinfection distribuée à l’entrée de la halle ainsi que la facturation à remettre dans le casier correspondant à l’acheteur qui se situera sous l’avancée à proximité des escaliers de la mezzanine (des personnes seront présentes pour vous guider) .

 Aucun droit d’entrée au marché ne sera demandé ce lundi.

 Nous comptons vivement sur votre présence pour relancer notre marché aux veaux (indispensable pour retrouver un cours du marché cohérant). Nous rappelons que cette organisation est temporaire avant de retrouver le son de la cloche quand les nouvelles mesures nous le permettront.

 

Contact(s) :

Pierre VARLIETTE Maire de SAINT LAURENT DE CHAMOUSSET Vice-Président de la C.C. des Monts Du Lyonnais Président du Comité Directeur du Marché aux veaux  
Ludovic CARRET  Adjoint au Maire délégué à l’agriculture  
Fabrice BONNET et Philippe DUPEUBLE Co-présidents de l’Association de promotion du marché aux veaux

]]>
RhôneBovin
news-78262Tue, 21 Apr 2020 11:38:46 +0200Vous êtes en difficulté ? Le Dispositif REBONDS vous accompagne pour trouver des solutions !https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/vous-etes-en-difficulte-le-dispositif-rebonds-vous-accompagne-pour-trouver-des-solutions/"JE TRAVERSE UNE PÉRIODE COMPLIQUÉE POUR MON EXPLOITATION" "JE VOUDRAIS ME POSER POUR Y RÉFLÉCHIR AVEC QUELQU’UN" Des solutions existent !Dans le département du Rhône, le dispositif Rebonds 69 a été créé en 2011afin de structurer une dynamique de réseau permettant d’accompagner les exploitants qui traversent des difficultés.
Ce dispositif propose une analyse globale (technique, financière et sociale) et un accompagnement personnalisé dans les périodes compliquées (absence de résultats, difficultés dans la gestion de l’exploitation, fragilités familiales et ou personnelles...).
Il regroupe la Chambre d’agriculture, le Conseil Départemental, la MSA, Solidarité Paysans, la DDT, la DDPP et le Centre de gestion, qui étudient ensemble votre situation en toute confidentialité.

> Consultez la plaquette


Pour plus de renseignements, contactez-nous à l’adresse suivante :
rebonds69@remove-this.gmail.com

]]>
Rhône2020Actions chambres
news-77949Fri, 10 Apr 2020 15:59:29 +0200Consommons local sur le territoire de Vienne Condrieu https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/consommons-local-sur-le-territoire-de-vienne-condrieu/Le contexte actuel de crise sanitaire, montre l’importance pour un territoire et ses consommateurs de bien connaître les circuits de distribution des fruits, légumes, viandes, vins, fromages, miel, escargots, oeufs…et beaucoup d’autres, produits par les exploitants agricoles localement. Dans le cadre de sa stratégie agricole, Vienne Condrieu Agglomération travaille avec l’ISARA et les chambres d’agriculture pour créer une base de données. Dans le cadre de leur cursus, un groupe de 4ème année d’école d’ingénieur agronome à ISARA-Lyon  réalise un projet, en collaboration avec Vienne Condrieu Agglomération et en partenariat avec la chambre d’agriculture du Rhône et de l’Isère.

Ce dernier s’inscrit dans le cadre de la mise en place de la stratégie agricole du territoire visant à favoriser le développement des circuits  courts.  Notre mission consiste à répertorier des informations sur les agriculteurs du territoire qui produisent et vendent en circuits courts et/ou en vente directe. La finalité du projet est de créer un outil à destination de tous les acteurs du territoire particuliers comme professionnels, qui permettra de diffuser les informations récoltées. 

Les objectifs de ce futur outil sont les suivants : permettre une meilleure visibilité de l’offre des produits locaux du territoire à tous les acteurs : restaurateurs, distributeurs, institutions publiques, consommateurs particuliers, augmenter la consommation de produits locaux sur le territoire et faire naître d'éventuels projets de mutualisation logistique pour l’approvisionnement.  

Prochainement, les étudiants prendront contact avec vous afin de remplir un questionnaire rapide et concis qui leur permettra de recueillir les données nécessaires afin de construire l’outil présenté.

Nous vous remercions d’avance pour votre participation.

Contact(s) :

Lucie GIRARD
Chargée du Territoire de Vienne Condrieu
Chambre d’agriculture du Rhône et de l’sère
Tel.  : 04.74.87.59.92
Mob.: 06.48.56.97.59

Delphine FAURE > chargée de mission agriculture à Vienne Condrieu Agglomération  Tél. 04 69 46 14 81 Mobile : 06 11 43 39 83

 

 

]]>
RhôneCircuit court et vente directe
news-77883Thu, 09 Apr 2020 16:41:32 +0200Flavescence dorée – Bois noir Les réponses aux questions que vous pouvez vous poser https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/flavescence-doree-bois-noir-les-reponses-aux-questions-que-vous-pouvez-vous-poser/ 
A qui dois-je signaler des symptômes qui me font penser à de la flavescence dorée ?

Vous pouvez contacter FREDON de préférence, mais aussi la Chambre d’Agriculture ou le Service Régional de l’Alimentation (SRAL) dès l’apparition des symptômes. Un technicien FREDON prendra contact avec vous et se déplacera sur vos parcelles pour vérifier et valider les symptômes. Si les symptômes correspondent à une jaunisse, il effectuera un prélèvement de feuilles qui sera envoyé au laboratoire. Il faudra ensuite attendre 15 jours à 3 semaines pour connaitre le résultat de l’analyse.

Pourquoi faut-il parfois arracher une parcelle entière ?

Lorsque le taux de contamination de la parcelle dépasse 20 % des ceps vivants, le nombre de ceps malades présents sur la parcelle et qui n’expriment pas encore la maladie est beaucoup plus important et la lutte contre la maladie devient très difficile. Afin d’assainir plus rapidement le foyer, cette parcelle sera arrachée en intégralité.

Est-ce que je suis indemnisé pour l’arrachage de mes ceps malades ?

Pour l’arrachage de ceps isolés, le viticulteur ne peut pas recevoir d’indemnisation.

Pour les parcelles à plus de 20 % de contamination arrachées en intégralité, le viticulteur peut recevoir une indemnisation du FMSE (Fonds national agricole de mutualisation du risque sanitaire et environnemental) pour l’arrachage et la replantation de ses parcelles. Pour cela, il faut qu’il ait respecté tous les critères d’éligibilité, notamment le respect du calendrier des traitements obligatoires et l’arrachage des ceps contaminés avant la date limite indiquée sur la notification d’arrachage.

Plus d’infos sur le site du FMSE : Cliquez ici

Un cep arraché est-il encore capable de transmettre le phytoplasme ?

Le phytoplasme est une bactérie sans paroi qui ne peut vivre que dans une cellule végétale vivante ou dans le corps de l’insecte vecteur. Lorsque le cep est arraché, il se dessèche, les cellules végétales meurent, entrainant la mort du phytoplasme. Il n’y a donc pas de risque de transmission avec un cep arraché laissé sur la parcelle.

Pourquoi ai-je des ceps porteurs bois noir dans une jeune vigne ?

Les premières années après la plantation, les viticulteurs limitent les applications d’herbicides sur les jeunes plantations. La présence de liseron est très attractive pour l’insecte vecteur du bois noir. Cet insecte va vivre la plupart du temps sur le liseron et va parfois monter dans un cep et le piquer pour se nourrir. Il va, à ce moment-là, transmettre le phytoplasme au cep. Le cep commencera à exprimer la maladie l’année suivante.

Est-ce qu'une présence de bois noir sur ma parcelle veut dire que je risque d'avoir de la flavescence dorée ?

La flavescence dorée et le bois noir sont deux maladies différentes et la présence, même en grande quantité, de bois noir sur une parcelle ne veut pas dire que la flavescence est là ou qu’elle va arriver. Cependant, dans ce contexte, il y a un risque qu’on mette longtemps à repérer l’arrivée de la flavescence dorée sur une parcelle fortement contaminée par le bois noir.

Quels sont les vecteurs de la flavescence dorée et du bois noir ?

Ces deux maladies ont des vecteurs différents. La flavescence dorée est diffusée par la cicadelle de la flavescence dorée, Scaphoideus titanus, le bois noir est transmis par Hyalestes obsoletus.

Pourquoi faut-il faire des traitements insecticides pour lutter contre le phytoplasme ?

Le phytoplasme est transmis d’un cep malade vers un cep sain par la cicadelle de la flavescence dorée et il n’existe aucun traitement capable de guérir un plant malade. Pour éviter que la maladie ne s’étende, il faut réduire au maximum la présence de cet insecte dans les zones viticoles contaminées. Des traitements insecticides obligatoires sont programmés à des dates précises en fonction du cycle de développement de l’insecte vecteur.

Comment être sûr que les plants de vigne que j'achète ne sont pas porteurs de la flavescence dorée ?

Le meilleur moyen de sécuriser l’introduction de jeunes plants de vigne sur votre exploitation est d’acheter des plants traités à l’eau chaude. Ce traitement est 100 % efficace sur les phytoplasmes.

Pourquoi faut-il arracher les repousses de porte-greffes dans et autour des parcelles de vigne ?

Les porte-greffes de vitis sont des porteurs sains de la flavescence dorée. Ils ne présentent aucun symptôme visible de la maladie. Ils ne meurent pas lorsqu’ils sont infectés et permettent aux cicadelles présentes à proximité d’acquérir le phytoplasme et de le transmettre ensuite aux ceps voisins.

Peut-on faire la différence à l'œil nu entre la flavescence dorée et le bois noir ?

Il est impossible de faire la différence à l’œil nu entre les deux jaunisses de la vigne. Seule une analyse de laboratoire permet de déterminer précisément de quel phytoplasme il s’agit. Il n’y a pas de test rapide fiable à ce jour.

Peut-on détruire le phytoplasme dans le cep ?

Il n’est pas possible de détruire le phytoplasme dans un cep. On ne sait pas guérir la maladie une fois qu’elle est installée. Le seul moyen de lutter est d’arracher les ceps malades en évitant que de nouveaux ceps soient contaminés par la cicadelle.

En combien de temps meurent les ceps atteints ?

Les ceps atteints ne meurent pas rapidement. Ils n’expriment les premiers symptômes que l’année suivante ou deux ans après la piqure contaminante. Ils vont ensuite mourir dans les deux ans suivants. Un cep contaminé peut donc mettre 4 ans à mourir et être contaminant durant tout ce temps-là. Il est donc important de l’arracher dès qu’il a été marqué et prélevé lors de la prospection.

Quand peut-on voir les symptômes ?

Les symptômes sont visibles en fin de cycle végétatif de la vigne. Selon la climatologie de l’année, on peut commencer à les observer au début du mois de juillet ou devoir attendre le mois de septembre. De plus l’apparition des symptômes dans une parcelle peut s’échelonner sur plusieurs semaines.

Faut-il désinfecter le matériel viticole ?

Il n’y a pas de nécessité de désinfecter le matériel viticole. Cependant, lors du rognage, il est important de bien le nettoyer des rameaux de vigne en sortant d’une parcelle contaminée pour éviter de transporter des cicadelles potentiellement contaminées qui auraient pu se cacher dans ces déchets.

Y a-t-il une transmission par le sol ?

Le phytoplasme ne se transmet pas par le sol. Il est donc possible de replanter immédiatement une parcelle arrachée. Les deux moyens de transmission sont l’insecte vecteur et les jeunes plants de vigne contaminés.

Pourquoi ne traite-t-on pas l'ensemble du vignoble ?

Traiter des zones indemnes de maladie est totalement inutile et contre-productif car cela détruit les équilibres biologiques des parcelles.

Pourquoi ne traite-t-on pas contre le vecteur du bois noir ?

Le vecteur du bois noir, Hyalestes obsoletus, n’est pas inféodé à la vigne. Il vit la plupart du temps sur les adventices dans et autour de la parcelle, principalement sur les orties et le liseron. Il n’est donc pas possible de proposer une lutte chimique efficace contre lui.

Pourquoi dois-je arracher les ceps contaminés par le bois noir dans un périmètre de lutte obligatoire ?

Les ces atteints par le bois noir sont improductifs car les raisins se dessèchent avant la récolte. Dans un périmètre de lutte obligatoire (PLO), tous les ceps atteints par le bois noir doivent être arrachés car ils peuvent masquer le développement de la flavescence dorée. De plus, comme ces ceps ne meurent pas rapidement, s’ils ne sont pas arrachés, ils doivent être marqués et analysés chaque année, ce qui ralentit la prospection et augmente le coût de la lutte.

Quelle attitude adopter par rapport à la confusion sexuelle ?

La confusion sexuelle est une méthode de biocontrôle visant spécifiquement les tordeuses de la grappe (eudémis et/ou cochylis).

Ces insectes lépidoptères n'ont absolument pas la même biologie que la cicadelle vectrice du phytoplasme de la flavescence dorée. Les période critiques à couvrir ne sont pas les mêmes et les spécialités commerciales visant la cicadelle ne sont souvent pas les plus appropriées pour lutter contre les tordeuses.

De ce fait, les luttes sont bien distinctes et l'une n'empêche pas l'autre.

Il est même judicieux de les combiner, même si effectivement, quand on a recours à la confusion sexuelle, on le fait dans l'optique de ne pas avoir recours aux insecticides classiques.

Cependant, il faut rappeler que la lutte contre le vecteur de la flavescence dorée est de toute façon obligatoire dans les zones repérées et définies par l'arrêté préfectoral.

Je suis en bio, je ne veux pas traiter, suis-je obligé ?

Tout détenteur de vigne est obligé de respecter les mesures ordonnées définies dans l’arrêté préfectoral, qu’il soit viticulteur conventionnel ou bio, collectivité locale (ceps sur un rond-point,…), particulier possédant même un seul cep. La lutte n’est efficace que si l’ensemble des détenteurs de vigne respectent à la lettre les mesures ordonnées.

Est-ce que je perds la certification bio si je traite ?

Les viticulteurs bio disposent d’une matière active autorisée pour effectuer les traitements insecticides, le pyrèthre naturel. S’ils utilisent cette matière active, ils ne perdent pas la certification bio.

Qu’est-ce que je risque si je n’ai pas effectué l’arrachage de mes ceps malades au 31 mars ?

A partir du 1 er avril, les inspecteurs de FREDON vont effectuer des contrôles sur les parcelles contaminées par la flavescence dorée et le bois noir. S’ils constatent que des ceps malades sont encore présents ou mal arrachés, le SRAL mettra le viticulteur en demeure d’effectuer l’arrachage dans les plus brefs délais. Le viticulteur devra impérativement renvoyer la déclaration d’arrachage jointe à la mise en demeure. Si l’arrachage n’est toujours pas effectué, le SRAL prendra des mesures plus contraignantes et fera arracher les ceps par une entreprise extérieure, le coût de ces mesures restant à la charge du viticulteur récalcitrant.

Dans le cas d’un arrachage intégral d’une parcelle dont le taux de contamination dépasse les 20 %, un arrachage non effectué au 31 mars fera perdre au viticulteur les aides financières du FMSE pour l’arrachage et la replantation.

 

       

 

]]>
RhôneVigne
news-77876Thu, 09 Apr 2020 16:03:44 +0200Arrêt de l’aide à la certification bio après le 30 avril 2020 : à vos dossiers !https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/arret-de-laide-a-la-certification-bio-apres-le-30-avril-2020-a-vos-dossiers/La région Auvergne- Rhône-Alpes aide les nouveaux producteurs engagés en AB en remboursant le coût de la certification bio (coût de l’organisme certificateur). Attention cette aide prend fin au 30 avril 2020.Les conditions d’éligibilité sont :
  • nouvel engagement bio : c’est-à-dire soit une nouvelle conversion bio soit un nouveau producteur qui reprend des terres en bio,
  • ne pas avoir signé son contrat avec son organisme de certification bio,
  • taux d’aide : 100% jusqu’à une dépense plafonnée à 900€ HT / an soit 2 700€ HT sur 3 ans,
  • envoyer le formulaire de demande d’aide et le devis NON signé de votre OC à la DDT en recommandé avec AR (formulaire joint à ce mail)

 

-> envoyer la demande AVANT le 30 avril 2020. La région ne s’est pas encore positionnée pour la suite.

Compte-tenu de la période de confinement, le dossier peut être envoyé par mail à marie-france.girard@remove-this.rhone.gouv.fr en mettant en copie pascal.ferrand@remove-this.rhone.gouv.fr

La date d'envoi du mail fera foi pour date de dépôt. Le dossier papier doit être envoyé en parallèle.

 

Contact(s) :

Nina Chignac 04 74 02 22 35

 

 

]]>
RhôneAgriculture biologique
news-77730Thu, 09 Apr 2020 09:15:40 +0200De la souplesse réglementaire pour les producteurs fermiers face à la crise COVID19https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/de-la-souplesse-reglementaire-pour-les-producteurs-fermiers-face-a-la-crise-covid19/Suite à la crise, un arrêté a été publié pour définir un certain nombre de mesures apportant de la souplesse au niveau de la réglementation sanitaire pour les producteurs fermiers. Ces assouplissements sont temporaires et valables jusqu’à un mois après la fin de l’état d’urgence sanitaire. L’instruction technique du 3 avril 2020 (ITn°202/222), publiée par la DGAL, détaille des mesures temporaires d’adaptation pendant la période dite « d’urgence sanitaire ». 

En pratique quels sont les changements :

>Téléchargez la fiche

 

Contact :

Marie-Pierre Couallier

marie-pierre.couallier@remove-this.rhone.chambagri.fr

 

]]>
RhôneCircuit court et vente directeCommerceProduit fermier
news-77390Tue, 07 Apr 2020 15:10:31 +0200Quelles opportunités de partenariats, d’échanges entre les exploitations d’élevage et en grandes cultures sur le territoire de Vienne Condrieu ? https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/quelles-opportunites-de-partenariats-dechanges-entre-les-exploitations-delevage-et-en-grandes-cul-1/Fin février, des réunions ont été organisées afin d’échanger avec les éleveurs et les céréaliers sur l’opportunité de développer des « partenariats » ou des échanges à l’échelle du territoire entre les exploitations spécialisées grandes cultures et les exploitations d’élevage (luzerne, maïs ensilage, échanges paille/effluents d’élevage…). Des éleveurs du territoire sont venus partager leurs besoins et leurs expériences concernant les échanges possibles avec les céréaliers.

Besoins identifiés :

Schéma de synthèse des besoins des éleveurs sur le territoire de Vienne Condrieu :

Retours d’expériences sur le territoire de Vienne Condrieu

  • Partenariat éleveurs ovins viande et céréaliers sur les communes de Corbas, Décines et Feyzin :

4 éleveurs (3 des Monts du Lyonnais et 1 du Pilat) ont fait pâturer 600 brebis de fin septembre à mi-novembre sur 80 ha (surtout des couverts) mis à disposition par 5 céréaliers du plateau des Grandes Terres à Feyzin. Le bilan de ce test est intéressant pour les 2 parties : du fourrage de qualité pour les brebis coté éleveurs, une maitrise des couverts qui évite leur destruction avant semis coté céréaliers.

Un berger a été engagé pour assurer le déplacement des clôtures électriques, la médiation avec les promeneurs, et la surveillance des animaux. La présence d’animaux sur un secteur très fréquenté a permis de fortement valoriser l’image des céréaliers localement et a donné lieu à de nombreux échanges avec les promeneurs.

