Vous êtes ici : Accueil > Produire & innover > Se préparer à la certification HVE

Se préparer à la certification HVE

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Vous souhaitez vous engager dans des démarches visant à améliorer l'impact de votre activité sur l'environnement ?

La certification Haute Valeur Environnementale (HVE) permet de faire reconnaître vos démarches respectueuses de l’environnement, de progresser sur votre exploitation tout en réfléchissant à l’organisation de la production et de valoriser vos produits et vos bonnes pratiques.

Une certification environnementale : pour quoi faire ?

Cette certification environnementale répond au besoin exprimé lors du Grenelle de l'Environnement d'identifier les exploitations engagées dans des démarches particulièrement respectueuses de l'environnement.

Objectif : rassembler les démarches existantes autour d'un référentiel commun afin de les rendre plus efficaces pour l'environnement et plus lisibles pour la société.

En quoi consiste cette certification ?

Cette certification est une démarche volontaire accessible à toutes les filières, construite autour de 4 thèmes : biodiversité, stratégie phytosanitaire, gestion de la fertilisation et gestion de l’eau.

A la différence de la certification Agriculture Biologique, qui est une démarche "produit", la HVE est une démarche "système", c’est-à-dire que toutes les productions issues de l’exploitation, végétales ou animales, alimentaires ou non-alimentaires, pourront être commercialisées avec la mention valorisante "issues d’une exploitation de Haute Valeur Environnementale".

Comment s'organise la certification ?

Elle est conçue selon une logique de certification progressive de l’exploitation en trois niveaux :

  • Niveau 1: correspond au respect des exigences environnementales de la conditionnalité.
  • Niveau 2 : correspond au respect d’un référentiel de 16 exigences efficientes pour l’environnement. Il est fondé sur une obligation de moyens à mettre en oeuvre. Il permet déjà d’obtenir une certification environnementale
  • Niveau 3 qualifié de "Haute Valeur Environnementale": il est fondé sur une obligation de résultats. Il permet d’accéder à la Certification Haute Valeur Environnementale et donne la possibilité d’utiliser la mention « Exploitation de Haute Valeur Environnementale » sur vos produits dans les conditions précisées par le décret.

Quels intérêts en tant qu'agriculteur ?

Face à la demande croissante des consommateurs pour des démarches plus respectueuses de l’environnement, la certification HVE3 permet de communiquer auprès de vos clients. 

Elle vous permet de :

  • Quantifier et d'attester que les éléments de biodiversité (haies, bandes enherbées, arbres, fleurs, insectes…) sont très largement présents sur l'exploitation et que la pression des pratiques agricoles sur l'environnement (air, climat, eau, sol, biodiversité, paysages) est minimisée.
  • Vous démarquer : la mention valorisante « issu d’une exploitation haute valeur environnementale » apposée sur le produit permet de se démarquer de vos concurrents.
  • Communiquer sur vos pratiques : faire reconnaître de façon officielle vos bonnes pratiques environnementales et sanitaires dans la gestion quotidienne de votre exploitation.  C’est une réponse adaptée à la demande des citoyens et du consommateur.
  • Valoriser vos produits : en France et à l’export.
  • Fournir la restauration collective : dans le cadre de la loi EGALIM, les produits issus d’exploitation HVE (ou d’une exploitation certifiée de niveau 2) sont comptabilisés dans les 50% de produits durables et de qualité. Être certifié offre ainsi la perspective d’accéder à ces nouveaux marchés et permet de sécuriser une partie des débouchés.

L’intérêt de cette mention valorisante "issu d’une exploitation de haute valeur environnementale" est de promouvoir un type d’agriculture respectueux de l’environnement et de permettre aux producteurs de mieux valoriser leurs produits par une garantie d'accès aux marchés.

 
Contactez-nous !

Les petits + HVE :

  • Une démarche encouragée par l’Etat avec la création d’un crédit d’impôt de 2500 Euros (logo plan de relance)
  • Des remises commerciales chez vos fournisseurs dans l’acquisition de matériel (par exemple : herbanet)
  • Vous ne serez pas concerné par l’obligation de conseil stratégique phytosanitaire imposé à chaque exploitation (soit une économie de 2 conseils techniciens)

Une démarche qui s’adapte en continu pour prendre en compte les profils très diversifiés des exploitations

  • Dans le cadre des réflexions nationales sur la future Pac, la HVE devrait tenir un rôle prépondérant dans le  versement des aides.