Vous êtes ici : Accueil > Produire & innover > Environnement > Erosion

Erosion

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Accompagner les agriculteurs dans la maîtrise de l’érosion et des ruissellements

L'érosion des sols se développe lorsque les eaux de pluie, ne pouvant plus s'infiltrer dans le sol, ruissellent sur la parcelle en emportant les particules de terre pouvant provoquer des coulées de boues. Différents facteurs favorisent ce phénomène : type de sol, morphologie du bassin versant, pluviométrie, occupation du sol, pratiques culturales  et urbanisation. Les impacts sont divers et parfois graves :  

  • sur les parcelles agricoles : dégâts aux cultures, formation de ravines gênant le travail sur la parcelle, perte de terre.
  • sur les riverains : dégradation des ouvrages de voiries et des constructions privées, colmatage des réseaux pluviaux.
  • sur le milieu naturel : turbidité et pollution des eaux, sédimentation des rivières.

 

Deux grands types d’actions permettent de maitriser l’érosion et le ruissellement :

  • l’adaptation des pratiques culturales (couverture du sol, adaptation du travail du sol) permet  d’améliorer la capacité d’infiltration du sol.  
  • L’aménagement du bassin versant via des éléments naturels (bandes enherbées, haies, fascines, diguettes, talus) et des ouvrages hydrauliques (bassins de rétention, curage des fossés…) permet de ralentir l’eau de la canaliser et de la stocker.

 

La Chambre d’agriculture peut accompagner les exploitants à chaque étape : constatation des dégâts (état des lieux), mise en place des actions et suivi de l’entretien des aménagements réalisés. La Chambre d’agriculture veillera à mener ces actions en concertation avec les collectivités territoriales.

CONTACT(S)