Des facteurs de réussite : qualité relationnelles et autonomie du berger, embauche du berger portée par Agri’emploi, soutien financier de la Métropole de Lyon (60%) fonctionnement).

Des points d’amélioration : composition et densité du couvert qui doit permettre aux troupeaux de rester plus longtemps, atteindre un coût sans subvention soutenable par les éleveurs.

Eleveurs et céréaliers ont décidé de reconduire cette opération en 2020.

  

  • Echanges entre un céréalier et un éleveur ovin viande :

Un céréalier a introduit des légumineuses (trèfles/luzerne) dans sa rotation. Un éleveur ovin récolte ce fourrage et livre son fumier au céréalier.

  • Echanges entre un céréalier et un éleveur ovin viande :

Un céréalier échange de la paille et des céréales contre du temps de travail pendant la moisson avec un éleveur ovin.

 

Dans un contexte de changements climatiques, d’évolution de la PAC, ces partenariats / échanges peuvent être une opportunité.

Ces partenariats / échanges sont à expérimenter, à renouveler, à imaginer afin de conforter les exploitations en activité sur le territoire.

Une rencontre avec les céréaliers était prévue fin février sur le sujet mais a été reportée pour cause de beau temps.

Le grand parc de Miribel Jonage a implanté 6,5 ha de Luzerne en culture de printemps en agriculture biologique et serait intéressé pour réfléchir à un partenariat avec des éleveurs. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Mathieu Novel : mathieu.novel@remove-this.rhone.chambagri.fr ou par tel : 06.79.78.66.07

 

Cette action est menée en partenariat avec Vienne Condrieu Agglomération et les chambres d’agriculture du Rhône et de l’Isère.

 

Contact(s) :

Si vous êtes intéressés pour travailler sur le sujet :

contacter Lucie Girard, Chambre d’agriculture Isère Rhône au 06.48.56.97.59 ou par mail : lucie.girard@remove-this.rhone.chambagri.fr  

]]>
RhôneProductions végétales
news-77327Tue, 07 Apr 2020 08:11:47 +0200Un numéro de téléphone unique pour répondre à toutes vos questions liées au COVID19https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/un-numero-de-telephone-unique-pour-repondre-a-toutes-vos-questions-liees-au-covid19/La Chambre d'agriculture via le guichet unique "Graines d'emplois" met à disposition un numéro dédié pour toutes questions relatives à la crise Covid 19(aides aux entreprises, dispositif de chômage partiel, main-d’œuvre, etc.)
 
Numéro unique au 04 78 19 61 50  de  9h00 à 17h00 
ou envoyer un mail à grainedemplois@remove-this.gmail.com
ou accéder à la FAQ : Portail des Chambres d'agriculture - crise Covid
]]>
RhôneEntreprise agricoleSalariéEmploi
news-77266Mon, 06 Apr 2020 10:32:00 +0200Fiches conseils métiers pour les salariés et les employeurshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/fiches-conseils-metiers-pour-les-salaries-et-les-employeurs/Le ministère du Travail, avec l’aide d’experts, a rédigé des fiches conseils destinées aux employeurs et aux salariés, pour se protéger des risques de contamination au COVID-19.Retrouvez ici les fiches conseils édités par le ministère du Travail pour aider les salariés et les employeurs dans la mise en œuvre des mesures de protection contre le COVID-19 sur les lieux de travail.

 

 

]]>
news-76524Fri, 03 Apr 2020 14:30:00 +0200S'organiser pour vendre ses produits fermiershttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/sorganiser-pour-vendre-ses-produits-fermiers/Au préalable, il faut savoir que les clients n’ont pas l’autorisation de faire leurs achats loin de leur domicile. La distance étant à la libre appréciation du contrôleur. Il faut donc s’assurer que si vous faites la vente dans un lieu, vous ayez suffisamment de clientèle potentielle dans les environs, sinon privilégier la livraison puisqu’en tant que professionnel, vous avez l’autorisation de livrer. Les différentes solutions proposées ici sont conditionnées à la mise en place de mesures barrières pour éviter la propagation du virus. Rappel des mesures qui pourront être amenées évoluer en fonction de la réglementation et des solutions apportées par votre équipe appro/commercialisation/circuits courts de la Chambre d'agriculture du Rhône

>Flash CORONAVIRUS -Lettre appro N° 7 : organisation des commandes, Solidarité avec les horticulteurs et autres filières en tension, assouplissement de crtaines mesures sanitaires, la commune de Jonage recherche des producteurs pour son marché...

>Flash CORONAVIRUS -Lettre appro N° 6: vente de plans, recherche de débouchés, la ruche qui dit oui cherche des producteurs, dons de soutien au Personnel hospitalier ou aux Soignants

>Flash CORONAVIRUS -Lettre appro N° 5 : carte des lieux de vente de produits fermiers, marchés, points de distribution, livraison paniers, gestion de commandes...

>Flash CORONAVIRUS -Lettre appro N° 4 :vous aider à commercialiser vos produits

>Flash CORONAVIRUS -Lettre appro N° 3 : s'organiser pour vendre ses produits : regroupement de producteurs, vente à la ferme, livraisons, intermédiaires

>Flash CORONAVIRUS -Lettre appro N° 2 :déplacements autorisés, mesures à mettre en place (transformation, livraison, contacts avec la clientèle), débouchés...

>Flash CORONAVIRUS -Lettre appro N° 1 :Consignes pour la vente de produits fermiers à la ferme ou en point de vente collectifs, commerces autorisés, déplacements, mesures à mettre en place, comment faire face à l'arrêt brutal d'un débouché...

>Quelles pistes pour écouler vos stocks : vente à la ferme, livraisons, contacter la clientèle,

 

Contacts Chambre d'Agriculture du Rhône :

Marie-Pierre COUALLIER
Conseillère Circuits courts

marie-pierre.couallier@rhone.chambagri.fr
06 75 01 02 88

Axelle VERNIOL
Conseillère en stratégie commerciale
Circuit de proximité agritourisme

axelle.verniol@remove-this.rhone.chambagri.fr

06 71 91 90 10

 

Emmanuelle Bonnet 

emmanuelle.bonnet@remove-this.rhone.chambagri.fr

06 09 99 47 19

]]>
RhôneCircuit court et vente directeCommerceProduit fermier
news-75663Fri, 03 Apr 2020 13:26:00 +0200Nous contacter : votre Chambre d'agriculture est à vos côtéshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/nous-contacter-votre-chambre-dagriculture-est-a-vos-cotes/La Chambre d'agriculture s'est organisée pour assurer la pérennité de son activité tout en garantissant la sécurité de ses salariés.

• L'ensemble des bureaux de la Chambre d'agriculture sont fermés au public.

• Toutes les réunions techniques sur le terrain et les formations collectives sont annulées pour le moment.

 

• Tous nos conseillers sont joignables par mail ou sur leur portable professionnel : > téléchargez les contacts

 

Pour toute question, n'hésitez pas à joindre votre conseiller habituel ou à vous adresser à votre antenne en territoire : 

]]>
Rhône
news-77162Fri, 03 Apr 2020 11:03:37 +0200Vente de semences et de plants potagers autorisés sous conditionshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/vente-de-semences-et-de-plants-potagers-autorises-sous-conditions/Afin de soutenir la filière horticole et maraîchère et de ne pas compromettre la saison de plantation des potagers qui représentent une source d’alimentation importante, la vente de semences et de plants potagers est autorisée en Auvergne-Rhône-Alpes sous certaines conditions :>Téléchargez le communiqué de presse du 2/04/20]]>RhôneLégumePlante à parfum, aromatique et médicinaleSemencenews-77144Fri, 03 Apr 2020 09:11:17 +0200Appel à solidarité du secteur agricole pour le secteur de l'urgence socialehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/appel-a-solidarite-du-secteur-agricole-pour-le-secteur-de-lurgence-sociale/Dans la situation inédite que nous vivons, nous souhaitons faire appel à la solidarité afin de fournir des équipements de protection individuels aux professionnels de l'urgence sociale.
C'est pourquoi nous sollicitons le monde économique et la communauté agricole afin de collecter des masques, lunettes, combinaisons ou blouses.

Les acteurs du monde agricole se sont déjà mobilisés sur le sujet, avec une invitation des Jeunes Agriculteurs en Ile de France à faire don de certains de leurs équipements aux personnes les plus exposées, notamment de masques, lunettes, combinaisons ou blouses généralement utilisés pour l'épandage de produits phytosanitaires. Voir l'action JA Ile de france

Les équipes salariées et bénévoles des associations de l'urgence sociale sont actuellement en première ligne pour tenter de maintenir ouvertes les structures d'hébergement, de soins de personnes sans-abris, et les maraudes du samu social.


Ces équipes sont exposées à des risques de contamination au covid-19 compte tenu de la pénurie terrible d'équipements de protection. Outre les masques, le besoin porte sur les vêtements jetables – surblouses, pyjamas, combinaisons, charlottes – et lunettes de protection.

Si vous avez des masque FFP2 et FFP3, initialement destinés aux pratiques agricoles ou autre matériel pouvant être utilisé comme protection, et pour toute question ou proposition, veuillez contacter l'adresse suivante : ddcs-directeur@remove-this.rhone.gouv.fr

« Cela peut sauver des vies ».

Bien sincèrement,

La direction départementale de la cohésion sociale

]]>
Rhône
news-75660Thu, 02 Apr 2020 13:22:00 +0200Quelles sont les activités autorisées ?https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/quelles-sont-les-activites-autorisees/https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000041723302&categorieLien=id]]>Rhônenews-75495Wed, 01 Apr 2020 15:38:00 +0200Informations de votre Chambre d'agriculturehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/informations-de-votre-chambre-dagriculture/Les mesures annoncées par le gouvernement face à l'épidémie de Covid-19 imposent à tous - entreprises et familles - de nouvelles contraintes d'organisation. Suite à l’allocution faite hier soir par le président de la République Emmanuel Macron, nous vous informons que la Chambre d'agriculture du Rhône reste mobilisée à vos côtés et continue d'assurer ses missions dans de nouvelles conditions d'organisation :  

Nous limitons les contacts physiques.
Nos bureaux sont fermés au public
mais nos accompagnements sont réalisés à distance, par mail ou téléphone

Notre numéro d'accueil reste inchangé au 04 78 19 61 10. Vous pouvez également nous poser toutes vos questions par mail à contact@remove-this.rhone.chambagri.fr.

-> Nous assurons nos missions de service public par mail ou téléphone :

  • Identification animale,
  • Centre de formalité des entreprises,
  • Documents d'urbanisme

 

-> Nous assurons nos missions de conseil par mail ou téléphone :

  • Point accueil Installation,
  • Point accueil Transmission,
  • Conseil individuel ou spécialisé,
  • Foncier...

 

Retrouvez tous les numéros de vos conseillers : Cliquez ici

 

Concernant la réalisation de la PAC, une demande a été faite pour un report des déclarations auprès du ministère. Nous vous informerons des nouvelles modalités dès que nous aurons des informations.


Concernant la réalisation des formations, une analyse au cas par cas a été faite. Pour celles du mois de mars, certaines se voient reportées en juin ou à l'automne et d'autres feront l'objet de réalisation à distance en visio.

Pour ceux qui ont un point de vente à la ferme, voici un rappel des consignes à appliquer face à cette crise COVID 19 : >Plus d'infos

L'activité de votre entreprise est impactée par la crise : retrouvez les mesures gouvernementales mises en place : >Plus d'infos

Quelles mesures prendre lorsqu’on a des salariés ?>Plus d'infos

 

Nous vous invitons à suivre la publication des informations sur notre site internet

rhone.chambres-agriculture.fr

 

ainsi que sur notre page Facebook

www.facebook.com/chambagri.rhone

 

Soyez assurés de notre volonté de vous garantir le meilleur service possible aux vues de ces circonstances exceptionnelles.

 

Le président et les élus, la direction et les salariés de la Chambre d'agriculture du Rhône

 

 

Nous vous invitons à appliquer les mesures de sécurité contre la propagation du virus et à rester le plus possible chez vous.

]]>
Rhône
news-77192Mon, 30 Mar 2020 16:46:00 +0200Mairies : des préconisations pour organiser des marchéshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/covid19/le-maintien-des-marches-alimentaires-sous-conditions/Quels aménagements pour protéger vos résidents sur les marchés ?>Téléchargez le communiqué de presse]]>RhôneAgritourisme et vente directeCircuit court et vente directenews-76772Mon, 30 Mar 2020 11:44:31 +0200Où trouver les prodruits locaux du Rhônehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/covid19/ou-trouver-des-produits-locaux-dans-le-rhone/news-76751Mon, 30 Mar 2020 10:21:31 +0200Le nouveau règlement AB entre en vigueur dans moins d’un anhttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-nouveau-reglement-ab-entre-en-vigueur-dans-moins-dun-an/Le Règlement UE n°2018/848 paru en mai 2018 entre en vigueur le 1er janvier 2021. Les actes secondaires (actes d’exécution et actes délégués) qui sont nécessaires pour l’application de ce texte de base n’étant toujours pas votés, si on peut affirmer qu’il n’y aura pas de « rupture » majeure avec la règlementation actuelle, il reste difficile de cerner toutes les conséquences concrètes pour les agriculteurs. 

Consultez le règlement

]]>
RhôneAgriculture biologique
news-76749Mon, 30 Mar 2020 10:15:26 +0200Mise en ligne de l’observatoire régional de l’agriculture biologiquehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/mise-en-ligne-de-lobservatoire-regional-de-lagriculture-biologique/Ce mémento présente les données recueillies au sein de l’Observatoire Régional de l’Agriculture Biologique d’Auvergne-Rhône-Alpes (ORAB AuRA) sur l’ensemble des filières agroalimentaires régionales certifiées bio et leurs acteurs, de la production à la commercialisation.>Téléchargez le document]]>RhôneAgriculture biologiquenews-76567Thu, 26 Mar 2020 15:01:23 +0100Consignes sur le transport de denrées alimentaireshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/consignes-sur-le-transport-de-denrees-alimentaires/Afin de répondre aux besoins des consommateurs et soutenir la production agricole de produits frais de proximité, vous allez peut-être choisir de livrer des produits d’autres producteurs. Voici quelques informations qui pourraient vous être utiles. 

De nouvelles mesures de précaution ont été définies dans le Décret 2020-293 du 23 mars 2020 :

 

  •  Lorsque les lieux de chargement ou de déchargement ne sont pas pourvus d’un point d’eau, ils sont pourvus de gel hydro-alcoolique. Le véhicule est équipé d’une réserve d’eau et de savon ainsi que de serviettes à usage unique, ou de gel hydro- alcoolique.
  •  La remise et la signature des documents de transport sont réalisées sans contact entre les personnes.
  • Dans le cas de livraisons à domicile, vous devez, après communication avec le client, laisser les colis devant la porte en mettant en œuvre des méthodes alternatives qui confirment la bonne livraison et ne récupèrent pas la signature du destinataire. Il ne peut être exigé de signature d’un document sur quelque support que ce soit par le client.
     

Téléchargez le guide pour orgniser ses livraisons

]]>
RhôneAgritourisme et vente directeCircuit court et vente directe
news-76575Thu, 26 Mar 2020 10:19:00 +0100La réouverture des marchés, une nécessité en Auvergne-Rhône-Alpes !https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-reouverture-des-marches-une-necessite-en-auvergne-rhone-alpes-4/Face à la décision nationale de fermeture, le réseau des Chambres d’agriculture d’Auvergne-Rhône-Alpes, se mobilise avec l’ensemble de la profession agricole, pour demander la réouverture des marchés de plein air. La vente directe, de producteurs à consommateurs, concerne 15 000 exploitations de notre région, soit près d’un ¼ d’entre elles. Il s’agit de producteurs de fruits, légumes, de produits laitiers ou carnés transformés à la ferme, d’apiculteurs, viticulteurs, …

Gilbert Guignand, Président de la Chambre régionale d’agriculture Auvergne-Rhône-Alpes, est intervenu auprès de Michel Sinoir, Directeur de l’Alimentation, l’Agriculture et la Forêt Auvergne-Rhône-Alpes, pour l’alerter sur les conséquences de la fermeture des marchés sur l’activité agricole régionale.

Lire le communiqué de presse

]]>
news-76466Thu, 26 Mar 2020 08:16:24 +0100Maintien des marchés alimentaires – communiqué de presse et documents méthodologiques officielshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/maintien-des-marches-alimentaires-communique-de-presse-et-documents-methodologiques-officiels/La mobilisation de l'ensemble des partenaires concernés à conduit les pouvoirs publiques à valider un protocole sanitaire pour l'ouverture à titre dérogatoire des marchés alimentaires. Suite à l'annonce de la fermeture des marchés annoncée le 23 mars, de nombreux acteurs se sont mobilisés pour plaider en faveur d'un maintien des marchés, représentant un maillon essentiel dans les chaînes alimentaires, à la fois pour les producteurs et les consommateurs.

La mobilisation de l'ensemble des partenaires concernés à conduit les pouvoirs publiques à valider un protocole sanitaire pour l'ouverture à titre dérogatoire des marchés alimentaires.

>Liste des communes bénéficiant d'une dérogation pour l'ouverture des marchés

Une instruction interministérielle a été publiée ce jour avec la vocation de diffuser un guide méthodologique à l'usage des préfets et des maires ainsi qu'un modèle d'arrêté autorisant l'ouverture des marchés couverts ou non couverts.

Veuillez trouver ci-dessous les documents à télécharger:

 

Tenant compte de ces nouvelles informations, nous vous invitons à (re)contacter  les maires  pour ré-ouvrir, dans des conditions sanitaires sécurisées, les marchés alimentaires.

Nous vous prions de vous baser sur le guide méthodologique et ses annexes pour assurer les bonnes conditions sanitaires sur les marchés et dans d'autres lieux de distribution, comme les points de retrait de Drive, des lieux de vente éphémères, etc.

 

Guide des bonnes pratiques dans la lutte contre la propagation du COVID19

Arrêté préfectoral du 25/03/20 portant dérogation à l'ouverture des marchés

 

Contact :

Marie-Pierre COUALLIER
Conseillère Circuits courts

marie-pierre.couallier@rhone.chambagri.fr
06 75 01 02 88

 

]]>
RhôneCircuit court et vente directe
news-76280Tue, 24 Mar 2020 08:06:23 +0100Calamité agricole sècheresse 2019 : jusqu’au 6 avril pour vos déclarations « TeleCALAM »https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/calamite-agricole-secheresse-2019-jusquau-6-avril-pour-vos-declarations-telecalam/Le Comité National de Gestion des Risques en Agriculture réuni le 29 janvier 2020 a reconnu le caractère de calamité agricole pour les dommages subis sur fourrages (prairies et maïs) par les exploitants du nord-ouest du département suite à la sécheresse 2019.Les demandes individuelles d’indemnisation sont à faire par le biais de la téléprocédure « TéléCALAM» ouverte du 4 mars au 6 avril 2020.

Conditions d’éligibilité (lors du sinistre):
  • être actif (ne pas être retraité agricole),
  • assurer vos bâtiments pour les risques incendies-tempête,
  • ne pas être reconnu en difficulté financière (procédure collective),
  • ne pas avoir d’assurance récolte sur prairie

Si l’une de ces conditions n’est pas remplie, il est inutile de faire une demande d’indemnisation, elle sera automatiquement rejetée. Seules les exploitations pour lesquelles la perte en fourrage représente au moins 13% du produit brut de l’exploitation sont éligibles. Ce ratio est calculé à partir du barème départemental des calamités.

