Vous êtes ici : Accueil > Produire & innover > Cultures Fourrages > L’irrigation en élevage

L’irrigation en élevage

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Depuis quelques années, les éleveurs du Rhône doivent de plus en plus faire face à des aléas secs répétés et marqués. Les stocks fourragers deviennent déficitaires les années sèches et ne sont pas toujours compensés par les stocks d’avance des années fourragères. Les étés sont de plus en plus chauds et secs, impliquant de complémenter les rations des animaux sur les stocks prévus surtout pour la saison hivernale. Inversement les aléas secs de printemps, marquent les éleveurs des Monts ayant moins de terres labourables donc plus d’herbe car dans ce cas 70 à 80% des stocks sur herbe se réalisent avant le 1er juillet. La conséquence de tout cela reste le manque de fourrages pour tenir l’hiver qui doit être compensé par des achats de fourrages mais aussi de concentrés cela représente un stress majeur ce qui impacte au fil des années la motivation professionnelle des éleveurs. L’enjeu est fort pour l’avenir de nos filières animales.

La question de l’irrigation se pose donc dans les élevages spécialement par les jeunes éleveurs pour sécuriser les stocks et limiter les achats alimentaires à moyen ou long terme.

Certes l’irrigation questionne la société sur l’utilisation d’une ressource naturelle importante et sur la biodiversité des territoires. Elle a aussi des inconvénients dans les systèmes d’élevage : c’est un investissement structurant important qui pèse sur le coût de production du lait et de la viande. Elle impose aussi un surplus de travail qui se superpose à une charge horaire soutenue sur le travail de saison entre juin et septembre.

Des éleveurs veulent faire ce pari sur l’avenir, ils demandent un accompagnement pour bien mesurer les impacts techniques, règlementaires, organisation du travail et économiques de leur projet.

Cas concret : Mise en place de l’irrigation en retenue collinaire collective 

  • « Un système intensif, optimisé très acheteur de fourrages »

 

Cas concret : Mise en place de l’irrigation en retenue collinaire individuelle

  • « En AB depuis 3 ans, l’éleveur souhaite ne pas trop réduire la production globale »

Cas concret : Mise en place de l’irrigation en retenue collinaire collective 

  • « Un système économe, pâturant avec une bonne robustesse alimentaire »

 

Cas concret : Mise en place de l’irrigation en réseau collectif

  • « Produire un peu de maïs irrigué et de fauches précoces pour conforter la productivité en viande en vente directe dans une logique alimentaire très autonome afin de consolider la conversion AB »


Zoom sur...

Les documents disponibles sur cette page ont pour but d’apporter une aide à la décision : les bases de ce qu’il faut savoir pour analyse un projet d’irrigation en élevage. Il ne permettra pas de remplacer les études stratégiques, règlementaires, … pour engager un projet (Prestation spécifique « Traceur Avenir » Chambre Agriculture du Rhône.