Retrouvez ci-dessous :

  • La notice explicative avec la carte des communes concernées ; cliquez ici

 

L'aide en ligne pour la télédéclaration calamités sécheresse peut être obtenue auprès de la DDT du Rhône en appelant le 06 98 87 86 76 ou le  06 63 96 70 51.

 

Plus d'infos :

 

 

Contact(s) :

DDT du Rhône :  06 98 87 86 76 ou   06 63 96 70 51.
 

]]>
RhôneCalamités agricoles
news-77177Mon, 23 Mar 2020 14:39:45 +0100Comment fabriquer un masque ?https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/comment-fabriquer-un-masque/En pleine épidémie de coronavirus, pour répondre à la pénurie de masques, le Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble, en Isère, a transmis à son personnel soignant les patrons de couture pour fabriquer ses propres masques de soin. Les producteurs et salariés sur les marchés et dans les magasins sont exposés au contact avec de nombreux clients.
En plus de la mise en œuvre des gestes barrières et mesures à mettre en place sur les lieux de vente (cliquer pour avoir le détail des préconisations), ces personnes en contact long et répété avec le public peuvent utiliser des masques, à condition de les changer très régulièrement et de les laver en machine entre deux utilisations.
Équiper chaque producteur ou salarié à la vente de 3 ou 4 masques par jour peut être un moyen de renforcer l’efficacité des gestes barrières.

Voici un tutoriel pour vous permettre de fabriquer vos masques.

]]>
news-76224Mon, 23 Mar 2020 10:05:43 +0100Déchets de l’agro-fourniture : retrouvez le calendrier des collectes 2020 modifié en fonction de l'actualité COVID19https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/dechets-de-lagro-fourniture-retrouvez-le-calendrier-des-collectes-2020-modifie-en-fonction-de-la/En raison de la situation liée à l’épidémie de Coronavirus, l’organisation des collectes 2020 est fortement perturbée. Les collectes planifiées en mars et avril sont suspendues. Contactez votre site de collecte avant tout apport.

 

 

Organisées dans le cadre de la filière nationale ADIVALOR, en partenariat avec des distributeurs et des collectivités locales, ces collectes vous offrent une solution simple et de proximité pour gérer vos déchets d’agro-fourniture.

 

Retrouvez l’ensemble des opérations de collecte proposées en 2020 sur le territoire (remis à jour suite au COVID19)

 

Les bons gestes de préparation, tout au long de l’année

Au-delà de préparer les déchets en amont des collectes, ces geste simples vous permettent aussi de ranger les déchets et d’éviter leur dispersion sur l’exploitation, de limiter le gaspillage et de vous faire gagner du temps le jour des collectes.

Une règle d’or à respecter : la propreté des déchets collectés (bien rincer les bidons, ôter tout métariaux étranger, etc …).  C’est un point essentiel pour permettent leur recyclage !

Des saches sont disponibles auprès des opérateurs de collecte, pour le stockage et le transport des déchets.

Retrouvez l’ensemble des consignes de collecte en cliquant ici :

>Consignes de préparation pour les collectes_2020

 

Les opérations de collecte prévues en 2020

Retrouvez l’ensemble des collectes en cliquant sur le territoire concerné :

 

Retrouvez la carte des points de collecte 2020 en cliquant ici : >carte des collectes 2020

 

Contact pour plus d’information :

Audrey PAGES – Chambre d’Agriculture du Rhône

audrey.pages@remove-this.rhones.chambagri.fr

Tel : 06.08.02.70.05

]]>
RhôneGestion des déchets
news-75734Sat, 21 Mar 2020 15:38:00 +0100Quelles mesures de soutien aux entreprises ?https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/quelles-mesures-de-soutien-aux-entreprises/Voici les toutes les informations et modalités pratiques... Soutien aux entreprises et aux salariés :

1. Des délais de paiement d’échéances fiscales et/ou sociales :Formulaire demande de délai de paiement des impôts

2. Dans les situations les plus difficiles, des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d'un examen individualisé des demandes

3. Un soutien de l’Etat et de la Banque de France (Médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires

4. La mobilisation de Bpifrance pour garantir des lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie

5. Le maintien de l'emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé

6. Garde d’enfants à domicile

7. L’appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs par le Médiateur des entreprises

8. La reconnaissance par l’Etat et les collectivités locales du Coronavirus Covid-19 comme un cas de force majeure pour leurs marchés publics.

 

]]>
Rhône
news-75587Fri, 20 Mar 2020 20:57:00 +0100Consignes pour la vente de produits fermiers à la ferme ou en point de vente collectifshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/consignes-pour-la-vente-de-produits-fermiers-a-la-ferme-ou-en-point-de-vente-collectifs/Vous avez un magasin de vente à la ferme, votre établissement fait par conséquent partie de ceux qui peuvent rester ouverts et continuer à recevoir du public (Arrêté du 14 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19 et arrêté complémentaire)Afin d’éviter la propagation du virus tout en permettant le fonctionnement de la chaîne d’approvisionnement alimentaire, les précautions suivantes sont à respecter pour vous protéger et protéger les autres.

Objectif : limiter au maximum les risques de transmission du virus directement d’individu à individu ou indirectement via le matériel.

Telechargez la lettre Appro N°1 COVID19 avec tous les détails

 

Ce document vous présente les consignes spécifiques à respecter pour votre magasin :>CONSIGNES


Et un exemple de document que vous pouvez utiliser, adapter et afficher à l'entrée de votre point de vente : >AFFICHE

 

L'activité de votre entreprise est impactée par le coronavirus ? voici les mesures de soutien et les contacts utiles pour vous accompagner ? Plus d'infos ici

Quelles mesures prendre lorsqu’on a des salariés ? Plus d'infos ici

 

Contacts Chambre d'Agriculture du Rhône :

Emmanuelle Bonnet06 09 99 47 19 emmanuelle.bonnet@remove-this.rhone.chambragri.fr

Marie-Pierre COUALLIER : 06 75 01 02 88marie-pierre.couallier@remove-this.rhone.chambagri.fr

 

]]>
Rhône
news-76139Fri, 20 Mar 2020 16:15:59 +0100Ministère du travail : question réponses pour les entreprises et les salariéshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/ministere-du-travail-question-reponses-pour-les-entreprises-et-les-salaries/Note du Ministère du travail : question réponses pour les entreprises et les salariés]]>Rhônenews-76126Fri, 20 Mar 2020 15:38:51 +0100TELEGRAMME DU GOUVERNEMENT : mesures de restriction liées au COVID19 et poursuite de l'activité économiquehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/telegramme-du-gouvernement-mesures-de-restriction-liees-au-covid19-et-poursuite-de-lactivite-econ/TELEGRAMME DU GOUVERNEMENT :Mesures de restriction liées au COVID19 et poursuite de l'activité économique]]>Rhônenews-76125Fri, 20 Mar 2020 15:36:11 +0100Encouragement pour la chaîne logistique transport de marchandiseshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/encouragement-pour-la-chaine-logistique-transport-de-marchandises/Message d'encouragement à tous les acteurs de la chaîne logistique transport de marchandises]]>RhôneCircuit court et vente directeCommercenews-76122Fri, 20 Mar 2020 15:34:13 +0100Encouragement du gouvernement pour les agriculteurshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/encouragement-du-gouvernement-pour-les-agriculteurs/Encouragement du gouvernement pour les agriculteurs]]>Rhônenews-76119Fri, 20 Mar 2020 15:22:09 +0100Encouragement du gouvernement pour la chaîne agro-alimentairehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/encouragement-du-gouvernement-pour-la-chaine-agro-alimentaire/Encouragement du gouvernement pour la chaîne agro-alimentaire]]>RhôneCircuit court et vente directenews-76046Fri, 20 Mar 2020 10:11:00 +0100MSA, report des cotisationshttps://ain-rhone.msa.fr/lfy/actualites-exploitantFace à la crise du Coronavirus, le paiement des cotisations des exploitants est décalé jusqu'à nouvel ordre. Les cotisants mensualisés ne seront pas prélevés au cours du mois de mars. Ainnews-75790Thu, 19 Mar 2020 08:00:22 +0100Enquête sur les circuits courts et la logistique dans le lyonnaishttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/enquete-sur-les-circuits-courts-et-la-logistique-dans-le-lyonnais-1/La chambre d’agriculture du Rhône participe avec d’autres partenaires (ARDAB, marque collective « le lyonnais Monts et Coteaux », la communauté de Communes des Monts du Lyonnais, le Syndicat de l’ouest Lyonnais, promus, Gayet Logistique et Bio a pro) à un projet sur la coopération logistique des producteurs du lyonnais. Ce projet vise à organiser collectivement et coordonner les circuits intermédiaires afin de pérenniser et développer l’activité agricole sur le territoire. Dans un premier temps, la Chambre d’Agriculture du Rhône et l’ARDAB vont réaliser une enquête auprès des agriculteurs en circuits courts des monts et coteaux du lyonnais pour mieux connaître les productions et les flux logistiques. Ce travail permettra de voir si des mutualisations sont possibles pour faciliter la commercialisation des productions agricoles du territoire.

Si vous êtes producteur en circuit court, vous avez dû recevoir un lien individuel pour répondre à ce questionnaire.

Dans l’hypothèse où vous ne l’auriez pas reçu, il est possible pour vous de répondre grâce au lien suivant : <CLIQUEZ ICI

Cette enquête est prévue depuis longtemps. Nous sommes bien conscient que vous traversez une période très difficile avec pour beaucoup la perte de débouchés.
Cependant cette enquête nous parait encore plus importante aujourd'hui afin d'avoir des données sur l'importance des circuits courts sur le territoire à faire remonter aux pouvoirs publiques.


Pour toute demande liée à la crise sanitaire, nous vous rappelons que nous sommes à votre écoute soit par téléphone (cf. contact ci dessous) soit par mail sur l'adresse cirpa@remove-this.rhone.chambagri.fr

 

Contacts :
Lucie Jeannin - 04 78 44 37 78 – lucie.jeannin@rhone.chambagri.fr
Marie-Pierre Couallier – 04 78 44 37 73 – marie-pierre.couallier@rhone.chambagri.fr

 

Fianceurs du projet :

 

Ce projet est cofinancé par l’UNION EUROPÉENNE dans le cadre du Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER).  

 

Partenaires du projet :

GAYET LOGISTIQUE

 

]]>
RhôneCircuit court et vente directe
news-75852Thu, 19 Mar 2020 07:52:00 +0100Service Identification (IPG)https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/service-identification-ipg/ 

 

 

 

Suite aux mesures prises par le Président de la République pour endiguer la propagation du Virus Covid-19, la Chambre d’Agriculture du Rhône a mis en place une série de mesures afin de garantir la sécurité de ses salariés tout en assurant la pérennité de son activité.

  • Fermeture des bureaux au public : siège et antennes
  • Pour l'IPG : permanence du service identification assurée le matin au bureau                                       (8H00 – 12H00) au 04 78 19 61 70

 

Tant que les services de la poste fonctionnent, vous pouvez continuer à nous faire parvenir le courrier à l’adresse habituelle :

Service Identification  - 18, avenue des Monts d'Or - 69890 LA TOUR DE SALVAGNY


Si toutefois vous avez des difficultés d’acheminement, vous pouvez exceptionnellement scanner (au format pdf) et nous envoyer vos documents sur la messagerie du service : identification@remove-this.rhone.chambagri.fr


La continuité du service identification des animaux par les Chambres d'Agriculture est assurée.

Attention ! L'acheminement du courrier peut être perturbé.

]]>
RhôneIdentification, cheptel
news-75671Wed, 18 Mar 2020 17:03:00 +0100Quelles pistes pour écouler vos stocks ?https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/quelles-pistes-pour-ecouler-vos-stocks/Vente à la ferme

C’est une solution possible mais il est nécessaire d’organiser la vente en évitant le regroupement de personne et en respectant les consignes en suivant ce lien. L’une des solutions pour éviter le plus possible les contacts est une solution type drive.

 

Livraison

Elles sont possibles mais doivent être soumises à une autorisation de déplacement. Il est indispensable de programmer une « tournée » et d’indiquer aux clients quand vous passerez et à quelle heure. Le contact doit être limité, voire inexistant.

Télécharger ici l’attestation de déplacement dérogatoire

Si ce sont vos salariés qui livrent télécharger icile justificatif de déplacement professionnel

Concernant l’information que vous donnez, pour faciliter la commande, il est indispensable d’écrire :

  • Le conditionnement de votre produit (quantité minimum notamment)
  • La DLC ou DDM
  • Toutes les informations disponibles et obligatoires sur l’étiquette (notamment allergènes)
  • Le prix par conditionnement (préciser si la livraison est incluse ou non)

 

Comment contacter la clientèle

Un fichier client se révèle ici être indispensable car vous pouvez leur envoyer un mail pour les prévenir. Vous pouvez également utiliser les réseaux sociaux car ce sont des outils qui fonctionnent très bien.

 

Pour toute précision vous pouvez contacter Axelle Verniol : axelle.verniol@remove-this.rhone.chambagri.fr, 06 71 91 90 10

]]>
Rhône
news-76051Wed, 18 Mar 2020 12:58:22 +0100Approvisionnement de la chaîne alimentaire en Auvergne-Rhône-Alpeshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/approvisionnement-de-la-chaine-alimentaire-en-auvergne-rhone-alpes-1/Mise en place d'une veille active sur l'approvisionnement de la chaîne alimentaire en Auvergne-Rhône-Alpes.Dans le contexte de l'épidémie de Coronavirus-COVID 19, la DRAAF met en place une veille active sur l’approvisionnement en produits alimentaires dans la région et sur les difficultés rencontrées par les filières agricoles et agro-alimentaires.  Elle adressera des remontées régulières au Ministère de l'agriculture.

Vous pouvez adressez vos alertes à l'adresse institutionnelle suivante : veille-economique.draaf-auvergne-rhone-alpes@remove-this.agriculture.gouv.fr


Plus d'informations :

http://draaf.auvergne-rhone-alpes.agriculture.gouv.fr/Veille-economique-Corona-virus

]]>
news-76607Wed, 18 Mar 2020 08:10:00 +0100Report de laithttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/report-de-lait/Face à la perte de débouchés, certains producteurs fermiers recherchent des solutions pour reporter leur lait.  

Voici une fiche technique sur la fabrication de tomme : >Cliquez ici

et la fabrication de caillé congelé : >cliquez ici

 

Vous trouverez d'autres informations sur le site

https://www.frgdsra.fr/informations-a-destination-des-producteurs-fermiers-suite-a-la-crise-sanitaire-covid19.html
 

Pour des infos techniques, vous pouvez contacter :

Laurent Thomas au GDS 06 84 43 82 73  laurent.thomas@gds69.asso.fr 

]]>
RhôneCircuit court et vente directeDiversificationTransformation
news-75731Tue, 17 Mar 2020 13:52:00 +0100Info viticulteurs https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/info-viticulteurs/Viticulteurs, pour vous permettre de disposer de toutes les informations nécessaires à la continuité de votre activité, consultez le bulletin spécial COVID19.
  • Votre protection et celle de vos salariés
  • Poursuite des travaux dans les vignes
  • Accès aux commerces d’approvisionnement et de réparation de matériel
  • Mesures exceptionnelles mises en place pour les entreprises
  • Remboursement des emprunts
  • Mesures commerciales
  •  
    Bulletin spécial COVID2019 N° 1 du 17 mars 2019

     

    Bulletin spécial COVID2019 N° 2 du 20 mars 2019

     

    Continuité des services des ODG du Beaujolais :
    Bureaux de Villefranche sur Saône et de Fleurie sont fermés au public
    Joignables de 9h à 17h par téléphone et par mail

    ODG Beaujolais et Beaujolais-Villages
    Evelyne Lacondemine
    bbva@beaujolais.com
    06 42 38 84 53

    ODG Union des Crus du Beaujolais
    Véronique Bernard
    contact@crus-du-beaujolais.fr—09 67 28 59 26
    Nathalie Chuzeville
    nathaliecrusdubeaujolais@gmail.com
    06 45 58 43 29.

    ]]>
    news-75546Mon, 16 Mar 2020 15:42:00 +0100Rapport d'activités 2019 de la Chambre d'agriculture du Rhônehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/rapport-dactivites-2019-de-la-chambre-dagriculture-du-rhone/La Chambre d'agriculture du Rhône a publié son rapport d'activité pour l'année 2019Retrouvez le en cliquant ici ; 

    >rapport d'activités 2019

    ]]>
    RhôneActions chambres
    news-75489Fri, 13 Mar 2020 14:40:18 +0100ANNULATION « Eleveur-Eleveuse filière lait : un métier à vivre »https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/annulation-eleveur-eleveuse-filiere-lait-un-metier-a-vivre/REPORT à une date ultérieure (automne 2020) de la journée « Eleveur-Eleveuse filière lait : un métier à vivre », initialement prévue mardi 24 mars 2020 Afin de pallier à d’éventuels risques pour la santé et de lutter contre la propagation du COVID-19, nous reportons la journée « Eleveur-Eleveuse filière lait : un métier à vivre » à l’automne 2020.

    La date sera communiquée ultérieurement.

     

    Contact :

    Delphine SERRET 04.78.19.60.91 delphine.serret@rhone.chambagri.fr

     

    ]]>
    Rhône
    news-75478Fri, 13 Mar 2020 12:17:29 +0100Quelques astuces pour un désherbage mécanique sous le rang réussi !https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/quelques-astuces-pour-un-desherbage-mecanique-sous-le-rang-reussi/Face à la limitation du nombre d’herbicides disponibles sur le marché, il est temps d’envisager la mixité des pratiques et d’utiliser le travail mécanique en complément des techniques chimiques. La réussite dans le travail du sol implique une adaptation permanente des itinéraires et des outils aux conditions parcellaires et aux conditions climatiques de l’année. Il s’agit de respecter quelques règles pour garantir l’efficacité de chaque intervention.Face à la limitation du nombre d’herbicides disponibles sur le marché, il est temps d’envisager la mixité des pratiques et d’utiliser le travail mécanique en complément des techniques chimiques.

    L’objectif est de réduire la concurrence provoquée par la présence d’adventices via l’entretien mécanique d’une bande de terre sous la ligne de ceps. Cette bande qui reste meuble toute la saison est facile à entretenir.

    Les outils de désherbage mécanique fonctionnent :

    • par sectionnement des racines
    • arrachage, mise à l’air des racines
    • broyage, voire enfouissement des parties végétatives

     

    La réussite dans le travail du sol implique une adaptation permanente des itinéraires et des outils aux conditions parcellaires et aux conditions climatiques de l’année.

    Pour limiter le nombre de passages, gourmands en temps et en gazole, il s’agit de respecter quelques règles pour garantir l’efficacité de chaque intervention.

     

    • Observer le sol :

    Le type de sol et son état vont influencer le choix de l’outil ainsi que la date d’intervention.

    En effet, le temps disponible pour intervenir sur un sol très argileux est beaucoup plus court que sur un sol sableux. Le degré de ressuyage est déterminant dans la faisabilité et la qualité du travail qui va être réalisé, le sol doit être ni trop humide ni trop sec.

     

    • Observer les adventices :

    L’anticipation et la réactivité sont les maîtres-mots pour réaliser un travail de qualité et ne pas être dépassé en cours de saison. Lorsque le couvert est trop développé, les risques de bourrage des outils sont importants. Les racines des adventices les plus âgées sont plus puissantes et empêchent une destruction facile. Il est donc pertinent d’intervenir tôt, le passage sera efficace et rapide.

     

    • Prévisions météo :

    Ce paramètre est en lien avec les deux précédents.

    L’objectif du travail mécanique de bien séparer les adventices de la terre pour permettre leur destruction est fortement dépendant des conditions météo.

    La perspective d’un temps chaud et sec rendra le travail efficace et plus durable. Une pluie juste après une intervention aura tendance à permettre une reprise des adventices même si celles-ci ont été bien perturbées.

     

    • Passer le bon outil…

    Le choix de l’outil est fortement dépendant du type de sol et du développement des adventices.

    Par exemple, il est fortement déconseillé d’utiliser des outils rotatifs dans les sols limoneux !

    Les outils produisent des mottes de terre plus ou moins fines en fonction de leur nature, plus il y a de terre fine crée lors du passage de l’outil plus l’érosion sera importante.

    Pour entretenir la bande de terre meuble, c’est-à-dire la reformer ou la déstructurer, il est important d’alterner les outils utilisés. Cela permet aussi d’éviter la sélection de certaines espèces annuelles.

     

    • ...Bien réglé…

    Profondeur de travail : il s‘agit de réaliser un travail superficiel (entre 5 et 8 cm) afin de ne pas perturber le système racinaire qui est en surface, responsable d’une grande part de l’alimentation de la vigne. La création d’une motte de terre meuble sous la ligne de ceps à travailler tout au long de la saison permettra d’éviter cet écueil.

    Effacement du palpeur : régler la hauteur et la garde. Il faut qu’il soit le plus bas possible pour détecter au mieux les souches tordues tout en ne s’effaçant pas au contact d’une adventice trop développée ou d’une motte de terre. La garde correspond à l’espace de sécurité autour du pied, l’objectif sera d’être au plus près du pied mais plus on sera proche, plus le risque d’abîmer les ceps sera élevé.

    Inclinaison de l’outil : pour pénétrer plus ou moins bien dans le sol.

    Croisement : L’idéal est d’avoir un dépassement faible. Cette faible largeur de croisement permet à l’outil de s’effacer plus facilement. Il gagne en réactivité, réduit les risques de blessures des souches.  Mais dans le cas d’un réglage avec un faible croisement, le chauffeur doit maintenir un alignement parfait dans le rang pour éviter que le travail ne soit pas plus accentué d’un côté que de l’autre.

    Liens d’intérêt :Site des CUMA Occitanie : Choisir ses outils interceps : >cliquez ici

    • …A une vitesse adaptée

    Elle dépendra du sol, des conditions d’intervention et du type d’outil utilisé. Il s’agit de trouver un compromis entre la vitesse travail et l’efficacité de l’intervention. Certains outils tels que les disques émotteurs doivent être utilisés à des vitesses élevées.

    A vous de jouer !

     

    Contact :

    Nina Chignac 04 74 02 22 35

    ]]>
    RhôneEnvironnement
    news-75442Thu, 12 Mar 2020 15:25:04 +0100COR : action vie pro - vie perso pour les femmeshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/cor-action-vie-pro-vie-perso-pour-les-femmes/Dans le cadre de la Politique de la Ville, Atre Service, l'ACTEM et la COR mettent en place une action destinée aux femmes à compter du mois d’avril jusqu’au mois de juin en lien avec la COR et les partenaires locaux.Un groupe de 12 femmes sera constitué. L’action se déroulera sur 12semaines d’avril à juin à raison d’une journée par semaine (9h-16h repas offert).

     

    Information collective : lundi 23 mars 2020 de 9h30 à 11h à TARARE

     

    >Plus d'infos

     

    Contact :

    Mélanie SOCHACKI

    ATRE SERVICE

    1A Place Victor Hugo

    69170 TARARE

    Tel : 04 74 63 89 73

    cip@remove-this.atre-services.fr

    ]]>
    RhôneOrganisation du travail
    news-75438Thu, 12 Mar 2020 14:38:09 +0100L’activité de votre entreprise est impactée par le Coronavirushttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/lactivite-de-votre-entreprise-est-impactee-par-le-coronavirus/

     

     

    Mesures de soutien et les contacts utiles pour vous accompagner ? Plus d'infos ici

    Quelles mesures prendre lorsqu’on a des salariés ? Plus d'infos ici

     

    ]]>
    RhôneEconomie et politique agricolesEntreprise agricole
    news-75433Thu, 12 Mar 2020 11:48:33 +0100Monts du Lyonnais : Appel à projet diagnostic « Cap2er » - Performances Environnementales des élevages ruminantshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/monts-du-lyonnais-appel-a-projet-diagnostic-cap2er-performances-environnementales-des-elevag/Dans le cadre de sa politique de développement économique et agricole, de la mise en place d’un Plan Climat Energie Territoriale, la CCMDL souhaite encourager le passage à l’action des exploitations agricoles, en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serreLa CCMDL porte pour vous la réalisation de diagnostic cap2er. Ce diagnostic permet d’évaluer à l’échelle de votre exploitation les émissions de gaz à effet de serre, les consommations d’énergie et d’eau, la contribution à la biodiversité et la capacité nourricière. L’objectif est d’aller jusqu’à la définition de pistes concrètes et réalisables pour votre exploitation.

     

    Prenez connaissance du contenu de l’appel à projet ci joint et retournez la fiche de candidature si vous êtes intéressé.

     

    >téléchargez l'appel à projet

    > téléchargez la fiche de candidature

     

     

    Contact et inscription au fil de l’eau  :

    Marina BOUCHUT  Service Economie/Agriculture –

    790 Allée de Pluvy – 69590 POMEYS 

    Tél : 04 74 70 58 00 / 06 88 38 73 06 - Email : marina.bouchut@remove-this.cc-mdl.fr

     

     

    ]]>
    RhôneEnvironnement
    news-75424Thu, 12 Mar 2020 10:45:37 +0100Monts du Lyonnais : Appel à projet haies « Plantons dans les Monts »https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/monts-du-lyonnais-appel-a-projet-haies-plantons-dans-les-monts/Dans le cadre de sa politique en matière de développement économique et agricole, de la mise en place d’un Plan Climat Energie Territoriale, la CCMDL souhaite encourager la plantation de haies sur son territoire. Elle aide ainsi des dynamiques agricoles locales en cours et répond à des demandes d’appui sur cette thématique. 

    Soutenir des projets de plantation de haies champêtres et/ou la mise en place de haies spontanées remplissant au minimum un des objectifs suivants :

    • S’adapter au changement climatique
    • Préserver la ressource en eau
    • Favoriser la biodiversité et les auxiliaires
    • Produire de la ressource carbonée locale
    • Lutter contre l’érosion

     

    Vérifiez les conditions d’éligibilité dans le cahier des charges ci-joint et retournez la fiche de candidature avant le 24 avril 2020.

     

    Téléchargez le cahier des charges

    Téléchargez la fiche de candidature

     

     

    Contact : 

    Marina BOUCHUT  Service Economie/Agriculture –

    790 Allée de Pluvy – 69590 POMEYS 

    Tél : 04 74 70 58 00 / 06 88 38 73 06 - Email : marina.bouchut@cc-mdl.fr

    ]]>
    RhôneEnergieEnvironnement
    news-75246Tue, 10 Mar 2020 08:40:25 +0100Grande enquête : aidez-nous à évaluer le besoin en main d'oeuvre agricole !​https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/grande-enquete-aidez-nous-a-evaluer-le-besoin-en-main-doeuvre-agricole/ Secteurs concernés : Villefranche, Saône-Beaujolais, Beaujolais Pierres Dorées, Monts du Beaujolais, Ouest Rhodanien et Pays de l’Arbresle Les entreprises agricoles du Rhône connaissent des évolutions importantes. Ces évolutions obligent à réfléchir aux adaptations nécessaires, notamment par rapport à la charge de travail et aux nouvelles compétences.Peut-être que  votre entreprise connait actuellement ce type de questionnement : « réduire mon activité, faire évoluer notre système d’exploitation ou recruter ? »
    En partenariat avec la Direccte et les collectivités locales du Beaujolais, la Chambre d’agriculture et Graine d’emplois mènent une étude sur les métiers de l’agriculture et les besoins de main-d’œuvre.
    Nous vous remercions de prendre 5 min en répondant à ce questionnaire dont les résultats individuels resteront confidentiels.

    Pour répondre à l'enquête : Cliquez ici

    Contact :

    Maria DA-CUNHA

    Conseillère Emploi, Apprentissage, Graine d'Emplois, Service CFE, Emploi et Juridique


    04 78 19 61 33

     

    ]]>
    RhôneSalariéFormation - EmploiEmploi
    news-75096Thu, 05 Mar 2020 13:51:11 +0100 Concours Général Agricole : palmarès 2020https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/concours-general-agricole-palmares-2020-1/Un palmarès encore exceptionnel au Concours Général Agricole pour le Rhône :
  • Prix d'excellence pour la 4eme fois pour Loïc Condemine
  • 82 médailles viticoles
  • 9 autres produits médaillés (4 prix en charcuterie, 2 prix en bière, 1 prix en whisky, 2 prix en produits laitiers)
  •  2 prix concours animaux en bovin (une brune et une charolaise)
  • 3 jeunes lauréats au concours de jugements des animaux (CJAJ) de la MFR de St Laurent de Chamousset MFR du Rhône

  • Félicitations à tous !

    Chambre agriculture Rhône très fière d'être à vos côtés et merci aux Vignerons du Beaujolais d'avoir porté haut les couleurs et l'ambiance du Département du Rhône !

    https://www.concours-general-agricole.fr/

     

     

     

     

     

    ]]>
    RhôneSIA
    news-75094Thu, 05 Mar 2020 13:26:29 +0100Vinequip : le nouveau rendez-vous de tous les acteurs de la filière viti-vinicolehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/vinequip-le-nouveau-rendez-vous-de-tous-les-acteurs-de-la-filiere-viti-vinicole/Du 24 au 26 mars prochain, au parc des expositions de Mâcon, retrouvez nos conseillers sur le stand des Chambres d’Agriculture, auprès de 300 autres exposants, de la vigne au cuvage. Vignerons, viticulteurs, négociants ou coopératives…Vinequip s’adresse à tous les acteurs de la filière intéressés par les matériels, les équipements et les services, de la vigne au cuvage.

     

    Les temps forts de ce nouveaux rendez-vous :

    • 300 exposants (travail de la vigne, vendange / vinification, conditionnement / logistique, cave /œnologie, services, formations, emploi…)
    • Des conférences techniques
    • Un atelier dégustation
    • Un forum Emploi organisé par Vitijob
    •  

    Du 24 au 26 mars 2020, au Parc des expositions de Mâcon.

     

    Plus d’informations sur le site internet : https://www.vinequip.fr

    ]]>
    RhôneOenologieVigne
    news-74977Tue, 03 Mar 2020 15:03:16 +0100Monts du Lyonnais : Aide à l’achat d’un véhicule GNVhttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/monts-du-lyonnais-aide-a-lachat-dun-vehicule-gnv/Dans le cadre de la mise en place, par la Communauté de communes des Monts du Lyonnais, d’une station GNV sur la zone de Croix Charretier (Saint Denis/Coise), une aide financière est proposée par GRDF pour l’achat de VUL fonctionnant au BioGNV.  

     

    Conditions :

    • Etre une entreprise
    • Se réapprovisionner principalement à la station de St Denis/Coise
    • Retourner le dossier d’aide ci-joint avant le 1er septembre 2020 (ouverture de la station)

     

    Le montant d’aide est calculé sur la différence de prix entre un VUL GNV et un VUL diesel et s’élève à 45% du surcoût.

    > Téléchargez le dossier de demande de subvention

     

    Contact(s) :

    Marina Bouchut (CCMDL) 06 88 38 73 06

    ]]>
    RhôneBiocarburant
    news-74875Fri, 28 Feb 2020 10:45:45 +0100PAC 2020 : Nouveauté : prenez RDV en lignehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/pac-2020-nouveaute-prenez-rdv-en-ligne/Remplir seul sa déclaration peut s'avérer compliqué. Faites-vous accompagner !Nos conseillers sont à votre disposition pour réaliser cet appui personnalisé, en prenant en compte l’ensemble des engagements et des particularités de l’exploitation, au fil des évolutions fréquentes et importantes de la réglementation PAC.

     

    Nouveauté !

    Désormais, vous devez prendre votre rendez-vous PAC en ligne !

     

    >plus d'infos

     

     

    ]]>
    RhônePAC
    news-74706Tue, 25 Feb 2020 12:27:35 +0100Accélérateur d'économies d'énergie pour le logement des agriculteurshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/accelerateur-deconomies-denergie-pour-le-logement-des-agriculteurs/Vos factures d’énergie augmentent ? Votre logement est mal isolé ? Agriculteurs, enfin un accompagnement dédié à la rénovation de votre logement Ce programme CEE (Certificats d’Économies d’Énergie) est porté par les MSA et piloté par MSA Services et ses partenaires Soliha, les Compagnons Bâtisseurs et AURA-EE.

    Il prendra fin le 30 juin 2021.

    L'objectif d'Aééla est de sensibiliser les exploitants et retraités agricoles concernés par la précarité énergétique à la rénovation de leur logement en actionnant plusieurs leviers :

    1. une campagne de communication large, relayée par nos partenaires et les territoires
    2. une animation de proximité par des animateurs MSA Services et Compagnons Bâtisseurs sur des territoires cibles jugés comme prioritaires par les MSA
    3. la réalisation d'un diagnostic énergétique gratuit du logement des bénéficiaires (Soliha)
    4. la possibilité d'être accompagné dans l'auto-rénovation de son logement grâce à la constitution de réseaux locaux d’artisans répondant aux valeurs de l’Auto-Réhabilitation Accompagnée (Compagnons Bâtisseurs)
    5. Si nécessaire, un accompagnement social renforcé par la MSA afin de compléter l’accompagnement individuel

     

    >Téléchargez le flyer

    >Note d'information

     

    Contact  :

    Benoît Goyet Animateur territorial Aééla
    06 09 06 97 12 - 04 78 92 31 97
    goyet.benoit@remove-this.msa-services.fr - https://www.aeela.fr 

    ]]>
    Rhône
    news-74637Mon, 24 Feb 2020 11:03:14 +0100La Foire des Monts du Lyonnais recherche des producteurshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-foire-des-monts-du-lyonnais-recherche-des-producteurs/C’est le coup d’envoi des préparatifs de la Foire qui se tiendra les 19 et 20 septembre 2020.Les responsables de l'animation agricole de la Foire de Monts du Lyonnais recherchent des producteurs fermiers pour le week-end de la Foire le samedi 19 et le dimanche 20 septembre 2020.

     

    Nouveauté pour 2020 : l'animation agricole se tiendra sur la place de l'Eglise.

    Les emplacements sont gratuitement mis à disposition des producteurs fermiers.

     

    Contact :

    GRANGE Mireille - 06.49.89.89.88 - grangemireille@remove-this.orange.fr

    ]]>
    Rhône
    news-74622Mon, 24 Feb 2020 08:43:53 +0100CTIR - Clôturer et rebondir : Visite de l’entreprise Alpes Biscuitshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/ctir-cloturer-et-rebondir-visite-de-lentreprise-alpes-biscuits/Le Comité Territorial de l’Isère Rhodanienne (CTIR) a été dissout l’an dernier du fait du manque de renouvellement des agriculteurs dans ses rangs et de la forte évolution des collectivités territoriales sur lesquelles il exerçait. Lors de l’assemblée générale de dissolution, les membres du CTIR avaient émis le souhait de se réunir une dernière fois pour se projeter vers l’avenir, sous forme conviviale. Ainsi en collaboration avec la Chambre d’agriculture de l’Isère, une visite a été organisée au sein de l’entreprise Alpes Biscuits, à Estrablin, sur un thème d’actualité : les circuits de proximité et l’agriculture biologique.Le groupe de 14 personnes composé en majorité d’agriculteurs locaux a été accueilli par Mme Ollivier Gallippi, directrice générale et M. Chabanon, directeur général adjoint.

    L’entreprise existe depuis la fin des années 1970. A l’origine, un paysan installé au cœur des Alpes de Haute Provence invente ses recettes de biscuits et créé la marque Bio Soleil.

    En 1991, Bio Soleil quitte sa terre natale pour s’installer en Haute-Savoie, au bord du lac d’Annecy à Lathuile. L’entreprise est reprise en 2000 par le père de l’actuelle directrice, Dominique Gallippi. Pour accompagner le développement de l’entreprise, un 2e site de production est créé en 2014 dans des locaux existants sur Estrablin.

    L’entreprise emploie une vingtaine de personnes réparties entre les deux sites. L’entreprise fabrique des madeleines, des mini cakes, des financiers, des sablés, ou encore des macrobiotiques… pour un total d’une centaine de références commercialisées sous la marque Bio Soleil.

    La visite des différents espaces de stockage confirme un approvisionnement en matières premières biologiques et autant que possible locales. L’entreprise travaille déjà avec plusieurs fournisseurs régionaux et souhaite développer et renforcer son approvisionnement local, y compris sur les produits de base de ses recettes.

    Alpes Biscuits cherche aussi à sécuriser et rapprocher son approvisionnement pour des produits plus spécifiques tels que les fruits secs : amandes, noisettes, noix, abricots…

    Pour tous ces produits, de nouveaux partenariats commerciaux avec des producteurs ou groupements de producteurs locaux sont envisageables et restent à discuter. 

    Le parcours de la visite se poursuit par la fabrication de barres de céréales. Le groupe assiste ensuite à l’ensachage des barres, ainsi qu’au conditionnement de madeleines. Une attention particulière est portée par Alpes Biscuits sur la réduction des matières plastiques dans ses emballages et une réflexion est engagée sur le choix de matières bio-sourcées recyclables ou biodégradables. Au terme de la visite, le temps d’échanges tourne autour du développement du marché des produits biologiques en France et de l’engagement d’Alpes Biscuits dans ce marché. Par fidélité à l’histoire de l’entreprise et à ses valeurs, les dirigeants continuent de vendre la majeure partie de leur production dans le réseau de magasins spécialisés biologiques (Biocoop, Satoriz…).  

    D’ici 5 ans, l’entreprise vise 20% de croissance grâce au développement de ses ventes dans le réseau spécialisé et en explorant le marché à l’export, dans quelques pays voisins, et la restauration hors foyer. Frédric Belmonte, vice-président en charge de l’agriculture à Vienne Condrieu Agglomération, voit là une belle occasion de traduire concrètement les objectifs de la loi EGAlim’…

    Pourquoi ne pas proposer des biscuits biologiques fabriqués par une entreprise locale aux enfants du territoire, comme dessert à la cantine ou à l’heure du goûter ? 

    Cette visite et les échanges qui ont suivi présagent de belles suites à donner : création de liens entre les entreprises locales ; organisation de nouvelles rencontres entre les producteur(s) et Alpes Biscuits, pour préciser l’offre et la demande en vue d’une éventuelle contractualisation ; création de nouveaux débouchés pour la production agricole locale et structuration de filières locales avec l’aide de la collectivité…

    Le CTIR n’existe plus mais cette rencontre marque l’importance pour le monde agricole d’être acteur du développement territorial local.

     

    Contact : Lucie GIRARD

    Charge de Territoire Region Vienne Condrieu

    T. 04 74 85 94 26

     

    [1] En 2018, la fusion entre Vienne Agglo et la communauté de communes de la Région de Condrieu a donné naissance à Vienne Condrieu Agglomération. En 2019, la fusion des communautés de communes du Pays Roussillonnais et du Territoire de Beauperaire a donné naissance à la communauté de communes Entre Bièvre et Rhône (EBER).

     

    ]]>
    RhôneAgriculture biologiqueCircuit court et vente directeIndustrie agroalimentaireQualité des produits agricoles
    news-74619Mon, 24 Feb 2020 08:13:02 +0100Communauté de Communes Saône Beaujolais : une rencontre réussie sur le changement climatique et gestion de la ressource en eauhttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/communaute-de-communes-saone-beaujolais-une-rencontre-reussie-sur-le-changement-climatique-et-gest/Le 10 février dernier, une soixantaine de personnes, exploitants agricoles, acteurs de l’eau ou de la biodiversité et élus locaux, étaient présentes au théâtre de Beaujeu pour échanger sur le thème « Changement climatique et gestion de la ressource en eau : quels impacts et adaptations pour les exploitations agricoles du territoire ? »

    Cette rencontre, organisée par la Communauté de Communes Saône Beaujolais en partenariat avec de nombreux intervenants, a permis de faire le point sur le contexte actuel de l’évolution climatique sur le territoire et les leviers d’action mobilisables localement et sur les exploitations agricoles.

    Après une présentation par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse des grands enjeux et des pistes d’action identifiées sur le territoire du bassin à destination de l’ensemble des utilisateurs de la ressource (usagers domestiques, agriculteurs, industriels, collectivités), le zoom a été fait sur l’activité agricole et sur les différents dispositifs d’accès à l’eau.

    Règlementation et aides financières mobilisables

    Forages, plans d’eau, que ce soit pour l’abreuvement des animaux ou dans le futur pour l’irrigation, ces ouvrages s’inscrivent dans le cadre d’une règlementation stricte, sur laquelle la DDT est revenue en détail.

    Un point sur les aides financières existantes a également été fait :

    • Pour les systèmes de récupération des eaux de pluie, pour créer ou moderniser un puits ou un forage : aides financières du Département du Rhône, dans le cadre du plan «Ressource en eau des exploitations agricoles ».
    • Pour les aides à l’irrigation individuelle ou collective : aides financières de la région Auvergne-Rhône Alpes et de l’Europe via le Programme de Développement Rural.

     

    Zoom sur les leviers d’adaptation en agriculture

    Pour terminer l’après-midi, 2 ateliers animés par la Chambre d’Agriculture sur le volet élevage et par l’IFV – Sicarex sur le volet viticole, ont permis de faire le point sur les deux principales productions du territoire. Quels impacts du changement climatique sur la production ? Quels les  leviers sont mobilisables sur mon exploitation ? À court et moyen termes ? Autant de questions qui ont été discutées et ont permis à chacun de repartir avec des éléments de réflexion sur les pistes d’action envisageables sur l’exploitation. 

     

    Contacts pour plus d’information :

    Communauté de Communes Saône Beaujolais : Virginie VIRIEU, Chargée de Mission Economie- Agriculture, v.virieu@ccsb-saonebeaujolais.fr, tel : 04 74 06 49 93

    Chambre d’Agriculture du Rhône : Audrey PAGES, Chargée de territoire, audrey.pages@remove-this.rhone.chambagri.fr, tel : 06.08.02.70.05

     

    Projet réalisé avec le soutien financier du compte d'affectation spéciale « développement agricole et rural » (CASDAR) du Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt».

    ]]>
    RhôneClimat et qualité de l'airEau
    news-74571Fri, 21 Feb 2020 10:06:55 +0100News « Bio du Beaujolais » le Steak 100% bio 100% local https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/news-bio-du-beaujolais-le-steak-100-bio-100-local/Après la phase de test de 2019, le bio du Beaujolais (100% Rhône) avance avec 2 abattages depuis le début de l'année. Cette politique des petits pas permet de trouver un équilibre indispensable entre "trouver des vaches", "trouver un lot équilibré" et "trouver des clients". Les derniers lots sont équilibrés de conformation moyenne "O" et avec un niveau d'engraissement satisfaisant 2 ou 3. La production se passe donc bien et la qualité du produit est au rendez-vous avec des retours clients très positifs et une qualité gustative au top. Il est encore temps d'inscrire des animaux pour le prochain abattage du 7 avril et les suivants ! Dernièrement une réunion avec les responsables de la restauration de l'Ouest Rhodanien a eu lieu avec dégustation de produits et prochainement, la SOPACEL ira au Salon de l'agriculture pour promouvoir cette initiative déjà repérée au niveau régional. Retrouvez ci-dessous, les modalités de fonctionnement c'est simple !Le Bio du Beaujolais
    Vos vaches valorisées ; 100 % bio ; 100 % local
    Un partenariat étroit entre la SOPACEL, la Communauté d’Agglomération de l’Ouest Rhodanien et la Chambre d’agriculture abouti à la création d’une marque 100 % locale pour valoriser et proposer aux consommateurs du haché bio frais issu du Rhône.

    Un cahier des charges simple :
    ·Des vaches bio du Rhône (née élevées) de conformation moyenne et surtout d’un niveau d’engraissement minimum de 2

    Un fonctionnement sans surplus :
    ·Inscription des animaux à l’avance (calendrier d’abattage connu 6 mois en avance).
    ·Validation de l’état d’engraissement en amont par un technicien de Bovicoop (mandaté par le groupement pour assurer cette vérification). Les animaux non conformes peuvent éventuellement être proposés à Bovicoop selon leurs conditions tarifaires, mais ce n’est pas obligatoire vous pouvez poursuivre avec votre client habituel.
    ·Collecte en ferme organisée par Bovicoop la veille de l’abattage.
    ·Paiement de la vache par la SOPACEL directement à l’éleveur selon une grille de prix fixe
    ·Une cotisation de 10 € par animal pour participer au frais de gestion, de planification et de communication (gérée par l’association A2PROA via une facture annuelle).

    La grille de paiement :

    Poids

    <250 kg

    250-280

    280-330

    330-380

    380-420

    >420

    R

     

     

     

    4.1

    4.4

    4.6

    O

    3.5

    3.7

    3.8

    3.9

    4.1

    4.3

    P

    3.1

    3.3

    3.4

    3.5

    3.6

    3.8


    Les prochains abattages :

    le 7 avril ; le 12 mai et le 9 juin

    Inscrire un animal :

    ·Par email : bovicoop69@remove-this.orange.fr

    ·Par téléphone ou SMS : 06.71.40.41.15

     

    Projet réalisé avec le soutien financier du compte d'affectation spéciale « développement agricole et rural » (CASDAR) du Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt».

     

    ]]>
    Rhône2020Agriculture biologique
    news-74567Fri, 21 Feb 2020 09:39:49 +0100Participer au concours général agricole des pratiques agro-écologiques organisé sur notre territoirehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/participer-au-concours-general-agricole-des-pratiques-agro-ecologiques-organise-sur-notre-territoire/Dans la continuité et le cadre du PAEC Beaujolais Vert élargi, le territoire organise le premier concours souvent nommé à tort « prairies fleurie ». Son vrai nom « Concours général agricole des pratiques agro-écologiques prairies et parcours » correspondant beaucoup plus à l’ensemble des points qui sont pris en compte dans le jugement dont l’intégration dans le système d’exploitation (ratio biodiversité et rendement fourrager et autres points).Ouvert à tous les exploitants inscrits ou non dans le projet PAEC, en conventionnel ou en Bio, ce projet vise à valoriser vos pratiques et pour le gagnant à pouvoir apposer le logo du concours général agricole sur son exploitation.

    Pour l’ensemble des participants et les autres, ce concours sera l’occasion de valoriser l’agriculture du territoire et vos pratiques via la mise en place de 6 réunions grand public sur le territoire durant lesquelles nous pourrons présenter les résultats et échanger sur les pratiques agricoles mise en œuvre au quotidien sur le territoire qui contribue à cette reconnaissance et au maintien de cette biodiversité.

    Pour mémoire, les stagiaires de 2018 et les contrôleurs ASP de cette année n’ont relevé aucune anomalie sur la présence des plantes indicatrices. Les stagiaires chargés de réaliser un inventaire exhaustifs sont même parvenus à identifier plus de 300 plantes différentes sur un total de 47 parcelles visitées.

    Le règlement exact du concours n’est pas encore officiel et le jury doit également être composé, mais je vous invite d’ores et déjà à vous faire connaitre. Les inscriptions se feront en avril pour des visites du jury courant juin.

    3 catégories de parcelles peuvent être concernées :

    • Les fauchées
    • Les pâturées
    • Et les mixtes

    Que ce soit en milieu séchant ou humide…

     

    Afin de faciliter ce projet qui aura lieu durant le printemps, vous pouvez déjà vous faire connaitre auprès de :

    Fabrice Verdejo,
    chargé de territoire à chambre d’agriculture
    fabrice.verdejo@remove-this.rhone.chambagri.fr ou 06.08.02.28.20

     

    Projet réalisé avec le soutien financier du compte d'affectation spéciale « développement agricole et rural » (CASDAR) du Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt».

    ]]>
    Rhône2020
    news-74371Tue, 18 Feb 2020 11:31:46 +0100Devenez Tireur COR Paragrelehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/devenez-tireur-cor-paragrele/Quel agriculteur n’a pas rêvé de pouvoir chasse la grêle, faire tomber la pluie… Loin de devenir des « Zeus », vous pouvez rejoindre le réseau et contribuer à la protection active de vos cultures et des biens de votre territoire.Le maillage du département se poursuit. Après la mise en œuvre l’an dernier du système Paragrele dans le Sud et l’Ouest du département, l’Ouest Rhodanien va pouvoir se protéger. Une cinquantaine de postes de tirs sont nécessaires pour mailler le territoire à raison d’une zone de protection de 3 km².

    Un binôme par poste de tir est vivement conseillé. Aussi, plus d’une 100 d’agriculteurs sont nécessaires sur la COR pour assurer le fonctionnement de ce mode de protection active.

    Etre tireur c’est quoi ?

    • Faire partie d’un réseau d’alerte
      • Réception d’un message d’alerte
      • Suivi via une application mobile de l’évolution orageuse
      • Communication :
        • avec un agriculteur référent en lien avec un météorologue ;
        • avec les autres tireurs en amont de l’orage
        • avec votre binôme pour maintenir la permanence
    • être formé une journée à :
      • la météorologie et tout particulièrement aux perturbations orageuses pour comprendre leur formation, leur fonctionnement et estimer au mieux le moment opportun pour tirer et empêcher la grêle.
      • La maîtrise de l’outil de détection des orages, Skydetect
      • l’utilisation de la mallette de lancement (ballon, bouteille d’hélium, etc.)
    • déclarer son lancement pour gérer les stocks de ballons, d’hélium, etc.

     

    Vous souhaitez participer au réseau ; contactez Fabrice VERDEJO de la Chambre d’agriculture pour vous inscrire et recevoir les informations nécessaires.

    Mobile : 06.08.02.28.20 ou fabrice.verdejo@remove-this.rhone.chambagri.fr

     

    Projet réalisé avec le soutien financier du compte d'affectation spéciale « développement agricole et rural » (CASDAR) du Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt».

     

    ]]>
    RhôneClimat et qualité de l'air
    news-74370Tue, 18 Feb 2020 11:26:16 +0100Devenez référent Territorial COR Paragrêlehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/devenez-referent-territorial-cor-paragrele/Quel agriculteur n’a pas rêvé de pouvoir chasse la grêle, faire tomber la pluie… Loin de devenir des « Zeus », vous pouvez rejoindre le réseau et contribuer à la protection active de vos cultures et des biens de votre territoire.Le maillage du département se poursuit. Après la mise en œuvre l’an dernier du système Paragrele sur le sud et l’Est, l’Ouest Rhodanien va pouvoir se protéger. Une cinquantaine de postes de tirs sont nécessaires pour mailler le territoire à raison d’une zone de protection de 3 km².

    2 radars vont être positionnés sur le territoire pour assurer la surveillance et l’évolution des orages.

    Un partenariat avec des météorologues de Lyon spécialisés dans la traque des orages est en cours de finalisation pour accompagner la tâche des référents.

    Etre référent c’est quoi ?

    • C’est le pilier local du dispositif et un « Homme » de liens !
      • avec la société Selerys pour la gestion du matériel
      • avec le météorologue pour suivre et organiser le dispositif de tir
      • avec les autres référents pour suivre l’évolution de l’orage
      • avec le réseau des tireurs pour protéger son territoire et répondre aux questions de premier niveau. In fine, le tireur reste seul décisionnaire de la décision du tir.
    • Il n’est pas forcement lui-même tireur
    • C’est également lui qui gère les stocks et organise les réapprovisionnements en lien avec l’animateur de territoire de la chambre d’agriculture.
    • Se former de façon approfondi à :
      • la météorologie et tout particulièrement aux perturbations orageuses pour comprendre leur formation, leur fonctionnement et estimer au mieux le moment opportun pour tirer et empêcher la grêle.
      • La maîtrise de l’outil de détection des orages, Skydetect
      • l’utilisation de la mallette de lancement (ballon, bouteille d’hélium, etc.)
      • le programme de formation est en cours de finalisation. Sans doute 2 jours avec intervention de Selerys d’un météorologue, mais également des agriculteurs référents déjà en place l’an dernier.

     

    Vous souhaitez participer au réseau ; contactez Fabrice VERDEJO de la Chambre d’agriculture pour vous inscrire et recevoir les informations nécessaires.

    Mobile : 06.08.02.28.20 ou fabrice.verdejo@remove-this.rhone.chambagri.fr

     

    Projet réalisé avec le soutien financier du compte d'affectation spéciale « développement agricole et rural » (CASDAR) du Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt».

    ]]>
    RhôneClimat et qualité de l'air
    news-74360Tue, 18 Feb 2020 08:20:03 +0100Fonctionnement du système Selerys et de la lutte active Paragrele 69 « Extension réseau COR »https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/fonctionnement-du-systeme-selerys-et-de-la-lutte-active-paragrele-69-extension-reseau-cor/Depuis mai 2019, sur les Monts et Coteaux du Lyonnais et le sud de la Métropole de Lyon, par temps orageux comportant un risque important de grêle, vous pourriez apercevoir dans les airs de gros ballons blancs.

    Ces ballons gonflés à l’hélium transportent une torche de sels hygroscopiques.

    Ce sont des sels de calcium qui captent l’humidité de l’air à la base du nuage. La vapeur d’eau ainsi captée tombe au sol sous forme de pluie. La vapeur d’eau ne monte donc plus dans le nuage et ne peut pas commencer son processus de glaciation.

    La torche accrochée au ballon, s’élève dans le ciel éteinte. Elle s’allume qu’arrivée vers 600 m au-dessus du sol via un altimètre intégré. Cette torche est fabriquée par la société Etienne Lacroix spécialisée en équipement pyrotechnique et notamment en équipements militaire mais pas que.

     

    Quand et où sont lancés les ballons ?

    L’ensemble du territoire doit être maillé de postes de lancement pour intervenir précisément là où la cellule orageuse présente un risque important. Tous les postes ne lancent donc pas forcément un ballon dès qu’il y a une alerte météo.

    En effet, le système s’appuie sur des radars qui permettent de déterminer les cellules orageuses à risque avec une précision de 100 m. Les ballons et les sels hydroscopique de calcium ne sont donc lancés qu’à l’amont d’un front orageux à risque, sur sa ligne de déplacement et pas autour.

    Par ailleurs, le ballon est lancé en moins de 10 minutes, c’est donc un système très réactif qui intervient plus par « frappes chirurgicales » que par inondation d’une zone toute entière.

    3 radars sont déjà implantés sur le Rhône  Bessenay, Chaussan et Chuzelles. Ils couvrent chacun un rayon de 30 km. 2 nouveaux radars doivent être mis en œuvre pour couvrir le territoire de l’Ouest Rhodanien.

    Les données radars sont interprétées et suivi par un expert météo qui via le logiciel Skydetect de Selerys, prévient par SMS l’ensemble du réseau de lanceur. Une fois le réseau en alerte, un suivi précis des cellules orageuses est possible pour chaque lanceur via le smartphone et permet de déterminer si et à quel moment il faut lancer.

    Ce réseau maille le territoire à raison d’environ 3 km². En 2019 88 postes de lancement étaient en place. Demain avec la Communauté de l’Ouest Rhodanien, 52 nouveaux postes seront implantés. Au total un réseau de presque 300 personnes (principalement des agricultrices et agriculteurs) sera mobilisés pour protéger les cultures mais aussi les biens du territoire.

    L’ensemble du dispositif se structure autour de l’association Paragrêle 69, avec l’aide de l’ensemble des collectivités territoriales. (voir plus bas soutiens au dispositif de prévention)

     

    Risques, nuisances, déchets ?

    Ce dispositif comporte très peu de risques de nuisances pour les habitants ou pour l’environnement :

    • C’est un dispositif adapté au contexte périurbain du grand Ouest lyonnais, qui ne génère pas de gêne pour les habitant.es, notamment sonores, malgré la proximité des habitations des zones agricoles, tout en permettant un maillage fin du territoire.
    • Il est sans risque pour les utilisateurs.
    • Il ne présente pas de risque pour l’environnement, les sels minéraux utilisés -potassium, calcium et magnésium- étant neutres pour l’environnement. L’hélium, utilisé pour gonfler les ballons, est un gaz neutre.
    • Il est compatible avec le label AB dont dispose un certain nombre de productions agricoles du territoire.

    Une fois libérés les sels hygroscopiques, la torche en carton qui les contenait ainsi que ses composants vont brûler, sans générer de déchets, tandis que le ballon, en caoutchouc naturel, éclate. Seuls retombent au sol le ballon, qui va agir comme un parachute, et la petite plaque en métal sur laquelle sont fixés le ballon et (précédemment) la torche. Lors de leurs déplacements, les agricultrices et agriculteurs les ramasseront pour permettre leur recyclage. Il est toutefois possible que vous en retrouviez, en vous promenant dans les espaces agricoles. Si c’était le cas, n’hésitez pas à les ramasser et à les déposer en mairie. Ils pourront ainsi être recyclés.

    Qui soutient ce dispositif de prévention ?

    Le déploiement de ce dispositif a été porté par la Chambre d’Agriculture et mis en œuvre par l’association Paragrêle 69, créée dans ce but. Il fait l’objet d’un soutien très large, puisque l’ensemble des collectivités concernées, l’Etat, ainsi que les assureurs Groupama et Crédit agricole, ont apporté leur soutien pour sa mise en place.

    A l’instar de la CCVG en 2019, en 2020, la COR mobilise ses services et des moyens financiers afin de faciliter l’acquisition du dispositif pour son territoire sa mise à disposition de l’association Paragrêle 69 et la mobilisation de l’ensemble des financements.

    La profession agricole se mobilise également fortement pour assurer le maillage territorial et l’animation du réseau.

    Ce dispositif bénéficie du soutien de

         

                        

     

    Vous souhaitez participer au réseau :

    contactez Fabrice VERDEJO de la Chambre d’agriculture.

    Mobile : 06.08.02.28.20 ou fabrice.verdejo@remove-this.rhone.chambagri.fr

     

    Projet réalisé avec le soutien financier du compte d'affectation spéciale « développement agricole et rural » (CASDAR) du Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt».

     

    Contact(s)

    Chambre d’agriculture – VERDEJO – Fabrice – 06.08.02.28.20 – fabrice.verdejo@remove-this.rhone.chambagri.fr

    ]]>
    RhôneCalamités agricoles
    news-74359Tue, 18 Feb 2020 08:01:55 +0100J’accueille un radar de détection paragrêle sur le territoire de la CORhttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/jaccueille-un-radar-de-detection-paragrele-sur-le-territoire-de-la-cor/Quel agriculteur n’a pas rêvé de pouvoir chasser la grêle, faire tomber la pluie… Loin de devenir des « Zeus », vous pouvez rejoindre le réseau et contribuer à la protection active de vos cultures et des biens de votre territoire.Le maillage du département se poursuit. Après la mise en œuvre l’an dernier du système Paragrêle sur le sud et l’Ouest du département, l’Ouest Rhodanien va pouvoir se protéger. Une cinquantaine de postes de tirs sont nécessaires pour mailler le territoire à raison d’une zone de protection de 3 km².

    Pour détecter les cellules orageuses et guider l’ensemble du dispositif, 2 radars doivent être positionnés sur le territoire.

    • un vers la commune des Sauvages
    • l’autre autour de la commune de St Bonnet le Troncy.

     

    Le choix définitif de l’emplacement est réalisé par les services techniques de Selerys qui viennent sur place vérifier et mesurer si le lieu convient techniquement dégagement suffisant notamment.

    Pour accueillir un radar, il faut :

    • Un bâtiment relativement bien situé
    • A défaut, une parcelle pour implanter un pylône
    • De l’électricité à proximité

     

    Quels liens ?

    • Une convention tri-partie
    • Une prise en charge des frais d’électricité

     

    Vous souhaitez participer au réseau et pensez avoir un bâtiment ou un lieu qui pourrait correspondre ; contactez Fabrice VERDEJO de la Chambre d’agriculture.

    Mobile : 06.08.02.28.20 ou fabrice.verdejo@remove-this.rhone.chambagri.fr

     

    Projet réalisé avec le soutien financier du compte d'affectation spéciale « développement agricole et rural » (CASDAR) du Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt».

     

    Contact(s)

    Chambre d’agriculture – VERDEJO – Fabrice – 06.08.02.28.20 – fabrice.verdejo@remove-this.rhone.chambagri.fr

     

    ]]>
    RhôneClimat et qualité de l'air
    news-74284Fri, 14 Feb 2020 16:07:04 +0100Renouveler son certiphyto : des modalités adaptées à votre situation !https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/renouveler-son-certiphyto-des-modalites-adaptees-a-votre-situation-2/En 2020, les premiers Certiphyto délivrés seront à renouveler. Trois questions à Sophie Regal, conseillère à la Chambre d’agriculture du Rhône, en charge des certifications et des démarches qualité des exploitations.Retrouvez toutes les infos pour renouvelez votre certiphyto

    IAR N°2565 du 12/12/2019

     

    Contact

    Sophie REGAL
    Conseillère arboriculture
    sophie.regal@rhone.chambagri.fr
    T. 04 74 02 22 30


    Caroline RESPAUD
    Conseillère viticulture
    caroline.respaud@rhone.chambagri.fr
    T. 04 74 02 22 30

    ]]>
    RhôneCertiphyto
    news-74197Thu, 13 Feb 2020 12:23:06 +0100Franchir le cap d’une certification Haute Valeur Environnementale ?https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/franchir-le-cap-dune-certification-haute-valeur-environnementale/HVE / Promouvoir une agriculture particulièrement respectueuse de l’environnement et permettre au producteur de mieux valoriser ses produits, c’est l’intérêt de cette mention valorisante « issu d’une exploitation de haute valeur environnementale ».Retrouvez le dossier complet HVE de la Chambre d'agriculture du Rhône paru dans l'Information Agricole du Rhône du 13 Février 2020 avec l'Interview croisé de Guillaume Verpilleux du Clos Saint Marc et Baptiste Lallich, conseiller Chambre d’agriculture.

    IAR N°2574 du 13 février 2020

     

     

    Contact :
    Baptiste LALLICH
    baptiste.lallich@rhone.chambagri.fr
    T. 06 75 09 23 32

    ]]>
    RhôneEnvironnement
    news-73975Mon, 10 Feb 2020 07:51:37 +0100Paragrêle 69 : 2019 bilan de la 1ere année test, 2020 expansion du réseau maillage du territoirehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/paragrele-69-2019-bilan-de-la-1ere-annee-test-2020-expansion-du-reseau-maillage-du-territoire/Au printemps dernier, la profession agricole s’est mobilisée pour seconder la logique de la protection individuelle (assurance, filets, autres) par une logique de lutte active contre la grêle.Ainsi un réseau de 88 postes de tirs pour la lutte, et 2 radars pour la détection, , ont été mis en place dès le printemps dernier sur les communautés de communes de la vallée du Garon, des Vallons du Lyonnais, du Pays Mornantais, du Pays de l’Arbresle, du Pays de l’Ozon, des Monts du Lyonnais, et une partie de la Métropole du Grand Lyon et de l’Ouest Rhodanien.

    Un réseau d’environ 180 personnes s’est mobilisé de mai à septembre après une formation théorique et pratique pour suivre les évolutions de la météo, les données des radars répartis sur le territoire et lancer quand nécessaire, le ballon d’hélium et sa charge composé de Sel hygroscopique qui vient éviter la formation des grêlons directement sur le nuage. Pour cela, nous travaillons en liens étroit avec la société Sélèrys qui fournit le dispositif et le matériel de tir.

    C’est grâce à ce réseau de tireurs, coordonnée et appuyé par 5  référents, que le système fonctionne bien. Par ailleurs, l’expertise météo des tireurs va s’améliorer d’année en année, pour améliorer la performance des tirs qui est déjà très positive. Sur le secteur couvert, les dégâts de la grêle ont été bien moindres que sur les autres territoires de notre département et des départements voisins, mais 3 ans seront nécessaires pour vraiment en tirer des enseignements, et valider cette technique.

    Ce beau projet a également permis de créer une vraie communauté de tireurs répartis en 5 secteurs, et ainsi souvent de recréer du lien sur les territoires, au-delà de la lutte paragrêle : c’est aussi une belle aventure humaine, clé de cette première année réussie.

    Pour 2020, l’objectif est de poursuivre le fonctionnent sur le territoire en place, de l’améliorer et de développer le maillage du département sur les territoires partiellement couvert comme la Communauté d’Agglomération de l’Ouest Rhodanien qui si elle le valide, complétera le dispositif avec 2 nouveaux Radars et un réseau d’une cinquantaine de tireurs.

    L’objectif sera aussi de trouver un modèle économique pérenne, qui permettra d’assurer le fonctionnement de ce système. Dès 2020, une contribution de 100 € par exploitation, 200 € pour les structures collectives (GAEC, ..) a été mise en place pour abonder la part professionnelle. Mais ce système couvre l’ensemble du territoire et l’ensemble des citoyens, au-delà de l’agriculture : aussi, une contribution de 0.8 €/ habitant a été appelé par chaque intercommunalité concernée en 2019.

    Pour plus de renseignements :

    Christophe Gratadour Conseiller Chambre d'agriculture du Rhône 06 75 09 23 30 christophe.gratadour@remove-this.rhone.chambagri.fr

    ]]>
    Rhône
    news-73890Wed, 05 Feb 2020 16:20:00 +0100Info Débit : un service gratuithttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/info-debit-un-service-gratuit-2/Pour vous aider à optimiser votre connexion Internet Vous souhaitez améliorer votre connexion internet afin de surfer rapidement sur le web, d’utiliser des outils en ligne, de ne pas souffrir de coupures téléphoniques... Mais trouver une solution de connectivité adaptée s’avère souvent complexe.

    Comment définir des besoins en débit ? Quelles sont les solutions envisageables ? Où trouver de l’information sur l’éligibilité à la fibre ? Quelles précautions prendre pour lancer un projet télécom ?  

    Pour aider les entreprises régionales dans leur recherche, la Région Auvergne-Rhône-Alpes lance Info Débit.

    Avec ce service gratuit vous êtes accompagné(e) pour :

    • Evaluer le débit nécessaire à votre activité
    • Définir le type de technologie d’accès à internet adapté à vos besoins
    • Décoder les offres des opérateurs

     

    Pour contacter un conseiller Info Débit : 04 78 25 33 76 (appel non surtaxé)
    Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h


    Pour plus d’informations sur le service : https://www.ene.fr/agir/info-debit/

     

    ]]>
    Auvergne-Rhône-AlpesInformatique et internet
    news-73886Mon, 03 Feb 2020 17:27:34 +0100Apiculteurs : aide d'urgence régionale 2019https://www.ada-aura.org/installations-aides/les-aides-a-destination-de-lapiculture/aide-durgence-regionale-2019/Une aide d’urgence a été mise en place par la Région Auvergne-Rhône-Alpes afin d’aider les apiculteurs ayant subi des surcoûts liés au nourrissement de leur cheptel lors de la saison apicole 2019.Auvergne-Rhône-AlpesCalamités agricolesAbeillenews-73738Mon, 03 Feb 2020 09:45:09 +0100L’enherbement peu concurrentiel des vignes de fortes pentes https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/lenherbement-peu-concurrentiel-des-vignes-de-fortes-pentes/Depuis 2013, la chambre d’agriculture du Rhône et l’Association Technique des Côtes du Rhône (ATCR) expérimentent un enherbement peu concurrentiel avec du sédum. Cette technique donne de bons résultats. Le sédum a été implanté sous le rang uniquement car cette plante craint le piétinement.Le sédum album ou orpin blanc (photo en pièce jointe) est une plante vivace que vous connaissez tous, elle pousse naturellement sur les murets des coteaux, sur les bords de route, sur les vieilles toitures. Son développement ne dépasse pas 5 – 7 cm et son système racinaire est peu profond. Elle aime le soleil, les sols bien drainés, secs, rocailleux. Elle a peu d’exigence nutritionnelle.

    En septembre 2013, le sédum a été récolté sur les murets de la parcelle d’expérimentation, il a été déchiqueté à la main en petit morceaux et semé sous le rang de vigne, préalablement légèrement pioché.

    Depuis son implantation, chaque année on note le taux de recouvrement et de salissement par les autres plantes adventices. On mesure aussi l’impact sur la quantité de récolte et sur les paramètres analytiques classiques (degré, acidité totale, azote assimilable, stress hydrique …)

     

    Les résultats de 2019 confirment pour de nombreux paramètres les données des millésimes précédents.

    Le taux de recouvrement est stable au bout de la première année d’implantation. Ce taux varie selon les années entre 50 à 60 % de la bande sous le rang. On note aussi chaque année qu’il y a peu de plantes adventices qui poussent dans et autour du sédum.

    Le temps d’entretien mécanique de cette parcelle a été divisé par deux.

     

    Il n’y a pas de différence significative pour le poids de récolte entre le sédum et le témoin travaillé mécaniquement. On a respectivement 1.38 kg et 1.43 kg par cep soit une différence de 50 grammes par cep.

    Le dosage de l’azote assimilable dans les moûts ne donne pas de différence significative et les valeurs sont très proches ; 243 mg/L pour le témoin et 245 mg/L pour le sédum.

    Les années précédentes on constatait un degré moindre sur la modalité sédum, pouvant atteindre 1%vol certaines années et avec des écarts significatifs. Ce constat peut s’expliquer par le fait qu’un sol couvert présente un rayonnement moindre qu’un sol nu.

    Cette année on n’a pas noté cette différence significative de degré. 13.07% vol pour le témoin et 12.99%vol pour la modalité sédum.

     

    Après de nombreuses années de recherche sur des enherbements peu concurrentiels, seul le sédum a montré un intérêt dans notre vignoble.

    Les autres espèces testées depuis plus de 10 ans dans la Vallée du Rhône, brome des toits, orge des rats, luzernes, mélange suisse Viti OH, piloselle ont toujours montré leurs limites soit par une disparition rapide des espèces semées, soit par une concurrence trop importante, soit par des échecs d’implantation.

     

    Il faudra maintenant travailler à optimiser l’implantation en facilitant sa mise en place et poursuivre la recherche d’autres espèces peu concurrentielles. Une réflexion est engagée avec le Conservatoire botanique national du Massif Central et le Parc Régional du Pilat pour inventorier les espèces présentes dans les pelouses sèches afin de déterminer si certaines espèces peuvent répondre à nos exigences : implantation rapide, bon taux de recouvrement, développement en hauteur faible, pérennité de l’implantation et absence de concurrence.

     

    >Regarder la vidéo réalisée en 2019 sur le sédum

     

    Contact :

    Lucie GIRARD Chambre d'Agriculture du Rhône

    04.74.85.94.29

    ]]>
    Rhône
    news-73710Fri, 31 Jan 2020 16:03:28 +0100Quelles opportunités de partenariats, d’échanges entre les exploitations d’élevage et en grandes cultures sur le territoire de Vienne Condrieu ?https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/quelles-opportunites-de-partenariats-dechanges-entre-les-exploitations-delevage-et-en-grandes-cul/Les différents épisodes de sécheresse de ces dernières années ont amené certains éleveurs du plateau de Condrieu à s’interroger sur la production d’aliments sur leurs exploitations sur des surfaces avec peu de rendement et sur des liens à créer avec des exploitations produisant des céréales/maïs/luzerne dans des conditions plus favorables.Nous vous proposons d’échanger sur l’opportunité de développer des « parte-nariats » ou des échanges à l’échelle du territoire entre les exploitations spécialisées grandes cultures et les exploitations d’élevage (luzerne, maïs ensilage, échanges paille/effluents d’élevage…).

    Pour cela, nous organisons deux réunions pour échanger avec vous sur vos besoins, freins/leviers et sur vos retours d’expériences, si vous mettez déjà des choses en place, afin d’approfondir ce sujet.

    Si vous êtes intéressés pour lancer cette réflexion rendez-vous :

     • Pour les éleveurs :

     le 18 Février de 14h à 15h30 dans les locaux de la chambre d’agriculture de l’Isère au 27 rue Denfert Rochereau à Vienne

     

     • Pour les exploitations en grandes cultures :

     le 20 Février de 15h à 16h30 dans les locaux de la chambre d’agriculture de l’Isère au 27 rue Denfert Rochereau à Vienne

     

     Afin d’organiser ce temps de travail, merci de vous inscrire auprès de Lucie GIRARD, chargée du territoire de Vienne Condrieu avant le 10/02/2020, par mail à lucie.girard@remove-this.rhone.chambagri.fr, téléphone ou par sms au
    06 48 56 97 59

    Si vous connaissez d’autres personnes intéressées qui n’ont pas reçu cette invitation, n’hésitez pas à leur transmettre l’information.

    Ce travail est réalisé en partenariat entre la chambre d’agriculture du Rhône, la chambre d’agriculture de l’Isère et Vienne Condrieu Agglomération.

     

    >Télécharger l'info

     

    Contact :

    Lucie Girard - 06 48 56 97 59

    Chambre d'agriculture de l'Isère et du Rhône

    27 rue Denfert Rochereau 38200 Vienne

     

     

     

    ]]>
    Rhône
    news-68825Thu, 30 Jan 2020 14:53:00 +0100Des aides pour une bonne gestion de l'eau !https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/des-aides-pour-une-bonne-gestion-de-leau/Création ou aménagement de points d’abreuvement, récupération des eaux de pluies, forages et puits... Deux dispositifs d’aides ont été mis en place en fonction des filières : 1/ Filière bovins lait : un plan régional de filière « bovins lait » 2/ Autres filières : un plan départemental « Ressource en eau des exploitations agricoles » 1/ Plan régional de filière « bovins lait »


    Vous êtes éleveur bovin et vous refléchissez à investir dans la création ou l'aménagement de points d’abreuvement et récupération des eaux de pluies.

    Le Plan régional de Filière peut vous accompagner :

    • Taux de subvention : 40% du montant HT éligible
    • Montant minimum d’investissement : 2500 € HT
    • Montant maximum d’aide : 4 000 € par exploitation

    Pour plus de détails, rendez-vous sur : http://www.aurafilieres.fr/bovins-laitplan-regional-de-filiere-2018-2020-2/plan-regional-de-filiere-bibliotheque/

    Renseignements auprès d’Auvergne Rhône-Alpes Elevage : 04 72 72 49 42 - contact@remove-this.aurafilieres.fr

    Partenaires de l'opération :  Auvergne Rhône-Alpes Elevage ; CRIEL ; CRA AURA ; Région

     


     

    2/ Plan départemental « Ressource en eau des exploitations agricoles »

    Vous êtes agriculteur (hors éleveurs bovin lait) et souhaitez mettre en place un système de récupération des eaux de pluie, créer ou moderniser un puits ou un forage.

    Le Département du Rhône peut vous accompagner :

    • Taux de subvention : 30% du montant HT éligible + 10% pour les agriculteurs exclus du zonage « ZDS »
    • Montant minimum d’investissement : 2 500 € HT
    • Montant maximum d’aide : 6 000 € par exploitation


    Pour plus de détails, rendez-vous sur : https://www.rhone.fr/developpement_innovation/environnement/agriculture/plan_ressource_en_eau_des_exploitations_agricoles_2019_2021

    Renseignements auprès du Département du Rhône : 04 26 72 82 48 – agriculture@remove-this.rhone.fr

    Partenaire de l'opération : Département du Rhône


     

    Les retenues collinaires ne sont pas directement concernées par ces dispositifs d'aides. Il existe dans ce cas des dispositifs spécifiques.

    Pour toute information : Chambre d'agriculture du Rhône - Mallaury VERDEAU : 04 78 19 25 03 - mallaury.verdeau@remove-this.rhone.chambagri.fr

    ]]>
    Rhône2019Eau
    news-70325Thu, 30 Jan 2020 10:49:00 +0100APPEL A PARTICIPATION AU PROJET DE LUTTE COLLECTIVE PARAGRELEhttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/appel-a-participation-au-projet-de-lutte-collective-paragrele/13 avril, 27 mai, 24 et 29 juin 2016, le 10 juillet 2017, le 08 mai, le 15 et 20 juillet 2018, …dates de sinistre mémoire … La fréquence et la violence de ces différents orages de grêles ont impacté tous les territoires et toutes les cultures de notre département. Face à votre détresse et vos appels au secours, je ne pouvais pas rester inactif. Aussi, la Chambre d’agriculture du Rhône, en lien avec l’ensemble de la profession agricole, a souhaité mettre en place une expérimentation de protection collective contre ce phénomène climatique.

    Nous avons opté pour un système alliant une détection poussée, des alertes collectives et un réseau de lanceurs répartis sur le territoire. C’est un système neutre pour l’environnement qui nécessite la formation des acteurs et une réactivité certaine.

    Ce système ne garantit pas une protection complète, il est, en revanche, complémentaire des systèmes assurantiels et physiques, du type filet, et permet une gestion collective d’un risque individuel.

    Sur la zone actuellement concernée (hors Beaujolais, couvert par un autre système), le ressenti est très favorable au vu des dégâts constatés dans les autres départements.

     

    Cette couverture collective a été mise en œuvre dès avril 2019 par la Chambre d’agriculture et le syndicalisme agricole, appuyé administrativement par la Communauté de Communes de la Vallée du Garon, grâce à l’implication financière forte de partenaires institutionnels (Département du Rhône, Région Auvergne Rhône Alpes, Etat, Communautés de communes concernées, Métropole de Lyon…) mais aussi privés (Groupama, Pacifica).

    En contrepartie de cette forte implication financière, la profession agricole doit s’engager à participer au financement du fonctionnement pour les prochaines années, aux côtés des collectivités locales et d’autres partenaires représentant l’ensemble de la population et des activités économiques.

    Donnons-nous les moyens de poursuivre cette expérimentation sur 2020 !

    Pour cela, nous avons besoin de vous afin de compléter les financements des partenaires.

    Pour participer à la protection de nos cultures, vous trouverez ci-joint un bulletin de participation pour votre exploitation, à nous retourner avant le 20 février 2020 >Téléchargez le bulletin

    Une contribution massive et généralisée, sur l’exemple de celle des viticulteurs du Beaujolais, serait le meilleur encouragement pour les référents et les 180 volontaires qui ont œuvré tout l’été pour lutter contre la grêle.

     

    Comptant sur votre appui,

    Bien cordialement,

     

    Gérard Bazin

    Président de la Chambre d’agriculture du Rhône et de PARAGRELE 69

    ]]>
    Rhône
    news-73515Thu, 30 Jan 2020 08:38:26 +0100SMAELT : bilan et perspectives de l'animation agricolehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/smaelt-bilan-et-perspectives-de-lanimation-agricole/Fin décembre 2019, les Chambres d'agriculture du Rhône et de la Loire et le SMAELT ont fait le bilan de l'année écoulée et aborder les actions qui se mettront en place en 2020.Retrouvez dans le document ci-joint :

    - le bilan des visites réalisées en 2019 ainsi que des accompagnements réalisés (diagnostics, accompagnements collectifs)

    - une présentation des suivis individuels qui se mettent en place

        •        Autour des pratiques sur les dérobées, le semis direct,…

        •        Elaboration d’un accompagnement individuel pour l’abreuvement et l’irrigation- les visites qui seront organisées en 2020 autour des thèmes suivants

        •        Abreuvement (CA42)

        •        Couverture des sols – dérobées (CA69)

        •        Gestion des produits phytos (CA42)

        •        Levée du maïs suite à semis direct (CA69)

        •        Epandage et fertilisation (CA69)

     

    >Téléchargez le bilan

     

    Contact :

    CHAMBRE D'AGRICULTURE DU RHONE

    Rémi DEMAZOIN 06.78.56.02.56 remi.demazoin@remove-this.rhone.chambagri.fr

     

    ]]>
    Rhône
    news-73385Tue, 28 Jan 2020 11:26:22 +0100A propos des mouvements de sol en zone naturelle et agricolehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/a-propos-des-mouvements-de-sol-en-zone-naturelle-et-agricole/En zone naturelle et agricole les affouillements (ou déblais) et exhaussements (ou remblais) de sol sont réglementés par la loi. Cet article vise à rappeler les règles du code de l’urbanisme qui encadrent les mouvements de sol. Les autorisations diffèrent  selon la hauteur et la surface  des mouvements de terrain et selon la localisation des aménagements :
    • Si les exhaussements et affouillements excèdent deux mètres et ont une superficie supérieure ou égale à 100 m², ils sont soumis à déclaration préalable,

    sauf s’ils sont  situés dans le périmètre des sites patrimoniaux remarquables, les abords de monuments historiques, les sites classés ou en instance de classement et les réserves naturelles auquel cas un permis d’aménager est nécessaire.

    • Un permis d’aménager  sera également nécessaire si les affouillements et exhaussements excèdent deux mètres et ont une superficie supérieure ou égale à 2 ha. 

    Le PLU peut interdire ou règlementer les mouvements de sol ; il est ainsi nécessaire de se référer au règlement de la zone du PLU où ont lieu les travaux (zone A ou zone N, ou autre…).

    Une vigilance particulière doit être portée sur les secteurs disposant d’un cahier des charges de produit bénéficiant de signes officiels d’identification  de la qualité et de l’origine (AOC ou AOP). Le cahier des charges peut prévoir des dispositions particulières.

     

    Contact :

    Chambre d’agriculture du Rhône

    Service foncier/urbanisme  : 04.78.19.61.20

    ]]>
    RhôneEnvironnement
    news-73302Mon, 27 Jan 2020 13:42:58 +0100LES MONTS DU LYONNAIS : des entreprises à transmettre pour s'installer en agriculturehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-monts-du-lyonnais-des-entreprises-a-transmettre-pour-sinstaller-en-agriculture/Les données présentées sont issues d’entretiens exploratoires conduits sur le territoire de la Communauté de communes des Monts du Lyonnais entre 2017 et 2019 auprès des chefs d’exploitations agricoles âgés de 57 à 60 ans.Il donne une photographie du devenir et des potentialités du territoire en terme de transmission et donc d’installation pour le territoire. Cette dynamique sera continue dans les années à venir.

     

    >Plaquette Installation-Transmission Cédant

    ]]>
    RhôneInstallationTransmission
    news-72943Mon, 20 Jan 2020 14:42:00 +0100Connaissance du sol et du terroir – Projet d’implantation ou de réaménagement de vigne – Orientation vers l’agro écologiehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/connaissance-du-sol-et-du-terroir-projet-dimplantation-ou-de-reamenagement-de-vigne-orientation/L’équipe viticulture de la Chambre d’Agriculture du Rhône peut vous aider. Forts de longues années d’expériences dans le domaine du sol et du végétal, nous pouvons vous accompagner dans la réflexion pour optimiser la plantation ou la restructuration de parcelles de vignes. Une orientation vers l’agroécologie peut être prise en compte. Forts de longues années d’expériences dans le domaine du sol et du végétal, nous pouvons vous accompagner dans la réflexion pour optimiser la plantation ou la restructuration de parcelles de vignes.

    Une orientation vers l’agro écologie peut être prise en compte.

     

    Notre expertise :

    • Connaissance des terroirs (sols, géologie…)
    • Diagnostic et conseils sur l’état de fertilité du sol et son entretien
    • Diagnostic et conseils sur l’état des vignes en place et leur avenir
    • Diagnostic et conseils sur l’entretien de surface du sol
    • Diagnostic et conseils spécifiques dans le cadre de la viticulture biologique
    • Diagnostic et conseils sur les éléments de biodiversité, leur entretien, leur évolution (couverts végétaux, haies, Agroforesterie…)

     

    N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements.

    Nous réalisons, sur demande, un devis personnalisé en fonction du projet.

     

    Contacts :

    Assistante de l’Antenne de Villefranche sur Saône Sandrine CARRIER : 04 74 02 22 30

     

    Conseiller (ères)

    Nicolas BESSET : nicolas.besset@remove-this.rhone.chambagri.fr

    Nina CHIGNAC : nina.chignac@remove-this.rhone.chambagri.fr

    Cécile ALBRECHT : cecile.albrecht@remove-this.rhone.chambagri.fr

     

     

     

    ]]>
    news-72939Mon, 20 Jan 2020 14:35:09 +0100Bilan climatique 2019 sur le département du Rhône et focus Beaujolaishttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/bilan-climatique-2019-sur-le-departement-du-rhone-et-focus-beaujolais/Synthèse des 31 secteurs de relevés de données climatiques.> Téléchargez le bilan]]>RhôneClimat et qualité de l'airnews-72591Mon, 13 Jan 2020 08:30:41 +0100MADAME : Newsletter N°2 - La mixité professionnelle en zone rurale https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/madame-newsletter-n2-la-mixite-professionnelle-en-zone-rurale/Orientation, recrutement, apprenties, création d'entreprises, enquêtes : découvrez nos investigations concernant la mixité professionnelle en zone rurale ! >Newsletter N°2]]>news-71944Fri, 20 Dec 2019 08:25:06 +0100OUGC : autorisation Unique Pluriannuelle - Enquête publiquehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/ougc-autorisation-unique-pluriannuelle-enquete-publique/Enquête publique sur l'Est-Lyonnais concernant l'OUGC du 2/01 au 31/01 Le territoire de l’Est-Lyonnais comporte une nappe d’eaux souterraines principale appelée la nappe fluvio-glaciaire de l’Est Lyonnais. Celle-ci est divisée en 3 couloirs : couloir de Meyzieu, couloir de Décines et couloir d’Heyrieux. Cette nappe est classée en tant que ressource stratégique pour la ressource en eau potable. Au cours des dernières décennies, il a été observé sur cette nappe une baisse des niveaux d’eau, ce qui a conduit au classement de cette nappe en Zone de Répartition des Eaux (ZRE). De ce classement a ensuite découlé la décision de mettre en place un OUGC sur ce territoire de manière à améliorer la gestion des prélèvements pour l’irrigation agricole à l’échelle globale sur le territoire.La Chambre d’Agriculture du Rhône a été désignée Organisme Unique de Gestion Collective de l’Est Lyonnais des prélèvements pour l’irrigation par l'Arrêté Inter Préfectoral n°2013-A111 du 24 décembre 2013, le périmètre associé englobant l’ensemble des trois couloirs fluvio-glaciaires de la nappe de l’Est Lyonnais.

    Parmi ces missions obligatoires, l’Organisme Unique doit déposer une demande d’Autorisation Unique Pluriannuelle (AUP) de tous les prélèvements agricoles à usage d'irrigation du périmètre. C'est l'objet de cette enquête publique.

    Le projet consiste à assurer sur 32 communes, dont 28 dans le Rhône et 4 dans l’Isère, via l'organisme unique de gestion collective (OUGC) porté par la Chambre d'Agriculture, une meilleure gestion de l'irrigation agricole et des ressources en eaux, notamment sur les zones considérées comme potentiellement déficitaires. Il fixe pour chaque irrigant un volume maximum prélevable annuel et révisable dans le cadre d'un plan de répartition, tenant compte des incidences et impacts des prélèvements sur la ressource. L’autorisation se substituera à toutes les autorisations et déclarations de prélèvements d’eaux pour l’irrigation existantes au sein du périmètre.

    CETTE ENQUÊTE EST OUVERTE DURANT 30 JOURS, DU 2 JANVIER 2020 À 8H AU 31 JANVIER 2020 À 16H30             

    Pendant la durée de l’enquête, le public peut avoir accès au dossier d’enquête comprenant une demande d’autorisation et ses compléments, l’étude d’impact, les avis des commissions locales de l’eau du SAGE de la Bourbre et du SAGE de l’Est lyonnais, l’avis du directeur régional des affaires culturelles, sur support papier en mairies de GENAS (pour le couloir de MEYZIEU), SAINT BONNET DE MURE (pour le couloir de DECINES), SAINT SYMPHORIEN D’OZON (pour le couloir d’HEYRIEUX), et JANNEYRIAS (dans l’Isère) aux jours et heures ouvrables d’ouverture au public.
    Le dossier d’enquête publique est également consultable en version électronique sur le site internet dédié à cette enquête publique : www.registre-numerique.fr/ougc-el-69 .
    Un accès gratuit au dossier est disponible sur un poste informatique en mairie de SAINT BONNET DE MURE, siège de l’enquête.

    Le public peut consigner ses observations pendant la durée de l’enquête :
    -sur le registre d’enquête sur support papier ouvert à cet effet en mairies de GENAS, SAINT BONNET DE MURE, SAINT SYMPHORIEN D’OZON, et JANNEYRIAS ;
    -ou par courrier postal adressé à : Monsieur le commissaire-enquêteur, Enquête publique «  OUGC_EST Lyonnais» à l’adresse de la mairie de  SAINT BONNET DE MURE
    -ou par courriel sur l’adresse électronique suivante : ougc-el-69@mail.registre-numerique.fr
    -ou sur un registre dématérialisé, accessible sur le site internet dédié à l’enquête :  www.registre-numerique.fr/ougc-el-69

    Toutes les contributions transmises par voie électronique seront consultables par le public sur le site dédié, pendant la durée de l’enquête publique.
    M. Gérard GIRIN, retraité ingénieur environnement, désigné en qualité de commissaire-enquêteur, se tient à la disposition du public en mairies de GENAS, SAINT BONNET DE MURE, SAINT SYMPHORIEN D’OZON, et JANNEYRIAS aux dates et heures suivantes :

    Le mardi 7 janvier 2020    De 15 h à 17 h
    à la mairie de JANNEYRIAS (38)

    Le jeudi 16 janvier 2020    De 9 h 30 à 11 h 30
    à la mairie de SAINT SYMPHORIEN D’OZON (69)

    Le lundi 20 janvier 2020    De 15 h à 17 h
    A la mairie de GENAS (69)

    Le vendredi 31 janvier 2020    De 14 h 30 à 16 h 30
    A la mairie de SAINT BONNET DE MURE

    Les observations écrites reçues par le commissaire enquêteur pendant la durée de ses permanences sont annexées immédiatement au registre d’enquête correspondant.
    Un avis au public, destiné à annoncer l’ouverture de l’enquête, est affiché en mairies , et sur leurs panneaux d’affichage communaux habituels, ainsi que sur le site de l’opération par la Chambre d’Agriculture du Rhône.

    Des informations peuvent être demandées au responsable du projet, la Chambre d’Agriculture du Rhône, auprès de M. Jean-Damien ROMEYER, à l’adresse suivante : jean-damien.romeyer@remove-this.rhone.chambagri.fr, joignable au n° 04 78 19 25 03, ou à l’adresse postale de la Chambre d’Agriculture : 18 avenue des Monts d’Or 69890 La Tour de Salvagny.

     

    ]]>
    Rhône2019Eau
    news-71692Mon, 16 Dec 2019 08:15:52 +0100Communauté de Communes Beaujolais Pierres Dorées : actions autour du parcellaire agricole non exploitéhttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/communaute-de-communes-beaujolais-pierres-dorees-actions-autour-du-parcellaire-agricole-non-exploi/Le 7 novembre dernier la Communauté de Communes Beaujolais Pierres Dorées, a présenté les premiers résultats des travaux initiés sur le repérage et l’optimisation du foncier agricole, en partenariat avec la Chambre d’Agriculture. La Communauté de Communes Beaujolais Pierres Dorées a fait la restitution le 7 novembre 2019 du travail effectué depuis 18 mois sur la création de la couche agricole sur le SIG (système d’information géographique) en collaboration avec la Chambre d’agriculture. La finalité de ce projet est de maintenir une activité agricole, un pilier important du tissu socio-économique et de l’identité du territoire.

    Cet outil permet d’avoir une vision globale et précise de l’utilisation du parcellaire agricole et des productions réalisées, mais aussi les parcelles agricoles actuellement non exploitées. Les communes ont grandement participé à la réussite de ce projet via leurs référents agricoles élus et agriculteurs qui ont travaillé conjointement et référencé les parcelles agricoles non exploitées sur cet outil. Ils ont renseigné aussi des informations comme la pente du terrain, l’accès à l’eau, le potentiel agronomique ou encore si les friches viticoles étaient palissées ou non, entretenues ou en friche herbacée, arbustive ou boisée.

     

    Ce qui a déjà pu être fait grâce à ce travail.

    A ce jour, près de 10 650 ha sont renseignés dans l’outil.

    Toutes les précisions sur le type de friche vont permettre de localiser des ilots à enjeux pour concentrer les efforts et les pistes d’actions à mettre en œuvre pour remettre et maintenir une activité agricole, par exemple en mettant en relation des propriétaires avec des porteurs de projet.

    Cet outil va être utile pour déterminer la politique agricole à mener sur les prochaines années, les friches impactant le paysage du territoire mais aussi l’économie agricole. C’est un outil évolutif qui sera mis à jour régulièrement et pourra être amélioré par de nouvelles fonctions pour coller aux évolutions du territoire.

     

    >Téléchargez la carte des sols

     

    Contacts :

    Communauté de communes Beaujolais Pierres Dorées

    Carole MONEUSE

    Chargée de Mission aux affaires économiques 

    04 74 67 00 25

    c.moneuse@remove-this.cc-pierresdorees.com

     

     

    Chambre d’Agriculture du Rhône

    Audrey PAGES

    Chargée de Territoire Beaujolais

    04.74.02.63.38

    audrey.pages@remove-this.rhone.chambagri.fr

     

    Projet réalisé avec le soutien financier du compte d'affectation spéciale « développement agricole et rural » (CASDAR) du Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt».

    ]]>
    Rhône
    news-71691Mon, 16 Dec 2019 08:05:35 +0100FERMAGES : nouveaux indices 2019-2020 !https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/fermages-nouveaux-indices-2019-2020/Vous trouverez ci-joint, l'arrêté des fermages pour la la période du 1er octobre 2019 au 30 septembre 2020>téléchargez l'arrêté fermages 2019-220]]>Rhônenews-71575Thu, 12 Dec 2019 09:44:07 +0100Aide sécheresse 2019https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/aide-secheresse-2019/Dans une volonté de solidarité, la Région Auvergne Rhône Alpes accorde une aide exceptionnelle aux éleveurs touchés par la sécheresse 2019 ayant réalisé des investissements agricoles (bâtiments d’élevage et équipements intérieurs, matériels productifs, acquisition de parts sociales liée à une installation) dont ils remboursent des encours d’emprunts. Bénéficiaires

    Deux critères à remplir :

    • Posséder une exploitation agricole dont le siège se situe sur une commune avec des pertes fourragères estimées supérieures à 30%.

    > Liste des communes éligibles aide sécheresse 2019

    • Avoir un chepel avec les caractéristiques suivantes :

    Exploitations majoritairement bovins et ovins viandes : plus de 15 UGB,

    Exploitations majoritairement caprins et ovins lait : plus de 7 UGB

    Elevages majoritairement équins : au moins 5 saillies en 2018-2019.

    Remarque : Le calcul des UGB se fera sur la base des effectifs déclarés au 30/09/2019.

     

    Montant /Accompagnement proposé

    L’aide régionale est une aide forfaitaire comprise entre 300€ et 2 000€. Elle est calculée en fonction des pertes fourragères estimées, de la taille de l’exploitation et de son statut en GAEC ou non.

    Voir le détail des modalités d’accompagnement dans Infos pratiques

    Cette aide forfaitaire doit être inférieure ou égale au montant du capital remboursé par l’éleveur sur son investissement agricole sur la période 2019-2020. Le cas échéant, l’aide sera plafonnée au montant du capital remboursé.

     

    Exemple : si vous pouvez prétendre à l’aide maximum de 2000€ votre capital remboursé sur la période 2019-2020 doit au moins être égal à 2000€.

     

    Remarque : Cumul autres aides

    Cette aide est accordée au titre du régime d’aides de « minimis agricoles », conformément au règlement (UE) n° 1408/2013.

     

    Modalités

    Liste des pièces justificatives à fournir

    Ces pièces seront à joindre, dématérialisées, au formulaire en ligne lors de votre demande quel que soit le statut du demandeur :

    • une attestation signée de la banque émettrice précisant l’objet du ou des prêts ainsi que le capital remboursée ou à rembourser sur la période 2019-2020.

    Le Crédit Agricole et la Banque Populaire vous enverront, par courrier ou par mail, au plus tard début décembre une attestation bancaire spécifique. Le Crédit Mutuel tient à disposition de ses clients concernés cette attestation dans ses espaces de proximité. Ce document devra être joint lors du dépôt dématérialisé du dossier.

    Si votre prêt est contracté avec une autre banque, un modèle d'attestation est téléchargeable et est à compléter par votre conseiller bancaire.

     

    • un avis de situation SIREN que vous pouvez télécharger sur le site de l'Insee.
    •  un Relevé d’Identité Bancaire (RIB) pour le paiement de la subvention.

     

    Pièces supplémentaires

    •  Si vous êtes une association

    Copie de la déclaration en Préfecture de la création de la structure

    •  Si vous êtes un éleveur équins :

    Attestations de saillies équines sur la période 2018-2019

    Attestation d'affiliation à la Mutualité Sociale Agricole

     

    Date limite de dépôt de dossier : 02 février 2020

    Pour accéder au site de la région Auvergne Rhône-Alpes, cliquez ici

     

    ]]>
    Rhône
    news-71571Thu, 12 Dec 2019 08:58:56 +0100Aide grêle 2019https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/aide-grele-2019/Solidaire, la Région accorde une aide exceptionnelle aux exploitants touchées par la grêle de cet été ayant réalisé des investissements (bâtiments de production (serre…), matériels, plantations pérennes, protection des vergers et achat de parts sociales pour une une installation dont ils remboursent des emprunts. Productions ciblées : viticulture, arboriculture, maraîchage et horticulture. 

    Deux critères à remplir :

    - Avoir des pertes en production sur une des cultures ciblées supérieures à 50%.

    - Posséder une exploitation agricole cultivant des terres sur les productions ciblées situées sur une ou des commune (s) avec des pertes de récoltes estimées par la profession agricole supérieures à 50%.

     

    La liste des communes éligibles établie par la profession

    > communes touchées par la grêle en ARBO et MARAÎCHAGE

    > communes touchées par la grêle en VITICULTURE

     

    Remarques : Pour chaque demande, l’identification des surfaces cultivées par commune est réalisée en s’appuyant sur les déclarations PAC 2018 en priorité ou le cas échéant sur les données MSA.

     

    Modalités

    La Région donne la possibilité aux exploitations éligibles de déposer leur demande d’aide pendant deux mois (du 9 décembre 2019 au 2 février 2020). Pour tenir compte des demandes déposées et pour agir au plus près des exploitants les plus impactés, la Région votera ses modalités d’intervention à la commission permanente de février 2020.

     

    Listes des pièces à fournir :

    Ces pièces seront à joindre dématérialisées, au formulaire en ligne lors de votre demande quel que soit le statut du demandeur :

     

    •  Une attestation signée de la banque émettrice précisant l’objet du ou des prêts ainsi que le capital remboursé ou à rembourser sur la période 2019-2020 ;

    Le crédit Agricole et la Banque Populaire vous enverront par courrier ou par mail début décembre une attestation bancaire spécifique. Le crédit mutuel tient à disposition de ses clients concernés cette attestation dans ses agences de proximité. Ce document devra être joint lors du dépôt dématérialisé du dossier.

    Si votre prêt est contracté avec une autre banque, un modèle d’attestation est téléchargeable et est à compléter par votre conseiller bancaire.

    •  Un avis de situation SIREN que vous pouvez télécharger sur le site Insee
    •  Un relevé d’identité bancaire (RIB) pour le paiement de la subvention

     

     Pièces supplémentaires

    • Si vous êtes une association :

    Copie de la déclaration en Préfecture de la création de la structure.

    •  Si vous êtes un viticulteur :

    Les déclarations de récolte de 2014 à 2019. Pour les exploitations de moins de 5 ans les déclarations de récoltes des années où la structure a été active.

    • Si vous êtes un horticulteur :

    Tableau récapitulatif de déclaration des pertes déposé à la DDT dans le cadre du dispositif calamité agricole Et / ou rapport d'expertise de l'assureur ou d'un expert agréé.

     

    Date limite de dépôt de dossier : 02 février 2020

     

    Pour accéder au site de la région Auvergne Rhône-Alpes, cliquez ici

     

     

    ]]>
    Rhône
    news-71556Wed, 11 Dec 2019 15:29:40 +0100Remise de médailles pour les représentants du monde agricole du Rhônehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/remise-de-medailles-pour-les-representants-du-monde-agricole-du-rhone/Samedi 7 décembre, dans une ambiance à la fois solennelle et conviviale, Jo Giroud, ancien président de la Chambre d'agriculture du Rhône a été nommé chevalier de la Légion d'honneur et Gérard Bazin, actuel président de la Chambre d’agriculture du Rhône, officier du Mérite agricole.Plus haute des distinctions nationales, la Légion d’honneur a été remise à Monsieur Jo Giroud par son parrain Paul Delorme, ancien vice-président du Département du Rhône, pour ses nombreuses années au service du monde agricole. Agriculteur depuis 1973, en GAEC avec son épouse et deux de ses trois enfants, Jo Giroud a été président de la Chambre d’agriculture du Rhône de 2000 à 2016.
    Apprécié et reconnu par ses pairs, il a également occupé les fonctions de secrétaire général adjoint de la FNSEA puis de secrétaire général de l’APCA (Assemblée Permanente des Chambres d’agriculture) de 2001 à 2016.

    Gérard Bazin, président de la Chambre d’agriculture du Rhône depuis 2016 et réélu en mars 2019, s’est vu remettre par sa marraine, Colette Darphin, vice-présidente du Département du Rhône en charge de l'agriculture, la distinction honorifique du mérite agricole. Eleveur laitier depuis 1982, Gérard Bazin a été successivement trésorier de la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait), puis président du CRIEL Rhône-Alpes et administrateur de Sodiaal Union Sud Est.
    Convaincu que l’agriculture a un avenir, il s’attache résolument à en accompagner les mutations actuelles.

    > CP_remise_medailles


    Contact Presse
    Christel DUGLAS
    04 78 19 61 47
    christel.duglas@remove-this.rhone.chambagri.fr

    Crédit photo : Information Agricole du Rhône

    ]]>
    news-71387Fri, 06 Dec 2019 11:32:51 +0100Synthèse des résultats Méteils Rhône 2019https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/synthese-des-resultats-meteils-rhone-2019-1/>Synthèse des résultats Méteils Rhône 2019]]>RhôneGrande culturePlante fourragèrenews-71385Fri, 06 Dec 2019 11:23:19 +0100Sytnthèse de l'essai maïs fourrage labour et semis direct Rhône 2019https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/sytnthese-de-lessai-mais-fourrage-labour-et-semis-direct-rhone-2019/Dans la continuité des essais réalisés à Longessaigne en 2017 et St Martin en Haut en 2018 sur des variétés de maïs hybride et population, une expérimentation a été conduite cette année au GAEC du Petit Pont à Duerne. Cet essai a pour objectif de comparer les pertes à la levée, les dates de la floraison femelle, les rendements et les rapports grains/épis de différentes variétés de maïs après labour et en semis direct. 

    >SYNTHÈSE DE L’ESSAI MAÏS FOURRAGE LABOUR ET SEMIS DIRECT Rhône 2019

    ]]>
    RhôneGrande cultureMaïs-SorghoPlante fourragère
    news-71085Thu, 28 Nov 2019 13:43:20 +0100Enquête nationale clients sur l'utilisation et à l'achat des produits phytosanitaireshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/enquete-nationale-clients-sur-lutilisation-et-a-lachat-des-produits-phytosanitaires/Soucieux de toujours mieux vous conseiller, le réseau des Chambres d'agriculture souhaite recueillir vos attentes en matière d'achat et d'utilisation des produits phytosanitaires. Nous anticipons ainsi la nouvelle règlementation, qui imposera notamment l’indépendance des activités de vente et de conseil à l’utilisation de produits phytosanitaires à compter du 1er janvier 2021.
    Vos avis et vos réponses nous aideront à adapter nos approches et ainsi vous apporter à l'avenir des réponses et des services toujours plus pertinents.


    Ce questionnaire vous prendra environ 10 min


     Un grand merci pour votre temps

     

    >Commencer
     

    ]]>
    Rhône
    news-71084Thu, 28 Nov 2019 13:27:04 +0100LA HAIE DANS TOUS SES ETATS !https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-haie-dans-tous-ses-etats-1/Environ 120 personnes étaient présentes ce mardi 26 novembre pour échanger autour de la haie à Haute Rivoire.Vous trouverez ci-joint le livret réalisé pour cette journée reprenant les grandes thématiques abordées:

        Atelier n°1 - Rôle et intérêt de la haie

        Atelier n°2 - Valorisation économique de la haie

        Atelier n°3 - Valorisation du bois : litière ou énergie ?

        Atelier n°4 - La haie : une source de carbone pour les sols

     

    Cela a été l'occasion de voir une démonstration de matériel de taille et de broyage.

    Cette action est le prélude à une action collective pour le territoire associant agriculteur et collectivité, voire professionnels pour la gestion des déchets verts et permettre ainsi leur valorisation sur le territoire.

    Des suites seront donc données dans les semaines à venir.

     

    >Téléchargez le livret

     

    CONTACTS :

    Rémi DEMAZOIN

    Chargé du territoire des Monts du Lyonnais, Chambre d’agriculture du Rhône

    Tél. : 04 78 44 37 70 remi.demazoin@remove-this.rhone.chambagri.fr

     

    Thomas DEAL

    Animateur, Conseiller agroéquipement, Fédération des CUMA du Rhône

    Tél. : 04 72 31 59 64 thomas.deal@remove-this.cuma.fr

     

    Marina BOUCHUT

    Chargée de mission Agriculture & Forêt, Communauté de Communes des Monts du Lyonnais

    Tél. : 04 74 70 58 00 marina.bouchut@remove-this.ccmdl.fr

    ]]>
    Rhône
    news-70494Fri, 15 Nov 2019 08:07:05 +0100Plan Paysage Beaujolais : votre avis pour anticiper et accompagner les mutations paysagères du territoirehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/plan-paysage-beaujolais-votre-avis-pour-anticiper-et-accompagner-les-mutations-paysageres-du-terri/Un Plan Paysage, c’est quoi ? C’est à la fois : • Un outil qui vise à anticiper l’évolution des paysages, valoriser la qualité du cadre de vie et permettre l’adaptation aux changements climatiques ; • Une démarche concertée, un temps de réflexion collective sur le devenir du Beaujolais, avec des ateliers participatifs pour échanger entre élus, agriculteurs, viticulteurs, associations, professionnels et habitants ; • Un document opérationnel qui garantit la cohérence des interventions sur le territoire et définit les moyens d’agir pour préserver et valoriser la qualité des paysages. Le Plan Paysage Beaujolais

    Le Syndicat Mixte du Beaujolais a mandaté les bureaux d'études Fabriques, Territoires&Paysages, Sites&Paysages, et Atelier PopCorn, pour la réalisation d'un Plan Paysage sur le territoire du Beaujolais viticole. 

    Le Plan Paysage Beaujolais vise à anticiper et accompagner l’ensemble des mutations paysagères du territoire, qu’elles soient d’ordre naturel, agricole ou urbain, mais aussi liées au changement climatique et à son adaptation, pour construire la qualité des paysages de demain. Il est porté par le Syndicat Mixte du Beaujolais, son élaboration s’étalera sur une durée de deux ans et il se concrétisera par la mise en œuvre d’un plan d’actions partagé et inscrit dans les différentes politiques publiques. Pour ce faire, divers ateliers de travail sont organisés, ainsi que des interventions au travers d’événements, et de marchés. 

     

    Un questionnaire pour recueillir votre point de vue et vos idées

    Les bureaux d’étude mandatés et le Syndicat Mixte du Beaujolais ont élaboré un questionnaire à destination des viticulteurs et des agriculteurs du territoire. Il est largement diffusé et a pour but de recueillir un ensemble de perceptions des paysages de ce territoire, et de leur devenir. 

    Contribuez au questionnaire en cliquant ici : https://forms.gle/89zgaeqDnu9CWrV87

    Les données recueillies dans ce questionnaire seront exploitées et synthétisées de manière totalement anonyme. Aucun questionnaire rempli ne sera diffusé. 

     

    Contact :

    Camille Brély - Chargée de mission Plan Paysage Beaujolais

    Syndicat Mixte du Beaujolais

    04 74 65 74 48

    cbrely@remove-this.pays-beaujolais.com

    ]]>
    RhôneEnvironnement
    news-70486Thu, 14 Nov 2019 16:09:03 +0100Eleveurs du Rhône : partez en voyage d'études en Irlande !https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/eleveurs-du-rhone-partez-en-voyage-detudes-en-irlande/L'association Rhône Terre d'Eleveur organise un voyage en Irlande du 30/01 au 01/02/2020 destiné à tous les éleveurs du Rhône.

    Au programme : Découverte des filières d'élevage en Irlande :
    • Visite de 2 exploitations vaches laitières avec un fonctionnement autour du pâturage (140 PH, 75ha et 430 PH-Jersiaise, 120ha)
    • Visite d'1 exploitation familiale vache allaitante (80 Vaches allaitantes)
    • Visite d'une exploitation ovin lait (1000 brebis - livraison pour Bleu de Crozier) et ovin viande


    Une réunion d'information en amont du voyage (23/01) ainsi qu'une demi journée de restitution sont aussi prévues.

    Ce voyage est l'occasion de découvrir les filières d'élevage en Irlande, le contexte dans lequel il est inscrit, mais aussi de découvrir la culture irlandaise !


    Coûts du voyage :
    Le coût du voyage est de 350€/participant. Il comprend le voyage en avion (départ Lyon St Exupéry le 30/01 à 6h - retour le 01/02 à 21h30), 2 nuits d'hôtel en chambre double, les repas, le transport tout au long du voyage) - Validation de l'inscription à la réception du chèque de 350€ au nom Rhône Terre d'Eleveurs
    - 100€ supplémentaires si demande d'une chambre seule
    - Une assurance annulation est proposée à 29.99€.
     


    Si vous êtes intéressés merci de nous le faire savoir avant le 25 novembre :
    Pour plus d'information, merci de contacter Florence Maison - florence.maison@remove-this.rhone.chambagri.fr  ou 06 77 69 72 06

    ]]>
    Rhône2019
    news-69526Fri, 25 Oct 2019 08:55:18 +0200Nouveau : Mes Parcelles change !https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/nouveau-mes-parcelles-change/Toutes les données de votre exploitation à portée de main.Qu'est-ce qui change :

    Une navigation et une utilisation plus simples, sur l'application web MesParcelles pour une meilleure expérience

    Une nouvelle application mobile pour une totale mobilité,

    Une plateforme de services connectant toutes les données de l'exploitation

     

    Retrouvez toutes les infos sur le nouveau Mes parcelles : <Cliquez ici

     

    Contact :

    Chambre d'agriculture du Rhône

    Dorothée PIONTKOWSKY

    T.04 78 19 61 45

    dorothee.piontkowsky@rhone.chambagri.fr

    ]]>
    RhônePAC
    news-68308Tue, 08 Oct 2019 11:32:59 +0200MADAME : la mixité professionnelle en zones ruraleshttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/madame-la-mixite-professionnelle-en-zones-rurales/Les entreprises artisanales et agricoles sont des acteurs de premier plan pour le développement de l’économie locale en zones rurales. 

     

     

     

    Motiver,

    Accélérer,

    Développer

    l’Accès des femmes

    aux Métiers de l’agro-artisanat pour une

    Egalité professionnelle sur le territoire rural

     

    Pour comprendre les mécanismes à l’oeuvre et proposer des solutions adaptées à la spécificité des zones rurales, le projet MADAME* fait partie des 21 lauréats de l’appel à projets « Mobilisation collective pour le développement rural » lancé par le ministère de l’agriculture et de l’alimentation en 2018.

    Retrouvez le projet et des témoignages : info MADAME

     

    Contact :

    Maria DA CUNHA - maria.da-cunha@remove-this.rhone.chambagri.fr

    ]]>
    Rhône2019
    news-68149Fri, 04 Oct 2019 09:10:09 +0200Vous avez une activité touristique ? VENEZ REJOINDRE LA VALLEE DE LA GASTRONOMIE®https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/vous-avez-une-activite-touristique-venez-rejoindre-la-vallee-de-la-gastronomier/Les quatre bonnes raisons de faire partie de la Vallée de la Gastronomie – France®
  • Rejoindre une destination unique d’envergure internationale
  • Bénéficier d'un dispositif de promotion et de communication puissant et performant
  • Gagner de nouveaux clients en région, en France, en Europe et sur les marchés « longs courriers »
  • Profiter d’un levier de développement économique pour vos projets et pour l’export de vos produits et savoir-faire
  • Dès lors qu’elle se situe dans le périmètre de la Vallée de la Gastronomie®, toute activité́ touristique grand public valorisant la gastronomie, les vins et le savoir-faire local peut prétendre à intégrer la destination.

    Le processus de sélection prend en compte différents critères ainsi que le référencement obligatoire par un label, un réseau agréé.

    N’hésitez pas et remplissez le formulaire de demande de participation sur : https://www.valleedelagastronomie.com

     

    LE TERRITOIRE

    Le territoire de la vallée de la gastronomie s’étend sur 3 régions, de Dijon à Marseille, en passant bien sûr par Lyon !

    LA DEMARCHE

    L’ambition de la marque est de proposer une sélection d’expériences gourmandes et remarquables destinées à mettre en lumière l’exceptionnelle diversité́ de ces 3 territoires en répondant à la quête d’authenticité́ des voyageurs d’aujourd’hui.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA DEMARCHE

    L’ambition de la marque est de proposer une sélection d’expériences gourmandes et remarquables destinées à mettre en lumière l’exceptionnelle diversité́ de ces 3 territoires en répondant à la quête d’authenticité́ des voyageurs d’aujourd’hui.

     

    ]]>
    RhôneAgritourisme et vente directe
    news-65958Wed, 04 Sep 2019 18:03:19 +0200Bulletin d’infos et conseils en maraîchage biologique n°10https://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/bulletin-dinfos-et-conseils-en-maraichage-biologique-n10/Bulletin de conseil collectif des Chambres d'Agriculture de Rhône-Alpes > Bulletin d’information et de conseil en maraîchage biologique N°10

     

    ]]>
    Rhône2019Agriculture biologique
    news-65957Wed, 04 Sep 2019 17:41:26 +0200Groupe microscope en oenologiehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/groupe-microscope-en-oenologie/C'est repartit pour le suivi microscope au Lycée de Bel Air tous les mardis et les vendredis de 17h30 à 18h30, durant les vendanges.
    Par rapport aux premiers résultats de prélèvement maturation Beaujolais, la date de première rencontre est calée le mardi 3 septembre de 17h30 à 18h30 à l'exploitation du Lycée de Bel Air à Saint Jean d'Ardière.


    Programme : retour sur les observations 2018, point sur le millésime, la réalisation d'un levain, la fermentation spontannée,...
    Les mardis 10, 17 et 24 septembre, la rencontre est réalisée avec Delphine ENGEL.
    L'accès le vendredi entre vignerons en autonomie permet de réaliser plus d'observations.

    contact : Delphine ENGEL  06 77 69 72 44   delphine.engel@remove-this.rhone.chambagri.fr

    ]]>
    Rhône2019Agriculture biologiqueViticulteur
    news-65372Tue, 20 Aug 2019 09:45:10 +0200Plan filière Truffehttps://extranet-rhone.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/plan-filiere-truffe/Un Plan filière Truffe à été voté le 28 juin 2019. La filière truffe organisée autour de la FARAT (Fédération Auvergne Rhône Alpes des trufficulteurs) a négocié auprès de la Région un plan d'aide. 

    Trois axes d'intervention ont été retenus :

    - Investissement pour développer les plantations dans les exploitations agricoles

    Bénéficiaires : les agriculteurs

    - Expérimentations et techniques culturales en lien avec le programmes CulturTruff2 de l'INRA

    Bénéficiaires : la FARAT et le CRPF

    - Communication et promotion

    Bénéficiaires : les réseaux collectifs


    Les dossiers 2019 sont à déposer pour le 15 septembre 2019.
    Les dossiers 2020 seront à déposer pour le 15 septembre 2020.
     

    Retrouvez ci-dessous le plan filière Truffe ainsi que le lien de dépot de dossier du site du Conseil Régional :

    Plan filière Truffe